Culture de la Hongrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente différents aspects de la culture de la Hongrie.

La culture linguistique en Hongrie[modifier | modifier le code]

La Hongrie a pour langue officielle le hongrois, qui fait partie de la famille des langues finno-ougriennes (qui regroupe notamment le finnois et l'estonien).

La Hongrie est l'un des rares pays où les candidats à des diplômes scolaires peuvent passer une épreuve d'esperanto comme langue étrangère[1].

La presse[modifier | modifier le code]

Les principaux journaux quotidiens du pays sont :

  • Népszabadság : La Liberté du Peuple, journal de centre gauche, proche du parti excommuniste MSZP.
  • Magyar Nemzet : La Nation Hongroise, journal de centre droit, anticommuniste, intellectuel, proche du parti Fidesz.
  • Magyar Hírlap : Journal Hongrois, journal proche des idées de la Nouvelle Droite.
  • Népszava : La Voix du Peuple, postcommuniste, proche du parti socialiste MSZP.
  • Világgazdaság : L'Économie du Monde, journal de l'économie, néolibéral.
  • Napi Gazdaság : L'Économie quotidienne, journal de centre gauche.
  • Metropol : le quotidien gratuit

Les principaux hebdomadaires sont :

  • Heti Világgazdaság : L'Économie du Monde de la Semaine, centre gauche.
  • Heti Válasz : Réponse, centre droit, intellectuel.
  • Demokrata : Le Démocrate, extrême droite.
  • 168 Óra : 168 Heures, postcommuniste, proche du parti MSZP.
  • Magyar Narancs : Orange Hongroise, extrême gauche, intellectuel, écologique.
  • Élet és Irodalom : La Vie et La Littérature, centre gauche, intellectuel.
  • Magyar Fórum : Le Forum Hongrois, extrême droite, proche du parti MIÉP.
  • Figyelő : Observateur, néolibéral.
  • Új Ember : L'Homme Nouvelle, catholique.
  • Új Élet : La Vie Nouvelle, juive, postcommuniste, proche du parti MSZP.
  • Szombat : Samedi, juive, centre droite.
  • Magyar Jelen : Le Présent Hongrois, droite, proche du parti Jobbik.
  • Hetek : Les Semaines, neo-évangélique, néoconservateur

Les sites en ligne les plus lus sont:

  • Index.hu : libéral
  • Origo.hu: libéral
  • Hirszerzo.hu : néoconservateur
  • Stop.hu : centre gauche
  • Zona.hu : centre droite (fermé en 2009)
  • Zoom.hu : centre gauche (fermé en 2009)
  • Kitekinto.hu: indépendant (politique étrangère uniquement)
  • Gondola.hu : écolo, conservateur
  • Barikad.hu : extrême droite, proche du parti Jobbik
  • Kuruc.info : antisémite, extrême droite

Les revues les plus importes sont:

  • Beszélő ("Espace d'expression", centre gauche, écolo)
  • Magyar Szemle ("Observateur Hongrois", conservateur)
  • Kommentár ("Commentaire", néoconservateur)
  • Múlt és Jövő ("Passé et Futur", juive)
  • Erec (sioniste)
  • Polgári Szemle ("Observateur civique", conservateur, proche au parti Fidesz)
  • Mozgó Világ ("Monde déplaçant", social-démocrate, proche au parti MSZP)
  • Eszmélet ("Esprit", extrême gauche")

Cuisine[modifier | modifier le code]

La cuisine hongroise classique est, pour simplifier les choses, un mélange de cuisine française adaptée par l’intermédiaire de l’Autriche et de plats rustiques typiquement hongrois dont de nombreux proviennent d’Asie. Ce qui veut dire que tout le monde peut trouver un plat à son goût. En parlant de la cuisine hongroise, tout le monde pense immédiatement au goulasch qui est un ragoût et le Gulyás leves qui elle est une soupe. La soupe de poisson, le poulet au paprika, les ragoûts de viande en tous genres sont aussi traditionnels. Les desserts les plus délicieux sont les « rétes » (gâteau, sorte de mille feuille), les crêpes Gundel, le « somlói galuska » (biscuit avec de la crème à la vanille et au chocolat) et la purée de marrons.

Le vin de Tokay est de réputation mondiale. Louis XIV, le Roi-Soleil, l’a tellement aimé, qu’il l’a nommé « le vin des Rois, le roi des vins. » Les vins provenant de la région du Balaton, les vins corsés de Villany-Siklós et, les vins d’Eger, comme le Egri Bikavér (le sang de taureau d'Eger) sont aussi de renommée internationale.

Bain thermal[modifier | modifier le code]

Les hongrois fréquentent régulièrement, tout au long de leur vie, des établissements thermaux. Cette pratique du bain est considérée comme répondant à un besoin thérapeutique par les médecins hongrois, qui en font des prescriptions pour de nombreuses indications (ORL, Arthrose, stress, asthénie).

Les bains sont alimentés par des sources chaudes naturelles. Ces sources thermales découvertes par les romains, datent de l'antiquité et sont complètement intégrées dans la culture et la tradition du pays. Les turcs les ont aménagées avec des bassins. Il n'est pas rare d'y voir les hongrois s'y rendre dès 6 heures du matin avant de rejoindre leur lieu de travail.

Parmi les plus célèbres, on peut citer à Budapest les bains Széchenyi, les bains Rudas, les bains Gellert

Culte[modifier | modifier le code]

La religion la plus importante en Hongrie est le catholicisme (67,5 %), ainsi qu'une minorité importante calviniste (20 %). Les autres religions minoritaires comprennent les luthériens (5 %), les juifs (0,5 %), les orthodoxes. Une autre source parle de 16 % d'athées.[réf. nécessaire]

Jours fériés[modifier | modifier le code]

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom hongrois Remarques
1er janvier Nouvel An Újév
15 mars fête nationale Nemzeti ünnep Révolution et la guerre d’indépendance hongroise de 1848
variable dimanche de Pâques Húsvét vasárnap
variable lundi de Pâques Húsvét hétfő
1er mai fête du Travail Munka ünnepe fête du Travail
variable Pentecôte Pünkösd
variable Lundi de Pentecôte Pünkösd hétfő
20 août fête de Saint Étienne Szent István ünnepe Fête de la naissance de l'État chrétien hongrois et de son fondateur
23 octobre fête nationale Nemzeti ünnep Révolution en 1956 et la proclamation de la République hongroise en 1989
1er novembre Toussaint Mindenszentek
25 décembre Noël Karácsony

Notes et références[modifier | modifier le code]