Marine ukrainienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces navales ukrainiennes
Image illustrative de l'article Marine ukrainienne
Emblème de la marine ukrainienne.

Création
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Type Marine de guerre
Effectif 6 500
Fait partie de Forces armées ukrainiennes
Guerres Crise de Crimée
Guerre du Donbass
Commandant Vice-amiral Igor Voronchenko
Pavillon Naval Ensign of Ukraine.svg
Pavillon de beaupré Flag of Ukraine.svg
La frégate Het’man Sahaidachnyi de classe Krivak en 1994. Navire amiral de la flotte ukrainienne.

La marine ukrainienne (en ukrainien : Військово-Морські Сили України, ВМСУ, Viskovo-Morski Sili Ukrayini, VMSU) est la branche maritime des forces armées ukrainiennes.

Elle consiste en 5 cinq composantes : les forces de surface, les forces sous-marines, l'aviation navale, les batteries côtières d'artillerie et un corps d'infanterie de marine. Elle a un total de 15 450 personnels actifs début 2014 dont 12 000 stationnés en Crimée[1]. Ses bases navales sont, avant la crise de Crimée, à Sébastopol, où était implantée son quartier-général et l’académie navale, à Novoozerne, et à Odessa.

Elle opère dans la mer Noire (dont la mer d'Azov et le delta du Danube).

Elle participe à des opérations internationales, telle que l'opération Active Endeavour en Méditerranée et la mission Atalanta dans la corne de l'Afrique.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est fondée brièvement en 1917 lors de la guerre civile russe sous la République populaire ukrainienne puis réactivée le et fondé officiellement le , lors de la dissolution de l'URSS et l'indépendance de l'Ukraine à partir d'unités de la flotte de la mer Noire de la marine soviétique.

Le 28 mai 1997, un accord avec la Russie partage la flotte de la mer Noire : l'Ukraine obtient 17 % de la flotte (soit 80 navires), et la Russie 83 % (soit 338 navires).

Nommé le 28 février 2014 à la tête de la marine ukrainienne par le président par intérim Olexandre Tourtchinov dans le cadre de la crise de Crimée, l'amiral Denis Berezovski est démis dès le 2 mars et annonce qu'il prête allégeance aux autorités pro-russes de Crimée[2].

Le croiseur russe Otchakov de la classe Kara est coulé volontairement le 5 mars 2014 pour bloquer l’accès du lac Donuzlav, où se trouve la base navale ukrainienne de Novoozerne[3], un deuxième navire est également coulé.

Les sites et navires ukrainiens en Crimée ont tous été capturés en date du 26 mars 2014[4],[5]. Soit 12 des 17 navires de combat dont l'unique sous-marin et 40 navires de soutien[6].

Durant la guerre du Donbass, sept groupes de patrouilleurs de la marine et des garde-côtes surveillent la mer d'Azov[7].

La marine ukrainienne est commandée par le Vice-amiral Ihor Voronchenko depuis le 3 avril 2016.

Liste des navires en 2016[modifier | modifier le code]

Navires de débarquement U401 de la classe Polnochny et U402 de la classe Ropucha de la marine ukrainienne à Sébastopol en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tim Ripley, « Update: Ukrainian Navy cut down by Russian move into Crimea », sur Jane's, (consulté le 29 mars 2014)
  2. « Ukraine : le commandant en chef de la marine prête allégeance aux pro-Russes », sur Le Figaro, (consulté le 3 mars 2014)
  3. Nicolas Gros-Verheyde, « Touché, coulé, bloqué. Le génie naval russe frappe », sur Bruxelles2, (consulté le 7 mars 2014)
  4. Nicolas Gros-Verheyde, « La flotte ukrainienne en Crimée, c’est fini », sur Bruxelles2, (consulté le 27 mars 2014)
  5. (en) Philip Shishkin, « One-Ship Ukraine Navy Defies Russia to the End », sur The Wall Street Journal, (consulté le 29 mars 2014)
  6. Khan, « Les conséquences du rattachement à la Russie de la Crimée pour la marine russe », sur RusNavy Intelligence, (consulté le 29 mars 2014)
  7. [image]« La situation dans les régions de l'Ukraine (29 août 2014) », sur Kyiv Post, (consulté le 29 août 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :