Autoroute A3 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A3 et Autoroute A3.
Autoroute française A3
A3
Image illustrative de l'article Autoroute A3 (France)
L'autoroute au niveau de la sortie n°4 (Bondy nord)
Carte de l'autoroute A3
Historique
Ouverture 1969
Caractéristiques
Longueur 17 km
Direction sud / nord
Extrémité sud Porte de Bagnolet à Paris
Intersections Boulevard Périphérique à Bagnolet
A86 et A103 à Rosny-sous-Bois
A1 à Villepinte
Extrémité nord Gonesse
Villes principales Montreuil-sous-Bois, Rosny-sous-Bois, Bondy, Aulnay-sous-Bois, Gonesse
Réseau Autoroute française, également E15

L'autoroute A3, tronçon de 17 km de la route européenne 15, est une autoroute qui traverse la Seine-Saint-Denis en partant de Paris à la porte de Bagnolet, et rejoint l'A1 sur le territoire de la commune de Gonesse dans le Val-d'Oise, à environ 2 km en amont de la sortie desservant l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Elle permet notamment la desserte des communes de Montreuil-sous-Bois, Rosny-sous-Bois, Bondy, Aulnay-sous-Bois et Gonesse.

Deux courts tronçons autoroutiers de moins de 3 km, numérotés A186 et A103, bifurquent de l'A3.

La première tranche de l'A3 a été ouverte à la circulation en 1969, entre la Porte de Bagnolet et Bondy.

Après l'inauguration en février 2007 de la couverture d'un tronçon de 670 m entre Bagnolet et Montreuil, un chantier pour une couverture d'une section de 220 m à hauteur de Romainville a commencé en juillet 2008. Ces chantiers ont pour but de réduire les importantes nuisances sonores de l'autoroute dans des secteurs fortement urbanisés. Ces travaux sont réalisés par l'État avec les soutiens financiers du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et du Conseil régional d'Île-de-France[1].

Initialement, l'autoroute A3 empruntait l'itinéraire de l'A103 jusqu'à Villemomble où elle se termine actuellement. Elle aurait dû traverser cette ville, ainsi que Neuilly-Plaisance et Neuilly-sur-Marne pour rejoindre la RN 34 mais ce prolongement n'a jamais été effectué. Les terrains réservés pour l'emprise de l'autoroute ont été, depuis, reconvertis en espaces verts.

Parcours[modifier | modifier le code]

L'autoroute A3 à Romainville, direction Paris vers 1989

Autoroute A103[modifier | modifier le code]

En se connectant à l'A199, cette autoroute devait à l'origine relier l'A3 à l'A104 à Torcy[2].

Autoroute A186[modifier | modifier le code]

Cette autoroute d'environ deux kilomètres permet de desservir l'est de Montreuil. Elle commence au niveau de l'échangeur A3/A186 puis se termine dans la ville de Montreuil.

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

Il n'existe aucune pente dangereuse. Cette autoroute étant intégralement urbaine, elle est très chargée aux heures de pointe :

Route européenne[modifier | modifier le code]

L’A3 fait aussi partie de la route européenne 15 (E15) sur l'ensemble de son parcours.

Départements traversés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 10 juillet 2008, page III
  2. Sénat - Base Questions - 2003 - Projet de construction de l'autoroute A 103 en Seine-Saint-Denis. Consulté le 30 janvier 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]