Autoroute A71 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A71.
Autoroute française A71
A71
Image illustrative de l'article Autoroute A71 (France)
L'autoroute A71 près de Saint-Amand-Montrond.
Carte de l’autoroute A 71
Autres dénominations L’Arverne
Historique
Ouverture de 1980 à 1989
Caractéristiques
Longueur 290,5 km
Direction nord/sud
Extrémité nord A10 près d'Orléans
Intersections A85 à Theillay
A20 à Vierzon
A714 à Bizeneuille
A719 à Gannat
A89 à Combronde
A710W A89 au nord-est de Clermont-Ferrand
Extrémité sud A711 A75 à Clermont-Ferrand
Réseau Autoroute française
Territoire traversé
2 régions Centre, Auvergne
5 départements Loiret, Loir-et-Cher, Cher, Allier, Puy-de-Dôme

L’autoroute A71 (appelée aussi L’Arverne) est une autoroute reliant Orléans dans le Loiret à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme. Elle est longue de 290 kilomètres.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'autoroute A71 est à péage. Elle est gérée par Cofiroute entre Orléans et l'échangeur de Bourges inclus (couverture 107.7 FM Radio Vinci Autoroutes) et par Autoroutes Paris-Rhin-Rhône de Bourges à Clermont-Ferrand (couverture Autoroute Info). Seule la portion entre les sorties 15 et 17 est gratuite mais gérée par APRR.

Elle est intégralement à 2×2 voies, sauf sur la déviation d'Orléans et au sud du péage de Clermont-Barrière (Gerzat) où ces sections sont aménagées à 2×3 voies.

La vitesse limite maximale est de 130 km/h sauf après le péage de Gerzat où elle est limitée à 110 km/h et au niveau d'Orléans où un radar automatique a été implanté et au franchissement la vitesse maximale à ne pas dépasser est 110 km/h.

L'autoroute se scinde au niveau de l'A711, ou elle est prolongée par l'A75 jusqu'à Béziers.

En parcourant l'autoroute entière sans prendre de sortie, on peut remarquer que l'A71 est très pauvre en péage de pleine voie (seulement un péage, celui de Gerzat en direction de Clermont-Ferrand), mais très fournie en aire de repos / service.

Historique[modifier | modifier le code]

Les variantes de tracé entre Bourges et Clermont-Ferrand[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970, plusieurs variantes de tracé ont été établies entre Bourges et Clermont-Ferrand. Certaines variantes passaient au plus près de Montluçon tandis que d'autres, écartées, auraient pu améliorer les dessertes de Nevers, Moulins et Vichy[1].

Mise en service des tronçons[modifier | modifier le code]

La toute première section de l'autoroute a été mise en service en 1973 (entre l'autoroute A10 et La Chapelle-Saint-Mesmin). Son prolongement jusqu'à l'actuelle sortie 2 l'est à son tour le 26 mars 1980[1],[2].

Le tronçon d'Orléans à Salbris a été inauguré le 24 octobre 1986 même s'il a été ouvert du 27 juin au 1er juillet de cette même année pour les départs en vacances.

Côté auvergnat, l'autoroute A71 est mise en service entre Montmarault et Clermont-Ferrand (entre les sorties 11 et 17[Note 1]) le 29 octobre 1987[1]. Elle est prolongée jusqu'à la sortie 9 (Vallon-en-Sully) le 11 décembre 1988[1].

La section de Salbris à Bourges ouvre le 29 juin 1989 ; la dernière section ouvre le 11 décembre 1989[1].

La construction de l'autoroute, sur la section concédée à APRR, a entraîné le remembrement de 50 000 ha de terres agricoles dont 34 000 pris en charge par la société d'autoroutes[3].

L'autoroute a la double numérotation (A71/A89) entre Combronde et Gerzat au niveau de l’échangeur avec l’ex-A710 suite à l'ouverture de l'A89 entre les échangeurs de Saint-Julien-Sancy et de Combronde en janvier 2006.

La portion comprise entre les sorties 7 et 8 (Bourges et Saint-Amand-Montrond), longue de 41,5 kilomètres, est la plus longue portion autoroutière de France sans entrée ni sortie ni échangeur autoroutier.

