Autoroute A10 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A10.
Autoroute A10
A10
Image illustrative de l'article Autoroute A10 (France)
L'autoroute au niveau d'Orléans
Carte de l'autoroute A10
Autres dénominations L’Aquitaine
Historique
Ouverture de 1960 à 1981
Caractéristiques
Longueur 543 km
Direction nord-est/sud-ouest
Extrémité nord-est A6 E15 Paris
Intersections A19 E60 à Orléans
A71 E9 à Orléans
A28 E502 à Tours
A85 E60 à Tours
A83 E3 à Niort
A837 E602 à Saintes
Extrémité sud-ouest A630 Bordeaux
Villes principales Orléans, Tours, Poitiers, Blois, Paris
Réseau Autoroute française, E5
Territoire traversé
4 régions Île-de-France, Centre, Poitou-Charentes, Aquitaine
10 départements Essonne, Yvelines, Eure-et-Loir, Loiret, Loir-et-Cher, Indre-et-Loire, Vienne, Deux-Sèvres, Charente-Maritime, Gironde

En France, l’autoroute A 10, dite « L’Aquitaine », relie Paris à Bordeaux (au niveau de sa rocade) via Orléans, Tours, Poitiers et Niort. Elle fait 543 km de long, c'est la plus longue de France sous un même numéro. Elle correspond à la route européenne 5 (E 5).

La portion entre Saintes et Bordeaux fait partie de la route des Estuaires.

Gestion[modifier | modifier le code]

Cette autoroute est gérée par deux sociétés d’autoroutes : la partie nord de l'autoroute (La Folie Bessin-Poitiers) est concédée à Cofiroute et la section Poitiers-Bordeaux est gérée par ASF. L'A 10 fait partie sur le réseau ASF de la zone OUEST. Cette autoroute est couverte par Radio VINCI Autoroutes (107.7FM).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Plusieurs sections de l'autoroute A 10 sont gratuites :

  • entre l'A 6b et la N 104 (au sud de Paris) (21 km) ;
  • entre les sorties 20 et 22 au niveau de Tours (8 km) ;
  • entre la N 10 et l'échangeur avec la N230/A 630 au nord de Bordeaux (19 km).

Historique[modifier | modifier le code]

L’A 10 a connu plusieurs accidents notables :

Sorties[modifier | modifier le code]

Bifurcation avec l'A 83 direction Nantes.

Note sur le kilométrage[modifier | modifier le code]

L’A10 commence en réalité à l’échangeur avec l’A 6. Cependant le kilomètre 0 est situé au niveau de l’échangeur avec la RN 118, d’où le début de section concédée à Cofiroute[1],[2].

Gare routière de Briis-sous-Forges[modifier | modifier le code]

Le 29 mai 2006 est ouverte une gare routière sur autoroute à la hauteur de Briis-sous-Forges, la première de ce type en Europe. Les bus y accèdent depuis l'autoroute par deux voies d'accès de chaque côté. Deux lignes au départ de Dourdan relient les usagers en provenance de la communauté de communes du pays de Limours de cette gare de Briis à la gare TGV et RER B de Massy-Palaiseau et au parc d'activités de Courtabœuf en vingt à trente minutes. Ces lignes appliquent la tarification du Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), commune par exemple avec celle des lignes RER.

Début 2007, ce sont plus de 400 voyageurs qui empruntent un des bus le matin. Le 100 000e voyageur est comptabilisé le 6 février 2007[3].

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Le chantier de l'autoroute A 10 constitue le décor de l'album de bandes dessinées Km. 357 de la série Michel Vaillant dessiné par Jean Graton en 1967.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kilométrage de l’A10, forum SARA
  2. Image Street View du kilomètre 0 de l’A10, commune : Les Ulis, département : Essonne
  3. Grégory Plouviez, « Énorme succès du bus sur autoroute », article paru dans Le Parisien, 7 février 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]