Autoroute A33 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A33.
Autoroute A33
A33
Image illustrative de l'article Autoroute A33 (France)
Vue de l'A. 33 depuis la passerelle de "la Petite Haye" à Laxou.
Autres dénominations Voie de contournement
Historique
Ouverture 1972 (1953 tracé initial)
Caractéristiques
Longueur 27 km
Direction Nord-ouest / Sud-est
Extrémité nord-ouest Laxou
Ceinture périphérique Voie de contournement de Nancy
Intersections A31 à Laxou
A330 à Ludres
Extrémité sud-est Hudiviller
Villes principales Nancy
Vandœuvre-lès-Nancy
Villers-lès-Nancy
Réseau Autoroute française également dénommée E23
Territoire traversé
1 région Flag of Lorraine.svg Lorraine
1 département Meurthe-et-Moselle

L'autoroute A33 est une autoroute urbaine reliant Nancy à Dombasle-sur-Meurthe, dont la longueur est de 27 kilomètres. Son utilisation est gratuite sur tout son tracé et permet le contournement ouest et sud de l'agglomération nancéienne. À partir de Lunéville, une voie rapide (N333) en prend le relais jusqu'à Blâmont.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'autoroute était initialement un doublement (à une chaussée) de la route nationale 4, nommée « route nationale 4 bis ». Le tracé initial date de 1953 réalisé par l'entreprise Rengeard. Sa base travaux se situait dans l'enceinte du stade municipal Roger Bambuck de Villers-Clairlieu, un hangar existe encore qui est désormais une salle de tennis de table du COS Villers-lès-Nancy[1].

À l'origine, les automobilistes roulaient sur trois voies, ce qui occasionna quarante morts en dix ans, et força l’État à doubler le tracé. Le doublement date de 1990[réf. nécessaire].

Carrefours autoroutiers[modifier | modifier le code]

Cette autoroute a deux carrefours :

  • A33/A330
  • A33/A31

Sorties[modifier | modifier le code]

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.}}

L'A33 possède une pente assez rude (limitée à 90 km/h en descente ; voie véhicule lent en montée), dite côte d'Houdemont, depuis l'échangeur du même nom jusqu'à l'échangeur de Nancy-Brabois, qui permet d'accéder au CHU de Nancy.

À noter la mise en place de caméras de vidéosurveillance depuis juin 2012 qui permettent de surveiller la montée d'Houdemont et de prévenir les bouchons qui sont quasi quotidiens à cet endroit.

L'A33 dispose d'une aire de repos accessible dans les deux sens dans la forêt de Haye, à la hauteur de Villers-Clairlieu, portant le nom d'aire de Villers dans le sens Ludres vers Laxou, et aire de Clairlieu dans le sens Laxou vers Ludres 48° 39′ 49″ N 6° 07′ 28″ E / 48.663729, 6.12434148° 39′ 49″ N 6° 07′ 28″ E / 48.663729, 6.124341

Vitesses[modifier | modifier le code]

Sa limitation de vitesse est de :

  • Lunéville-Laxou : 110 km/h à partir du carrefour autoroutier avec l'A330
  • Laxou-Vandoeuvre : 110 km/h
  • Vandoeuvre-A330 : 90 km/h
  • A330-Lunéville : 110 km/h

Depuis le 1er octobre 2009, 3 mois après l'A31 et en même temps que l'A330, les limitations de vitesses ont été revues à la baisse[Lesquelles ?].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]