Mise en service des tronçons

  • 26 mars 1980 : Orléans (A10) – Olivet (sortie 2)[2]
  • 1986 : Orléans (sortie 2) – Salbris (sortie 4)
  • 1987 : Montmarault (sortie 11) – Clermont-Est (sortie 17) (71 km)
  • 1988 : Forêt-de-Tronçais (sortie 9) – Montmarault (sortie 11) (38 km)
  • 1989 : Bourges (sortie 7) – Forêt-de-Tronçais (sortie 9) (70 km)

Parcours[modifier | modifier le code]

D'Orléans à Bourges[modifier | modifier le code]

De Bourges à Clermont-Ferrand[modifier | modifier le code]

Échangeur de Bourges en direction de Paris
Échangeur de Bourges en direction de Paris en décembre 2009.
Échangeur avec l'A714 en direction de Paris
Échangeur avec l'A714 en direction de Paris en juillet 2011.
  • Limite de concession
    • Aires de repos du Gîte aux Loups (sens Orléans – Clermont-Ferrand), du Bois des Dames (sens Clermont-Ferrand – Orléans)
    • Pont sur le Cher
    • Aires de service du Centre de la France (Farges-Allichamps) (sens Orléans – Clermont-Ferrand), du Centre de la France (Bruère-Allichamps) (sens Clermont-Ferrand – Orléans)
  • sortie 8 Saint-Amand-Montrond : Saint-Amand-Montrond, Châteauroux (km 251)
    • Aires de repos du Grand Meaulnes (sens Orléans – Clermont-Ferrand), de Vallon (sens Clermont-Ferrand – Orléans)
    • Pont sur le Cher, commune de Nassigny
  • sortie 9 Forêt de Tronçais : Vallon-en-Sully, Montluçon par RD 2144 (km 280)
  •  Échangeur entre A714 et A71 : Guéret, Montluçon (km 295)
    • Aires de service de l'Allier (Doyet) (sens Orléans – Clermont-Ferrand), de l'Allier (Saulzet) (sens Clermont-Ferrand – Orléans) (km 304)
  • sortie 11 Montmarault : Moulins, Montmarault, Commentry, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Saint-Éloy-les-Mines, Bourbon-l'Archambault (km 318)
    • Viaduc du Venant (longueur 340 m) (km 323)
    • Aires de repos de la Bouble (sens Orléans – Clermont-Ferrand), de Chantelle-en-Bourbonnais (sens Clermont-Ferrand – Orléans)
    • Col de Naves (altitude 330 m), commune de Naves (km 340-341)
    • Passage sur la Sioule, entre Saint-Bonnet-de-Rochefort et Bègues (km 347)
  • sortie 12 Gannat  Échangeur entre A719 et A71 : Ébreuil ; Vichy, Gannat, Saint-Pourçain-sur-Sioule (km 350)
    • Aire de service des Volcans d’Auvergne (dans les deux sens)
  • sortie 12.1 : Combronde, Saint-Éloy-les-Mines (km 361)
  •  Échangeur entre A71 et A89-Ouest : Bordeaux, Limoges (km 364)
    • Aires de repos de Montpertuis (sens Orléans – Clermont-Ferrand), de Pessat-Villeneuve (sens Clermont-Ferrand – Orléans)
  • sortie 13 : Riom, Volvic, Châtel-Guyon (km 374)
  • Péage Péage de Gerzat (ou de Clermont-Barrière) + sortie 14 : Gerzat, Z.I. Ladoux par RD 210 (km 380)
  •  Échangeur entre A71 et A89-Est : Lyon, Thiers, Saint-Étienne
  • sortie 15 : Clermont-Ferrand Quartiers Nord par A710W (km 386)
  • sortie 16 : Clermont-Ferrand Le Brézet / Quartiers Est, Aéroport de Clermont-Ferrand par RD 772 (km 389)
  •  Échangeur entre A71 et A711 : vers A89 Lyon, Saint-Étienne, Thiers (km 390).
    Après cet échangeur, l’A71 devient l’A75 qui mène en direction de Montpellier, d’Aurillac et du Puy-en-Velay (km 0 A75).

Route européenne[modifier | modifier le code]

L'autoroute A71 fait partie de 3 routes européennes :

Antennes[modifier | modifier le code]

Autoroute A710[modifier | modifier le code]

Échangeur entre les autoroutes A71 et A89/A710
Échangeur entre les autoroutes A71-E11 et A89/A710-E70[Note 3] en mai 2010.

Mise en service en 1998, l'autoroute A710, longue de 7 km, reliait Clermont-Ferrand (au droit de l'échangeur avec l'autoroute A71) à l'autoroute A72 (au droit de la jonction avec l'autoroute A711). Elle a été renommée A89 en 2008[4].

