Autoroute A33 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A33.
Autoroute française A33
A33
Image illustrative de l'article Autoroute A33 (France)
Depuis la passerelle de la petite Haye, à Laxou.
Autres dénominations Voie de contournement
Historique
Ouverture 1972 (1953 tracé initial)
Caractéristiques
Longueur 27 km
Direction nord-ouest / sud-est
Extrémité nord-ouest Laxou
Intersections A31 à Laxou
A330 à Ludres
Extrémité sud-est Hudiviller
Villes principales Nancy
Vandœuvre-lès-Nancy
Villers-lès-Nancy
Réseau Autoroute française, également E23
Territoire traversé
1 région Flag of Lorraine.svg Lorraine
1 département Meurthe-et-Moselle

L'autoroute A33 est une autoroute urbaine reliant Nancy à Dombasle-sur-Meurthe, dont la longueur est de 27 kilomètres. Son utilisation est gratuite sur tout son tracé et permet le contournement ouest et sud de l'agglomération nancéienne. À partir de Lunéville, une voie rapide (N333) en prend le relais jusqu'à Blâmont.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'autoroute était initialement un doublement (à une chaussée) de la route nationale 4, nommée « route nationale 4 bis ». Le tracé initial date de 1953 réalisé par l'entreprise Rengeard. Sa base travaux se situait dans l'enceinte du stade municipal Roger Bambuck de Villers-Clairlieu, un hangar existe encore qui est désormais une salle de tennis de table du COS Villers-lès-Nancy[1].

À l'origine, les automobilistes roulaient sur trois voies, ce qui occasionna quarante morts en dix ans, et força l’État à doubler le tracé. Le doublement date de 1990[réf. nécessaire].

Carrefours autoroutiers[modifier | modifier le code]

Cette autoroute a deux carrefours :

  • A33/A330
  • A33/A31

Sorties[modifier | modifier le code]

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

L'A33 possède une pente assez rude (limitée à 90 km/h en descente ; voie véhicule lent en montée), dite côte d'Houdemont, depuis l'échangeur du même nom jusqu'à l'échangeur de Nancy-Brabois, qui permet d'accéder au CHU de Nancy.

À noter la mise en place de caméras de vidéosurveillance depuis juin 2012 qui permettent de surveiller la montée d'Houdemont et de prévenir les bouchons qui sont quasi quotidiens à cet endroit.

L'A33 dispose d'une aire de repos accessible dans les deux sens dans la forêt de Haye, à la hauteur de Villers-Clairlieu, portant le nom d'aire de Villers dans le sens Ludres vers Laxou, et aire de Clairlieu dans le sens Laxou vers Ludres 48° 39′ 49″ N 6° 07′ 28″ E / 48.663729, 6.124341 ()48° 39′ 49″ N 6° 07′ 28″ E / 48.663729, 6.124341 ()

Vitesses[modifier | modifier le code]

Sa limitation de vitesse est de :

  • Lunéville-Laxou : 110 km/h à partir du carrefour autoroutier avec l'A330
  • Laxou-Vandoeuvre : 110 km/h
  • Vandoeuvre-A330 : 90 km/h
  • A330-Lunéville : 110 km/h

Depuis le 1er octobre 2009, 3 mois après l'A31 et en même temps que l'A330, les limitations de vitesses ont été revues à la baisse[Lesquelles ?].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]