Autoroute A38 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A38.
Autoroute française A38
A38
Image illustrative de l'article Autoroute A38 (France)
L'autoroute A38 aux environs de Sombernon
Historique
Ouverture 1973
Caractéristiques
Longueur 36 km
Direction ouest / est
Extrémité ouest A6 Pouilly-en-Auxois
Extrémité est Plombières-lès-Dijon
Réseau Autoroute française

L'autoroute A38 est une autoroute gratuite reliant l'A6 (Pouilly-en-Auxois) à Dijon.

Tracé[modifier | modifier le code]

À partir de Pouilly, elle franchit le canal de Bourgogne (en tunnel  : le tracé du souterrain est représenté au sol par un alignement d'arbres). Elle franchit ensuite le plateau qui relie le Morvan et le plateau de Langres, plateau entaillé par une large vallée au niveau de Sombernon, puis elle rejoint la vallée de l'Ouche par laquelle elle atteint Dijon.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie a d'abord été considérée comme « voie express de liaison entre l'A6 et Dijon ». Vers 1973, lorsque sa construction a été à peu près achevée (il manquait les sections entre les sorties 28 et 29, et entre la sortie 33 et la RN 5), elle a été convertie en autoroute, avec le numéro H6.

Il était initialement prévu que cette autoroute se termine :

  • d'une part, par la traversée de Dijon par prolongation au-delà de l'échangeur 33, le long du canal de Bourgogne (passage place du Premier-Mai)
  • d'autre part, par un contournement sud-ouest de Dijon commençant à l'entrée de Dijon et se terminant sur la rocade Sud (RD 122a) à Chenôve.

Ces deux projets ont été abandonnés vers 1971 (élection de la municipalité Robert Poujade). Seuls subsistent de ces projets  :

  • le viaduc des Gorgets surdimensionné sur le Boulevard Périphérique pour la traversée
  • le boulevard Bachelard, à 2×2 et 2×3 voies, dans le quartier de Fontaine d'Ouche pour la rocade ouest

La liaison Nord (LiNo) de Dijon constitue depuis le lundi 10 février 2014 le prolongement de cette autoroute en direction du nord de Dijon et de l'A31. Cependant, la rectification du virage existant actuellement à la fin de l'autoroute ne devrait pas intervenir avant 2025.

Son parcours[modifier | modifier le code]

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

(uniquement les lieux à bouchons et les pentes dangereuses) :

Deux sections de l'A38 sont classées dans la liste des sections de route à forte pente.

  • La première entre les échangeurs 28 et 29, (PR 10+400 et 13+600 sens décroissant), Echannay – Remilly en Montagne à environ 6 % sur 3,2 km.
  • La seconde entre les échangeurs 29 et 30, (PR 15+500 et 18+900 sens décroissant), Mesmond – Agey à environ 5 % sur 2,9 km.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]