À l'ouest de la bifurcation, l'A710W dessert les quartiers nord de Clermont-Ferrand. Elle est accessible par la sortie 15 en venant du péage de Gerzat ou directement depuis l'A89 en provenance de Thiers. Elle est ouverte le 29 octobre 1987, en même temps que l'autoroute A71[4].

Son classement en autoroute s'arrête au droit de l'échangeur avec la route départementale 210, où au-delà, la route devient une départementale (boulevard Edgar-Quinet, D 69 ou D 2109). Elle se raccorde à la RD 2009 au carrefour des Pistes.

NB : Les bornes kilométriques et semi-kilométriques sont désormais celles de l’actuelle A89[5].

Autoroute A711[modifier | modifier le code]

Autoroute A711 vers Clermont-Ferrand
A711 en direction de Clermont-Ferrand en août 2009.
Article détaillé : Autoroute A711 (France).

Longue de 12 km, l'autoroute A711 relie Clermont-Ferrand à l'autoroute A89 en direction de Thiers et de Lyon. Une partie de cette autoroute a été classée par mise aux normes autoroutières de la RN 89 en 1976 (l'ancienne est déclassée, actuellement RD 766) ; son prolongement vers l'A72, anciennement A720, est mis en service en 1978[6].

Son parcours :

  • Continuité de l’avenue de l’Agriculture, voie communale à 2×2 ou 2×3 voies
  • sortie : Les Ronzières (km 0)
  • sortie : Aulnat, Gerzat, Z.I. du Brézet par RD 766 (quart-échangeur sens est-ouest uniquement, km 0,1)
  • sortie 1.1 Boulevard Jacques-Bingen : RD 771, ville desservie Clermont-Ferrand Boulevard Jacques-Bingen[7] (km 0,5)
    • sortie 1.1a : Le Brézet, Aéroport d’Aulnat (quart-échangeur sens est-ouest uniquement)
    • sortie 1.1b : La Pardieu, C.H.R.U. (quart-échangeur sens est-ouest uniquement)
  •  Échangeur entre A75, A71 et A711 (accès vers A75 sens est-ouest uniquement, km 1)
  • sortie 1.2 : ville desservie Lempdes ouest (demi-échangeur, sens ouest-est uniquement, km 3)
  • sortie 1.3 : Lempdes par RD 766 (demi-échangeur, entrée vers A89 / sortie vers Clermont-Ferrand, km 4,5)
  • sortie 1.4 : ville desservie Pont-du-Château par A712, autres villes : Dallet, Cournon-d'Auvergne (km 6)
  •  Échangeur entre A89 et A711 : Jonction (km 12S)

Autoroute A712[modifier | modifier le code]

Autoroute A712
Autoroute A712 en août 2009.

L'autoroute A712 est une bretelle entre l'A711 (sortie 1.4) et le rond-point de Champ-Lamet, à la limite des communes de Lempdes et de Pont-du-Château dans le Puy-de-Dôme. C'est l'une des plus courtes autoroutes de France avec une longueur de 1 km.

Bien que classée comme autoroute (bandes d'arrêt d'urgence dans chaque sens de circulation), elle est intégralement à caractéristiques réduites équivalant à une route ordinaire : 2×1 voies sur l'ensemble de son parcours, vitesse limitée à 90 km/h et pas de plots de séparation.

Autoroute A714[modifier | modifier le code]

L'autoroute A714 est l'antenne de Montluçon. Elle fait partie de la Route Centre-Europe Atlantique et est concédée à Autoroutes Paris-Rhin-Rhône.

Elle est mise en service en juin 2011 (inauguration le 1er[8], mise en service le 29[9],[10]) par mise aux normes autoroutières d'un tronçon de la RN 145 entre l'échangeur 10 de l'autoroute A71 et l'échangeur de Saint-Victor (pont des Nautes) débouchant sur la RD 2144, après deux ans de travaux.

L'autoroute A714 permet une liaison intégralement à 2×2 voies entre les autoroutes A71 et A20 (2×3 voies au niveau de la rampe de Désertines). Elle est aussi libre de péage. La vitesse est limitée à 110 km/h.

