Mutuelles du Mans Assurances

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mutuelles du Mans Assurances

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo des MMA

Création 1828
Forme juridique Mutuelle d'assurance &
société anonyme
Slogan Votre premier réseau social d'assurances - Zéro tracas Zéro blabla MMA !
Siège social Drapeau de France Le Mans (France)
Direction Thierry Derez
Actionnaires Les Clients qui sont des Sociétaires
Activité Assurances
Produits contrats d'assurance auto, habitation,assurance santé, protection juridique,assurance-vie, prévoyance
Société mère Covéa
Sociétés sœurs APGIS, MAAF & GMF
Site web www.mma.fr
Fonds propres 2.869 milliards d'€
Chiffre d’affaires 4,212 milliards d'€
Résultat net 144 millions d'€
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MMA.

MMA, anciennement Mutuelle du Mans Assurance (avant la fusion avec Azur Assurances), est un groupe d'assurance mutuelle française, dont le siège est au Mans, dans la Sarthe.

Avec la GMF, la MAAF et l'institution de prévoyance Apgis, MMA est une des quatre enseignes constituantes de Covéa, une SGAM (Société de groupe d’assurance mutuelle). Par le biais de Covéa, les MMA font partie d'EurAPCo, une alliance de sept groupes d'assureurs européens.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

