Consonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

On appelle consonne un type de son que l'on trouve dans les langues naturelles orales. Le mot « consonne » peut également renvoyer à une lettre de l'alphabet latin qui sert à noter un son consonne. On peut réserver le terme consonne aux consonnes graphiques et parler de contoïdes pour se référer aux phones ou phonèmes. [réf. nécessaire]

Articulatoirement, une consonne est un son du langage humain dont le mode de production est caractérisé par l'obstruction du passage de l'air dans les cavités situées au-dessus de la glotte, qui forment le canal vocal. Le lieu d'articulation, c'est-à-dire l'endroit où a lieu l'obstruction, et le mode d'articulation, c'est-à-dire la façon dont se fait l'obstruction (partielle ou totale, avec ou sans vibration des cordes vocales, avec ou sans ouverture du voile du palais), sont les paramètres utilisés pour classer les différentes consonnes des langues du monde, notamment dans l'Alphabet Phonétique International[1].

Acoustiquement, une consonne se caractérise généralement par une modification de la qualité des voyelles adjacentes, et, dans le cas où elle est sonore, par la présence d'un son à la fréquence fondamentale produit par les cordes vocales au moment de l'obstruction[2].

On compte une grande diversité de consonnes à travers les langues naturelles orales. Ainsi, l'Alphabet Phonétique International de 2005 comprend environ 80 signes et une vingtaine de diacritiques pour noter les consonnes ; la base de données UPSID (UCLA Phonological Segment Inventory Database) compte quant à elle 919 sons, voyelles et consonnes confondues, dont la plupart sont des consonnes. Malgré cette diversité, la distribution des consonnes à travers les différentes langues est loin d'être arbitraire. Ainsi, la consonne /k/ est présente dans 89 % des 451 langues répertoriées dans l'UPSID, tandis que de nombreuses consonnes sont très peu attestées (par exemple, les clics). Globalement, les consonnes ont une distribution zipfienne : il y en a un petit nombre qui sont très répandues à travers les langues et un grand nombre qui sont très rares. En outre, les consonnes les plus rares ont tendance à apparaître dans les inventaires consonantiques les plus larges[3].

Le français comprend quant à lui :


Places of articulation.png


  1. A : consonnes laryngales
  2. B : consonnes pharyngales
  3. C : consonnes uvulaires
  4. D : consonnes vélaires
  5. E : consonnes palatales
  6. F : consonnes alvéolaires
  7. G : consonnes dentales
  8. H : consonnes labiales

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot français consonne est un emprunt savant au latin impérial consona, datant du XVIe siècle[4]. Le nom latin consona, qui provient de la substantivation de l'adjectif consona (litera) '(lettre) qui sonne avec' (sous-entendu, avec la voyelle), est lui-même un calque du grec sýmphōnon 'consonne' (pluriel sýmphōna)[4],[5], utilisé notamment par le grammairien grec Denys le Thrace[6].

Tableau API[modifier | modifier le code]