La RN 145 présentait un taux d'accidents supérieur à la moyenne nationale, avec plus de 11 000 véhicules par jour (7 000 au péage de Bizeneuille) dont 30 % de poids lourds. Son réaménagement permet au bassin montluçonnais et à la zone industrielle de la Loue de posséder une connexion routière plus performante, apte à écouler le trafic de la RCEA.

Parcours :

Autoroute A719[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Autoroute A719 (France).
Autoroute A719 - Panneaux indiquant la sortie 14
Échangeur 14 en direction de Gannat en juillet 2009.

L'autoroute A719 est une autoroute reliant l'A71 à l'est de Gannat depuis 1997[11] et dès 2015 Espinasse-Vozelle, aux portes de Vichy.

Le prolongement de l'A719, long de 14 km, pour améliorer la desserte de Vichy, a été déclaré d'utilité publique le 16 août 2011[12]. Les travaux ont commencé en 2013 ; sa mise en service est prévue en 2015. L'A719 sera aussi raccordée au contournement sud-ouest (en construction par le département de l'Allier) et au contournement nord-ouest (en projet).

Parcours :

RN 271[modifier | modifier le code]

La RN 271 correspondait à un ancien terminus de l’A71, entre 1980 et 1986. Elle reliait l’A71 (sortie 2) à la RN 20 au sud d’Orléans.

RN 371[modifier | modifier le code]

La RN 371 reliait Montluçon à Montmarault en reprenant un tronçon de l’ancienne RN 145. Elle est devenue RD 2371.

Travaux d’élargissement de l’autoroute[modifier | modifier le code]

Agglomération d’Orléans[modifier | modifier le code]

Compte tenu d’un trafic avoisinant 69 000 véhicules par jour au niveau de la bifurcation A10 – A71[13], Cofiroute a engagé l’élargissement de l’autoroute A71 entre les échangeurs d’Orléans-centre (sortie 1) et d’Olivet (sortie 2). Une troisième voie a été construite dans les deux sens de circulation sur 6 km, afin de fluidifier le trafic et de réduire les émissions de CO2. Ce chantier entraîne le dédoublement du pont sur la Loire. La livraison a eu lieu fin 2010[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Agglomération de Clermont-Ferrand[modifier | modifier le code]

Les derniers kilomètres de l'autoroute A71 entre la barrière de péage de Gerzat et l'autoroute A75 seront élargis à trois voies dans chaque sens. Les travaux préparatoires sont intervenus fin 2012. La mise en service est prévue début 2015. Le coût de cet aménagement est estimé à 100 millions d’euros TTC. Ce projet nécessite également le remaniement du péage de Gerzat[14].

Depuis le 10 juillet 2014, l'élargissement est opérationnel entre la barrière de péage de Gerzat et l'échangeur avec l'autoroute A710/A89[15].

Autres élargissements[modifier | modifier le code]

Élargissement entre Theillay et Vierzon 
Le fort trafic entre deux échangeurs autoroutiers (A85 côté Theillay, A20 côté Vierzon) nécessite d'élargir l'autoroute à trois voies dans chaque sens. Ce projet a nécessité deux ans d'études et de concertation. Livraison fin 2015[16].
Élargissement au sud de Gannat 
Un élargissement sur 5 km est prévu dans le sens Clermont → Paris[17].

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous répertorie les sites remarquables dans un rayon maximal de quinze à trente kilomètres autour de l’autoroute[18].

  • Par la sortie 1 : pont de l’Europe, sur la Loire, en amont de l’autoroute et la Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans.
  • Par la sortie 3 : château de la Ferté et les églises typiquement solognote.
  • Par la sortie 4 : chemin de fer touristique Salbris – Romorantin-Lanthenay
  • Chaussée de César, une aire de repos porte ce nom dans le sens Clermont-Ferrand – Orléans
  • Par la sortie 7 : Le Palais Jacques-Cœur, printemps de la chanson et la Cathédrale Saint-Étienne de Bourges
  • Par la sortie 8 : monument du centre de la France à Bruère-Allichamps, sur la RD 2144. Une aire de service (Aire du Centre de la France) porte ce nom dans le sens Clermont-Ferrand – Orléans. Saint-Amand-Montrond, Cité de l'or (artisanat du bijou et joaillerie)
  • Par la sortie 9 : forêt de Tronçais Forêt des chênes centenaires (futaie Colbert)
  • Bocage bourbonnais
  • Par l'échangeur A714 Montluçon (Château des Ducs de Bourbon, ville d'art) – Commentry – Néris-les-Bains (Station Thermale)
  • Par la sortie 11 : Moulins (Ville d'art et d'histoire, Centre National du Costume de Scène), Saint-Pourçain-sur-Sioule (Vignoble AOC)
  • Par l'échangeur A719 : les gorges de la Sioule, Ébreuil, Vichy (par RD 2209 ex-RN 209) à 25 km : Grande cité thermale et commerçante, parcs d’Allier, courses hippiques, grands hôtels et palaces, Opéra.
  • Aire de service des Volcans d’Auvergne avec vente de produits régionaux, à l’entrée du département du Puy-de-Dôme, vue sur la Chaîne des Puys
  • Par la sortie 13 : station thermale de Châtel-Guyon (Station thermale) et Volvic : production d’eau.
  • Clermont-Ferrand et Montferrand : la Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Clermont