  • 7200 salariés en France (hors agents généraux et collaborateurs d'agents)
  • 1 500 agents généraux (3e réseau d'agents généraux en biens et responsabilités)
  • 1 864 points de vente.
  • 3,3 millions de sociétaires.
  • 7,5 millions de contrat
  • marge de solvabilité : 312,1 %
  • 55 % du chiffre d'affaires est réalisé par les agences MMA, 30 % par des courtiers. MMA Cap (le réseau commercialisant les produits épargne et prévoyance) réalise 5 % du chiffre d'affaires[1].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1828 : L'avocat Louis Basse, futur Maire du Mans et Député de la Sarthe, crée la Mutuelle Immobilière du Mans. Son idée est simple et généreuse : assurer contre le feu tous les biens immobiliers. Homme honnête et exigeant, Louis Basse trouve en effet immoral de réaliser un bénéfice sur le malheur d'autrui.
  • 1842 : Louis Basse poursuit son idée et crée une 2e société : la Mutuelle Mobilière du Mans, qui se développe sous l'impulsion de son premier Directeur, Jérémie Singher.
  • 1883 : Jean-Marie Lelièvre, avoué plaidant à Mamers, possède une masse importante de dossiers précieux et archives notariées qu'il souhaite assurer contre l'incendie. Il cherche alors une société qui veut bien l'assurer mais il se voit répondre "sans intérêt, c'est un gros risque qui ne fera jamais de grosses primes". Il décide alors de créer sa propre société : la Mutuelle Générale Française Accidents (MGFA).
  • 1884 : Les 3 Mutuelles du Mans se rapprochent en faisant administrateurs communs.
  • 1898 : La loi qui instaure la responsabilité patronale en cas d'accident du travail est votée. C'est la MGF qui, grâce à sa bonne santé financière, peut et va accueillir cette nombreuse et nouvelle clientèle.
  • 1917 : Georges Durand, cofondateur de l'Automobile Club de l'Ouest et des 24 Heures du Mans, crée la Défense Automobile et Sportive, la DAS. Il veut apporter une réponse au souci naissant de l'époque : les dangers de la circulation routière. Un groupe naît.
  • 1918 : Gustave Singher invente la Nouvelle Mutuelle du Mans qui en 1923 regroupe les trois autres Mutuelles sous le nom de Mutuelle du Mans Incendie.
  • 1920 : Auguste Salmon, Directeur Général de la MGFA, fonde la Mutuelle Générale Française Vie : MGF Vie, prévue dans les statuts de la MGF lors de sa création mais qui, pour des raisons financières, avait été retardée. Cette nouvelle entreprise à l'ambition de "grouper les forces de la mutualité" et, dès 1925, elle se classe 4e des sociétés Vie françaises.
  • 1922 : Le Groupe des Mutuelles du Mans voit le jour : toutes les sociétés signent un accord de non concurrence, d'entraide et d'organisation commune de leurs agences.
  • 1946 : Les MGFA et MGF Vie sont nationalisées selon la loi du 29 avril votée en moins d'une semaine. Selon le rapporteur général de l'époque, l'objectif est de "soustraire l'industrie de l'assurance aux influences financières et de restituer à l'assurance son véritable caractère de service public". La DAS reste associée aux deux autres Mutuelles grâce à leurs administrateurs communs.
  • 1969 : La France s'est industrialisée et enrichie. La société de consommation et des loisirs est née. L'assurance maladie devient alors obligatoire. Dans cet environnement, la MGF engage une politique de réimplantation et d'urbanisation de son réseau. Une convention est signée entre la MGFA, la MGF Vie et la Mutuelle du Mans Incendie. Cette convention est l'acte de naissance officiel du Groupe des Mutuelles du Mans.
  • 1971 : Une convention permet à la DAS de rejoindre officiellement le Groupe des Mutuelles du Mans et son GIE.
  • 1987 : Les MGF sont privatisées et la Mutuelle du Mans Incendie est absorbée par la MGFA, ce qui permet la naissance du Groupe des Mutuelles du Mans Assurances avec ses 3 entités actuelles : Mutuelle du Mans IARD, Mutuelle du Mans Vie, DAS.
  • 2001 : MMA continue à améliorer son efficacité, mais aussi sa compétitivité par une meilleure maîtrise de ses dépenses. Une perspective dans laquelle la coopération au sein de Covéa, Société de Groupe d’Assurance Mutuelle, créée avec d'autres mutuelles dont MAAF Assurances, représente un enjeu majeur. Trois sociétés d'assurance spécialisées sont lancées : QUATREM Assurances Collectives avec Médéric dans le secteur des Assurances Collectives, Covéa Fleetc avec MAAF Assurances et la DAS pour les flottes automobiles, Covéa Risks pour le courtage.
  • 2002 : MMA rachète les activités françaises de Winterthur dont les 250 agences prennent les couleurs MMA le 1er janvier 2003.
  • 2003 : Rapprochement entre MAAF et Mma pour la création de COVEA.
  • 2005 : Entrée de du groupe Azur-GMF dans COVEA SGAM, par la suite, fusion d'Azur et de MMA puisque étant toutes deux des mutuelles avec intermédiaires (contrairement à la GMF et à MAAF Assurances) et cela en vue d'augmenter la force des deux entreprises sur le secteur notamment en termes de couverture du territoire.
  • 2007 : MMA confie la gestion des prestations d'assistance à Fidelia. Les MMA signent le 26 novembre 2007 le premier accord de "naming" en France pour un stade qui prendra le nom de MMArena. Après le lancement de MMA Pro pour les professionnels, la nouvelle offre MMAgri destinée au marché agricole est lancée. MMA Entreprise voit aussi le jour avec une identité spécifique valorisant l’expertise de MMA sur ce marché.
  • 2008 : création de MMA Cap suite à la fusion des activités vie MMA & AZUR : ce réseau commercial est spécialisé en épargne et prévoyance (assurance-vie, capitaux en cas de décès, couverture invalidité, etc.)
  • 2010 : juin : MMA cède ses parts de QUATREM Assurances Collectives au groupe Malakoff Médéric.
  • 2011 : Juillet : l'institution de prévoyance Apgis rejoint le groupe Covéa, qui annonce en septembre la création d'une nouvelle direction, nommée Covéa Santé & Prévoyance[2], pour réunir sous une même autorité les directions santé-prévoyance des mutuelles Gmf, Maaf & MMA.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

  • 1987 : « l'autre logique de l'assurance [3] » ;
  • 1990 : « Le capital confiance[3] » ;
  • Années 2001 : « Zéro tracas, zéro blabla ; MMA ! ».

Organisation[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, elle se fonde sur un mode de fonctionnement mutualiste : une assemblée générale de représentants élus par des clients sociétaires a pour charge de nommer le conseil d'administration, d'approuver les comptes et de valider les grandes orientations de la mutuelle.

Le siège social est situé au Mans, dans le quartier Novaxis. Les MMA avaient un siège historique dans la Tour Émeraude au centre-ville du Mans de 1976 à 2006. Elles ont ensuite délocalisé leurs bureaux au quartier Novaxis, le centre d'affaires du Mans. Une autre très importante implantation se situe dans le Quartier Californie toujours au Mans. Aujourd'hui les 4 sites principaux sont Le Mans, Chartres, Paris et Strasbourg.

En 2011, le Conseil d’Administration MMA est composé de :

Syndicat professionnel[modifier | modifier le code]

Le groupe MMA est adhérent aux organisations sectorielles suivantes :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]