Marine bangladaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marine bangladaise
Image illustrative de l'article Marine bangladaise
Pavillon de la Marine bangladaise

Création juillet 1971-Présent
Pays Drapeau du Bangladesh Bangladesh
Type Marine militaire
Effectif 14 950 [Quand ?]
Fait partie de Forces armées du Bangladesh
Devise Shantite Shingrame Shomudre Durjoy
Équipement Frégates, patrouilleurs, dragueurs de mines
Guerres Troisième guerre indo-pakistanaise
Commandant Contre-amiral Zahir Uddin Ahmed[Quand ?]

La Marine bangladaise (bengali : বাংলাদেশ নৌ বাহিনী, Bangladesh Nou Bahini) est la composante maritime des Forces armées du Bangladesh. Elle a été créée en juillet 1971.

Histoire[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Équipements[modifier | modifier le code]

Courant 2009, la Marine bangladaise annonce son intention de se doter d'ici 10 ans de 3 frégates, un sous-marin, 3 gros patrouilleurs, 12 patrouilleurs, 2 embarcations de débarquement, d'un navire océanographique, d'un navire de sauvetage, 4 vedettes lance-missiles, ainsi que de 3 avions de patrouille maritime et 4 hélicoptères[1].

Fin 2013, il est annoncé la commande de 2 sous-marins chinois Type 035-G (code OTAN : classe Ming) qui sont livrés en novembre 2016[2] et entre en service le 12 mars 2017[3]. Une base sous-marine est construite sur l’île de Kutubdia[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Shakhawat Liton, « Navy eyes sub, new frigates », The Daily Star,‎ (lire en ligne)
  2. Henri Kenhmann, « la Marine bangladaise réceptionne 2 sous-marins Type 035G », sur http://www.eastpendulum.com/, (consulté le 28 novembre 2016).
  3. « Le Bangladesh met en service ses deux premiers sous-marins », Mer et Marine,‎ (lire en ligne)
  4. Gilles Corlobé, « Le Bangladesh conclut un accord avec la Chine pour 2 sous-marins », sur Le portail des sous-marins, (consulté le 6 janvier 2013)