Armelle (actrice)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Armelle (comédienne))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armelle.

Armelle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Armelle au 52e Festival de télévision de Monte-Carlo.

Nom de naissance Armelle Leśniak
Surnom Armelle Lesniak-Hourlier
Naissance 23 juillet 1969 (45 ans)
France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice, humoriste
Séries notables Caméra Café (2001-2004)

Armelle Leśniak[1] dite Armelle, née le 23 juillet 1969, est une actrice et humoriste française.

Le grand public l'a découverte en 2001 dans la série télévisée Caméra Café où elle incarne Maéva Capucin. Elle est parfois créditée aux génériques sous le nom d'Armelle Lesniak-Hourlier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en hypokhâgne et khâgne, elle travaille un temps comme aide-costumière, mais l'envie de jouer la pousse vers la scène. Formée au cours de Jean Périmony, son physique atypique et sa personnalité ne tardent pas à attirer l'attention. Coline Serreau lui confie ainsi un second rôle en 1996 dans La Belle Verte. C'est en 2001 qu'elle décroche le rôle de Maéva, la secrétaire de direction coincée dans Caméra Café, qu'elle incarnera également au cinéma dans Espace Détente et dans Le Séminaire.

En 2003, elle a reçu le Prix de la comédienne pour la publicité Spontex[2],[3] lors de la 8e édition du Grand Prix de l'humour dans la publicité.

En 2007, elle anime une chronique dans l'émission de Marc-Olivier Fogiel, T'empêches tout le monde de dormir. Elle collabore épisodiquement à l'émission Les Dicodeurs sur la première de la Radio suisse romande.

En 2013, elle est l’une des « passagers mystères » de l'émission Pékin Express 9, le coffre maudit.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Graphie originelle polonaise.
  2. « Grand Prix de l'humour dans la publicité », Stratégies, no 1270, 28 février 2003.
  3. « Waouh de Spontex : Working girl », sur le site de l'Institut national de l'audiovisuel.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]