Ouvrages d’art[modifier | modifier le code]

Cols traversés[modifier | modifier le code]

Photographie de l’autoroute franchissant le col de Naves
Col de Naves en direction de Clermont-Ferrand en août 2011.
  • Col de Naves (altitude 330 m), commune de Naves (km 340,5)

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

  • Dans le département de l’Allier : nombreuses pentes (notamment avant la sortie 9 vers Orléans et 6 % de l’échangeur de Gannat au pont sur la Sioule).
  • Bouchons au péage de Gerzat en période de vacances. Un élargissement en 2007 a permis de réduire les bouchons (4 km contre 19 km en 2006)[19].
  • À Clermont-Ferrand, bouchons fréquents aux heures de sortie de bureau.

Galerie d’images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. actuellement échangeur avec les autoroutes A75 et A711
  2. L’A71 n’a pas d’échangeur sortie 5, il s’agit d’une bifurcation.
  3. Contrairement par rapport aux cartes routières, la section entre Gerzat et les Martres-d'Artière est bien l’A89. Il existe bien une double numérotation A89/A710.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Historique de l'autoroute A71 et variantes entre Bourges et Clermont-Ferrand sur le site de Wikisara (consulté le 17 août 2014).
  2. a, b et c Travaux de l’élargissement de l’autoroute A71, site de Cofiroute. Dernier accès : 26 septembre 2009
  3. Alain Barre, « Le réseau autoroutier français : un outil rapidement valorisé, des effets controversés », Annales de Géographie, t. 106, no 593-594,‎ 1997, p. 94-95 (DOI 10.3406/geo.1997.20766, lire en ligne)
  4. a et b Autoroute française A710 sur WikiSara
  5. Image Google Street View – Exemple avec le km 400,5
  6. Article de l'A711 sur WikiSara
  7. Sur les cartes routières l'autoroute se nomme N89 entre la D771 et A71 sur une distance de 1 km alors qu'en réalité elle s'appelle A711.
  8. « La RCEA en version autoroutière », La Montagne,‎ 1er juin 2011
  9. Construction de l’A714, site des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône.
  10. [PDF] Plaquette de présentation de l’A714
  11. Article de l'A719 sur WikiSara
  12. Décret du 16 août 2011 déclarant d'utilité publique les travaux de construction de l'autoroute A 719, section Gannat―Vichy, entre l'antenne autoroutière A 719 (commune de Gannat) et la RD 2209 (commune d'Espinasse-Vozelle), dans le département de l'Allier, et portant mise en compatibilité du schéma directeur de l'agglomération de Vichy valant schéma de cohérence territoriale et des plans locaux d'urbanisme des communes d'Espinasse-Vozelle et de Vendat (NOR: TRAT1115043D)
  13. Les zones de travaux de l’élargissement de l’A71, site de Cofiroute (dernier accès le 28 décembre 2010)
  14. Cédric Gourin, « L’A71 élargie dans l’agglo de Clermont », La Montagne,‎ 20 février 2012, p. 3
  15. « L'A71 est en 2x3 voies dès ce jeudi à partir du péage de Gerzat », La Montagne, 10 juillet 2014
  16. Site de l'élargissement de l'A71 en Sologne, Vinci Autoroutes
  17. Frédéric Cuvillier approuve des contrats de plan exigeants avec le groupe autoroutier APRR/AREA permettant d'investir 500 millions d'euros dans l'économie nationale, Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, 27 janvier 2014
  18. Atlas routier France/Europe 2009/2010, Naumann & Göbel Verlagsgesellschaft mbH,‎ 2009 (ISBN 978-3-625-14234-8)
  19. La Montagne, août 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]