Culture du Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente différentes informations sur la culture du Luxembourg.

Langues[modifier | modifier le code]

Au Luxembourg, le luxembourgeois (Lëtzebuergesch) est une des trois langues nationales et, généralement, la langue maternelle des Luxembourgeois. Le français, l'allemand et le luxembourgeois sont les langues officielles depuis le 24 février 1984, jour où le luxembourgeois a été ajouté aux deux autres.

Le français est langue législative et judiciaire. L'administration fiscale et cadastrale est plutôt germanophone pour des raisons historiques: le Luxembourg a adopté le modèle fiscal allemand et a été cadastré pour la première fois complètement par l'armée allemande, pendant la première guerre mondiale... Les documents administratifs sont généralement délivrés en allemand et français (déclarations de revenus, par exemple). Certaines communications officielles sont délivrées dans les quatre principales langues écrites pratiquées: français, allemand, anglais et portugais (ex: mesures nationales de sécurité nucléaire, communication gouvernementale sur le projet de constitution européenne, ...). L'école maternelle se fait en luxembourgeois. L'alphabétisation se fait en allemand. Le français est enseigné à l'école dès l'âge de 7 ans, utilisé par l'administration et la justice concurremment avec l'allemand ; le français reste la seule langue pour la rédaction des lois.

Environ 15 % de la population est d'origine portugaise et parle le portugais. L'anglais est utilisé rarement dans la vie quotidienne, mais fortement plébiscité dans quelques secteurs de la vie professionnelle.

L'ensemble du service d'information routier (panneaux de circulation) est généralement en français.

Le luxembourgeois et le français sont les langues les plus utilisées dans le pays[1]. On estime à environ 290 000 le nombre de Luxembourgeois dont 80 000 de souche sur les 435 000 résidents et 130 000 frontaliers quotidiens dont 66 000 Français, 34 000 Belges et 30 000 Allemands (chiffres d'octobre 2006).

Articles détaillés : Multilinguisme au Luxembourg et Luxembourgeois.

Fêtes et jours fériés[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fête nationale du Luxembourg.

Concernant la Fête nationale, depuis le XIXe siècle, le Luxembourg célèbre l’anniversaire de la naissance du Souverain. Sous le règne de la grande-duchesse Charlotte, cette célébration eut toujours lieu le 23 janvier, date anniversaire de la Souveraine.

À partir de 1961, pour des raisons climatiques, la célébration publique de l’anniversaire du Souverain est célébrée le 23 juin de chaque année.

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques
1er janvier Jour de l'An Neijoerschdag
Mars-avril Vendredi Saint Karfreideg Uniquement pour les banques
Mars-avril Lundi de Pâques Ouschterméindeg
1er mai Fête du Travail Éischte Mee
Mai Jeudi de l'Ascension Christihimmelfahrt
Mai-juin Lundi de Pentecôte Päischtméindeg
23 juin Fête Nationale Nationale Feierdag
15 août Assomption Maria-Himmelfahrt, Léiffrakrautdag, Léiffrawëschdag
1er novembre Toussaint Allerhellgen
25 décembre Noël Chrëschtdag
26 décembre Saint-Étienne Stiefesdag Lendemain de Noël
Fêtes d'usage
Date Nom français Nom local Remarques
Février Lundi de Carnaval Fuesméindeg Férié dans certaines entreprises
Mai Mardi de Pentecôte Päischtdënsdeg Demi-journée fériée pour les services publics
Septembre Lundi de kermesse Fouerméindeg Férié pour les services publics de Luxembourg-ville
2 novembre Jour des morts Allerséilen Férié pour les services publics
24 décembre Veille de Noël Hellegen Owend Demi-journée fériée en usage dans les banques

Arts[modifier | modifier le code]

On peut trouver des traces d'art au Luxembourg datant du temps des romains, mais ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que des réalisations artistiques sont attribuées à des gens identifiés comme luxembourgeois. Un certain nombre d'artistes contemporains ont acquis une renommée internationale[Note 1].

Peinture[modifier | modifier le code]

Jean-Baptiste Fresez, Nicolas Liez (en), Jean Jacoby, Joseph Kutter, Dominique Lang (en), Nico Klopp (en), Sosthène Weis (en), Emile Kirscht (en), Michel Stoffel (en), Foni Tissen, Gust Graas, Claus Cito (Gëlle Fra), Lucien Wercollier, Su-Mei Tse (en).

Photographie[modifier | modifier le code]

Edward Steichen, américain d'origine luxembourgeoise, a créé l'exposition photographique The Family of Man pour le Musée d'art moderne de New York (MoMa) en 1955. Inscrite en 2003 au registre Mémoire du monde de l'Unesco, cette œuvre est installée définitivement à Clervaux. Charles Bernhoeft, Patrick Galbats (en), Yvon Lambert (en) and Thierry Frisch (en).

Littérature et poésie[modifier | modifier le code]

Antoine Meyer (en), Edmond de la Fontaine (en) (connu sous le nom de plume Dicks), Michel Lentz, Michel Rodange, Batty Weber (en), Anise Koltz, Jean Portante, Guy Rewenig (en), Roger Manderscheid, Auguste Liesch.

Médias[modifier | modifier le code]

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des journaux luxembourgeois.

Audiovisuel[modifier | modifier le code]

Le Luxembourg a trouvé pendant les dernières décennies sa place dans l'industrie audiovisuelle. Il existe environ une quarantaine de sociétés de production dans le pays. Beaucoup de coproductions sont réalisées au grand-duché.

Chaîne de télévision principale : RTL Télé Lëtzebuerg.

Sport[modifier | modifier le code]

Le Luxembourg est connu par les cyclistes, notamment grâce aux frères Fränk et Andy Schleck, ainsi qu'à Kim Kirchen, tous les trois porteurs d'un maillot distinctif sur le Tour de France, en 2008, ainsi que la deuxième place d'Andy Schleck au classement général du Tour de France 2009.

Trois champions luxembourgeois ont remporté la grande boucle : François Faber en 1909, Nicolas Frantz en 1927 et 1928, et enfin Charly Gaul en 1958.

En tennis féminin, Anne Kremer et Claudine Schaul se sont illustrées dans ce sport en remportant plusieurs tournois WTA et ITF, notamment Anne qui est la première tennis-woman Luxembourgeoise à atteindre le top 20 (18° le 29 juillet 2002).

Josy Barthel a remporté la médaille d'or pour le 1 500 m hommes aux Jeux olympiques d'été de 1952.

Bien que né en Autriche, le skieur Marc Girardelli, un des skieurs les plus titrés de l'histoire, a rapporté au Luxembourg, dont il a pris la nationalité, de nombreux titres mondiaux et médailles olympiques.

Artistes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Voir l'article « Luxembourg art » sur Wikipédia en anglais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sondage Le Jeudi/TNS-ILRES publié dans l'hebdomadaire Le Jeudi du 17 avril 2007