Otchakiv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otchakov (homonymie).
image illustrant l’Ukraine
Cet article est une ébauche concernant l’Ukraine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Otchakiv
Очаків
Blason de Otchakiv
Héraldique
Drapeau de Otchakiv
Drapeau
Siège d'Otchakov (1788).
Siège d'Otchakov (1788).
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Mykolaiv Oblast.png Oblast de Mykolaïv
Maire Mykola Toptchyï
Code postal 57500 — 57514
Indicatif tél. +380 5154
Démographie
Population 14 632 hab. (2013)
Densité 1 171 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 37′ nord, 31° 33′ est
Superficie 1 249 ha = 12,49 km2
Divers
Fondation 1415
Statut Ville depuis 1968
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Mykolaïv

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Mykolaïv
City locator 14.svg
Otchakiv

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Otchakiv

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Otchakiv
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Otchakiv (en ukrainien : Очаків) ou Otchakov (en russe : Очаков ; en tatar et en turc : Özi ou Özü ; en roumain : Oceac ou Oceacov) est une ville de l'oblast de Mykolaïv, en Ukraine, et le centre administratif du raïon d'Otchakiv. Sa population était estimée à 14 632 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Otchakiv est située au bord de la mer Noire, sur une péninsule de l'estuaire du Dniepr, à 52 km au sud-ouest de Mykolaïv.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIVe siècle, à proximité des ruines de l'antique Olbia, une colonie grecque de Milet, et de la colonie grecque d'Alektor, aux pieds de la forteresse turque d'Oçi-Kale, apparaît Oçak, bourgade tatare. Au Moyen Âge, de puissantes fortifications sont construites par les Polonais sur ce site qu'ils nomment Oczaków et sur le promontoire de Kınburun (« cap du fourreau » en turc), pour protéger l'entrée du Dniepr. Elles seront renforcées par le khan de Crimée Mengli Giray en 1492. Le site est alors connu sous le nom de Kara Kerman (« forteresse noire », en turc). Quelques décennies plus tard, la forteresse revient aux Ottomans qui la renomment Özi ou Özü.

Elle devient le cœur du sandjak ottoman, qui englobait Khajidereh (Ovidiopol), Khadjibey (Odessa) et Dubăsari, ainsi que quelque 150 villages. La province de Silistra à laquelle elle appartient est parfois appelé province d'Özi, le pacha (beylerbey) ayant résidé alternativement dans les deux villes.

Pendant la guerre russo-turque de 1735-1739, l'armée russe assiège Otchakiv en 1737, la considérant comme le principal obstacle à la possession du littoral de la mer Noire. Elle est prise par le maréchal von Münnich, mais l'année suivante elle est abandonnée et redevient turque en 1739.

Au cours de la Guerre russo-turque de 1787-1792, Otchakiv est assiégée une nouvelle fois par les Russes. Ce second siège dure six mois et s'achève en . La prise d'assaut de la forteresse par une température de –23 °C est particulièrement meurtrière. Cette attaque est devenue le sujet d'une ode du célèbre poète Gavril Derjavine. La bataille navale d'Otchakiv (ou de Fidonisi) se déroule au large de la ville au même moment. Par le Traité d'Iaşi, signé en 1792, Otchakiv, sous le nom d'Otchakov, est cédée à l'Empire russe.

Au cours de la guerre de Crimée, la forteresse de Kınburun (nom transcrit Kinbourn en anglais), en face d'Otchakov, est bombardée par la flotte anglo-françaises et tombe le . La forteresse reste aux Anglais et aux Français jusqu'à la fin de la guerre, tandis que les Russes abandonnent Otchakov et détruisent le fort qui s'y trouve. Après la guerre, les défenses côtières autour d'Otchakov sont reconstruites et renforcées.

Otchakoff (aujourd'hui Otchakiv en ukrainien) est aujourd'hui un petit centre de villégiature au bord de la mer Noire et un port de pêche. Le principal centre d'intérêt de la ville est le bâtiment du musée Souvorov, qui fut une mosquée au XVe siècle. Elle devint l'église Saint-Nicolas en 1804 et fut reconstruite dans le style russe en 1842.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1897* 1923* 1926* 1959* 1970* 1979*
10 786 4 702 4 674 8 473 12 529 14 918
1989* 2001* 2010 2011 2012 2013
18 976 16 929 14 981 14 834 14 721 14 632

Personnalités nées à Otchakiv[modifier | modifier le code]

  • Yevgenia Bosch (1879-1925), participante active du mouvement révolutionnaire en 1917.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Statue de Souvorov par Boris Edwards (1907)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]