Province de Hamedan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province de Hamedan
استان همدان
(Ostān-e Hamadān)
Image illustrative de l'article Province de Hamedan
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Type Province
Capitale Hamedan
Démographie
Population 1 738 772 hab. (2005)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Superficie 19 368 km2
Rhyton en Or, Période Achéménide, trouvé à Hamedan.

Hamedan (Persan : همدان ) est une des 30 provinces d'Iran. Sa capitale est la ville de Hamedan. La province couvre une superficie de 19 546 km2. En 1996, la province de Hamedan avait une population d'approximativement 1,7 million de personnes. Les autres grandes villes de la province sont: Twiserkan, Nahavand, Malayer, Asad Abad, Bahar, Razan, Kabudrahang.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province est située dans une région en altitude, dans la chaîne des monts Alvand, s'étendant du nord-ouest au sud-ouest. Cette chaîne fait partie des monts Zagros.

La province a un climat continental avec des été chauds et des hivers relativement froids.

Démographie[modifier | modifier le code]

Cette province accueille quatre groupes etnhiques : les Perses qui constituent l'ethnie majoritaire de la région, les Azéris (principalement dans le nord de la province) les Kurdes surtout au nord-ouest et les Lors (dans les régions du sud et de l'ouest).[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

La province d'Hamedan est une des plus anciennes parties d'Iran et de sa civilisation. Les vestiges trouvés dans cette région le confirme. Aujourd'hui, Hamedan est ce qui reste d'Ecbatane, la capitale des Mèdes avant de former une union avec les persans. Le poète Ferdowsi dit qu'Ecabatane a été bâtie par le Roi Jamshid.

D'après les documents historiques, il existait dans cette ville un château du nom de Haft Hessar (Sept Enceintes), qui avait un millier des pièces et dont la grandeur était équivalente à celle de la tour de Babylone.

Les structures de la ville sont liées à Diya Aku, Roi des Mèdes à partir de 700 avant J.-C.. D'après les textes grecs, ce territoire était appelé Ekbatan et Hegmataneh par ce roi, qui l'a transformé en une énorme capitale.

Pendant la période Parthe, Ctésiphon est devenu capitale de la Perse, et Hamedan est devenu la capitale d'été des dirigeants Parthes. Après les Parthes, les Sassanides ont aussi construit leurs palais d'étés à Hamedan.

En 633, quand a eu lieu la bataille de Nahavand, Hamedan est tombée aux mains des envahisseurs Arabes, à un moment où l'importance de la ville était en déclin. Pendant la dynastie Bouyide, la ville a souffert de très importants dommages. Au XIe siècle, les Seldjoukides ont de nouveau transféré leur capitale de Bagdad à Hamedan.

La ville de Hamedan qui a toujours été conquise en fonction de l'ascension d'une dynastie ou de la chute d'une autre a été complètement détruite après l'invasion des Timourides. Mais pendant l'époque Safavide, la cité a de nouveau prospéré. Par la suite, au XVIIIe siècle, la ville de Hamedan s'est rendue aux Ottomans, mais reprise par Nâdir Châh Afshar, et suivant le traité de paix entre l'Iran et les Ottomans, elle retourna à l'état Perse.

La ville de Hamedan se trouve sur la Route de la soie et a connu, même dans les siècles récents, des développements significatifs dans le commerce et les échanges car elle est située au cœur des réseaux routiers de l'ouest de l'Iran.

Hamedan aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Universités[modifier | modifier le code]

Attractions[modifier | modifier le code]

L'Organisation de l'héritage culturel de l'Iran répertorie 442 sites d'importance historique et culturelle situés dans la province, en faisant une province riche en sites historiques.

Les sites parmi les plus populaires sont:

  1. Tombe du poète Baba Taher
  2. Inscriptions du Ganj Nameh de Darius Le Grand
  3. Tombe de Esther et Mordechai
  4. Grotte Ali Sadr (Ardeles)
  5. Tombe d'Avicenne
  6. Chute d'eau du Ganjnameh
  7. Mausolée Gombad-e-Alavian

Liens externes[modifier | modifier le code]