Lapidaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapidaires.
Lapidaire
Thai Gem Cutting.jpg

Lapidaire en Thaïlande.

Code ROME (France)
B1603

Sur les autres projets Wikimedia :

Un lapidaire (du latin lapis, "pierre") est le nom d'une technique et d'un métier ou loisir qui consiste à façonner et à tailler des pierres, précieuses ou fines appelées aussi sémi-précieuses, de façon à les rendre dignes d'orner des bijoux ou des objets d'art. Le lapidaire ne s'applique pas à la taille du diamant, qui est elle réservée au diamantaire, car cette taille est spécifique de par la dureté du diamant.

La profession de lapidaire fait partie de la liste des métiers d'art en France, telle que définie par arrêté.

En France, la région du Jura est un lieu historique du métier de lapidaire. En effet, la proximité de la Suisse facilitait le commerce des pierres dans cette zone, et de nombreux habitants de la région exerçaient la profession de lapidaire en plus de leur métier afin de subvenir à leur besoins. Les tailleries étaient installées près des cours d'eau pour que la force motrice de l'eau actionne des roues à aubes, qui elles-mêmes entraînaient les différentes meules nécessaires à la taille et au polissage des pierres. Au début des années 1930, l'apparition de l'électricité participa à la disparition de ces tailleries archaïques.

En Allemagne, la ville d'Idar-Oberstein est un centre de taille de pierres précieuses, un des rares encore actif en Europe.

Techniques de lapidage[modifier | modifier le code]

Pour obtenir des formes arrondies et douces on utilisera le polissage au tonneau ou tumbler, qui consiste à user les pierres au contact d'abrasifs. La taille cabochon connue depuis l'Antiquité, donne à la matière brute une forme généralement en ovale, avec une partie supérieure bombée et une partie inférieure plane. Enfin, la taille à facettes est principalement utilisée pour les pierres transparentes à translucides; cette taille était complexe car elle consiste à renvoyer la lumière de la gemme par un jeu de facettes, aux proportions et aux angles précis.

Il existe de nombreuses techniques de tailles et autant d'outils différents. La technique française ou jurassienne repose sur l'utilisation d'une évention, (petit appareil, posé à côté des meules de poli ou de taille servant de guide et permettant de corriger les angles et formes des facettes) et d'un étui ou bâton à cimentage[1] (appareil qui permet de tenir et diviser la pierre).

Formation au métier de lapidaire[modifier | modifier le code]

Il existe en France une seule formation diplômante initiale, le CAP de lapidaire. Il s'effectue en alternance, en trois ans pour l'option « diamant », dans l'école de la rue du Louvre à Paris, et en deux ans pour l'option « pierres de couleur », dans la même école, ainsi qu'à l'Institut de Bijouterie de Saumur.

Lapidaire amateur[modifier | modifier le code]

La taille et le polissage de pierres précieuses, en dehors de diamant, est un loisir encore peu connu en France contrairement à d'autres pays en Europe et en Amérique (où on désigne ce hobby avec le terme lapidary. Liste des Associations d'amateurs aux USA.lapidaryworld. A Münich il y a le Schleifergruppe. Aux Pays Bas le Lapidaristen Club. Il y a aussi des stages d'initiation ou de perfection dans des clubs ou des boutiques, par exemple à Sappemeer cursus

Il y a 3 procédés principaux pour tailler et polir des pierres.

  1. Pierres roulées
RockTumbler1

Les pierres sont poncées et polies à l'aide d'un tonneau avec de l'eau et des abrasifs d'une granulométrie de plus en plus fine et à la fin d'un oxyde métallique pour le polissage. Les grains de l'abrasif carbure de silicium les plus courants sont 80, 220, 400 et 800. Ce travail, fait par la machine, dure 3 à 4 semaines.

Le résultat dépend du choix des pierres brutes et du soin avec lequel on a nettoyé les pierres à chaque changement d'abrasif.

Tumbled gemstone pebbles arp
  1. Cabochons et formes libres

La pierre est sciée avec une scie à lame diamantée, préformée à l'aide d'une meule au carborundum ou diamantée et polie avec un oxyde métallique, cerium ou alumine.

  1. La taille à facettes

L'invention de la facetteuse avec un diviseur, appelé aussi "index", a beaucoup facilité la taille des pierres.

Les éléments d'une facetteuse pour amateur ou professionnels

Agrandissez l'image. Le diviseur est un disque denté avec 64 crans (standard). D'autres diviseurs de 22,60, 96 ou même 120 crans permettent des tailles spéciales. Il faut un diviseur avec un nombre de crans divisible par 3 pour tailler des triangles, etc. L'angle de taille varie selon les pierres.

En France, des stages (d'une demie journée à une semaine) sont organisés à Remoulins (Gard), dans un atelier lapidaire.

Une revue en anglais, The Lapidary Journal, qui s'appelle depuis 2005 Lapidary Journal Jewelry Artist.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eddy Vleeschdrager, La taille des pierres de couleur, Gaston Lachuré, Paris, 1986
  • Daniel POGORZELSKI, Manuel de lapidairerie, 2004
  • Robert A. Geuljans, La Taille des pierres fines pour débutants. 2012. Retirage de l'édition de 2003. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]