  Consonnes (Image) Voir aussi : API, Voyelles  
v · d · m
Modes
d’articulation
Points d’articulation  
Labial Labial-vél. Coronal Dorsal Laryngal (aucun)  
 Pulmoniques   Bilabial  Lab-dent.  Dental    Alvéol.  Post-alv. Rétro. Alv.-pal. Palatal  Vélaire  Labio-vél. Uvulaire Pharyn.  Épiglott.    Glottal    
Nasales   m   ɱ   ŋ͡m     n     ɳ     ɲ   ŋ   ŋʷ   ɴ    
Occl. prénasalisées m͡p m͡b   ᵑk͡p ᵑɡ͡b n͡t̪ n͡d̪ n͡t n͡d   ɳ͡ʈ ɳ͡ɖ   ɲ͡c ɲ͡ɟ ŋ͡k ŋ͡ɡ   ɴ͡q ɴ͡ɢ    
Occlusives p b k͡p ɡ͡b t d   ʈ ɖ   c ɟ k ɡ ɡʷ q ɢ   ʡ   ʔ    
Affriquées p͡ɸ b͡β p͡f b͡v   t͡θ d͡ð t͡s d͡z t͡ʃ d͡ʒ t͡ʂ d͡ʐ t͡ɕ d͡ʑ c͡ç ɟ͡ʝ k͡x ɡ͡ɣ   q͡χ ɢ͡ʁ   ʡ͡ʜ   ʔ͡h    
Fric. prénasalisées m͡ɸ m͡β ɱ͡f ɱ͡v   n͡θ n͡ð n͡s n͡z n͡ʃ n͡ʒ       ŋ͡k ŋ͡ɡ          
Fricatives ɸ β f v   θ ð s z ʃ ʒ ʂ ʐ ɕ ʑ ç ʝ x ɣ ɣʷ χ ʁ ħ ʕ ʜ ʢ h ɦ  
Spirantes   β̞   ʋ     ð̞   ɹ     ɻ     j   ɰ ʍ w              
Roulées ʙ̥ ʙ       r     *           ʀ     *    
Battues   *       ɾ̪   ɾ     ɽ               *    
Affriquées latér.     t͡ɬ d͡ɮ                            
Fricatives latér.     ɬ ɮ   *     *   *          
Spirantes latér.     l     ɭ     ʎ   ʟ        
Battues latér.       ɺ     *     *   *        
Non pulmoniques  
Occl. injectives ƥ ɓ       ƭ ɗ     *   ƈ ʄ ƙ ɠ   ʠ ʛ    
Occl. éjectives       t̪ʼ       ʈʼ                
Fric. éjectives ɸʼ       θʼ     ʃʼ   ʂʼ   ɕʼ   çʼ       χʼ      
Clics centraux ʘ     ǀ   ǃ   ǂ        
Clics latéraux     ǁ            

Diverses consonnes pulmoniques qui ne font pas partie d’un autre point d’articulation :

Description Symbole
Consonne spirante labio-palatale voisée ɥ
Consonne fricative post-alvéolo-vélaire sourde ɧ
Consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée ɫ

Lorsque deux symboles apparaissent dans une case, celui de gauche représente une consonne sourde, celui de droite une consonne voisée (ne s’applique pas aux clics).
Les cases séparées par des pointillés emploient normalement les mêmes symboles API de base, et ne diffèrent éventuellement que par les diacritiques appliqués pour déplacer leur articulation.
Les cases marquées d’un astérisque (*) indiquent des sons attestés non encore représentés officiellement dans l’API.
Les parties grisées indiquent une articulation jugée impossible. Les cases blanches vides indiquent des articulations théoriques possibles mais non encore attestées.
Les affriquées t͡s, d͡z, t͡ʃ, d͡ʒ, t͡ɕ, d͡ʑ sont notées à l’aide des ligatures ʦ, ʣ, ʧ, ʤ, ʨ, ʥ d’usage courant, ne faisant plus partie de l’API (il est recommandé de les remplacer par les deux articulations, liées avec une ligature tirant –suscrite ou souscrite– ou avec la fricative en exposant).
Les occlusives injectives sourdes en italique, parfois employées, ne font plus partie de l’API (il est recommandé de les remplacer par le symbole de la consonne voisée avec le diacritique de dévoisement).

Classification des consonnes[modifier | modifier le code]

Une consonne peut être classée selon différents critères :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ladefoged & Johnson 2010, 9-17
  2. Ladefoged & Johnson 2010, 191
  3. van Leussen 2009
  4. a et b Rey 1998, tome 1, 862
  5. Ernout & Meillet 2001, 635-636
  6. Henry George Liddell & Robert Scott, « A Greek-English Lexicon, σύμφωνος »,‎ 1999 (consulté en 15/01/2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alfred Ernout & Antoine Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine, Klincksieck,‎ 2001, 4e éd.
  • (en) Peter Ladefoged & Keith Johnson, A course in phonetics, Cengage Heinle,‎ 2010, 6e éd.
  • (en) Jan-Willem van Leussen, Investigating consonant inventories with acoustic and articulatory models, manuscrit non édité,‎ 2009 (lire en ligne)
  • Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, t. 1, Le Robert,‎ 1998, 2e éd.

Liens externes[modifier | modifier le code]