Classe Oliver Hazard Perry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mer image illustrant l’US Navy
Cet article est une ébauche concernant la mer et l’US Navy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Oliver Hazard Perry
Image illustrative de l'article Classe Oliver Hazard Perry
Les frégates Oliver Hazard Perry, Antrim and Jack Williams en 1982.
Caractéristiques techniques
Type Frégate
Longueur 408 pieds (124,4 m) à la ligne de flottaison

445 pieds (135,6 m) au total
453 pieds (138,1 m) pour certains bâtiments

Maître-bau 45 pieds (13,7 m)
Tirant d'eau 22 pieds (6,7 m)
Propulsion 2 turbines à gaz General Electric LM2500, un arbre et une hélice

2 propulseurs d'étrave

Puissance 41 000 SHP (31 MW) - turbines à gaz

350 SHP (260 kW) - propulseurs d'étrave

Vitesse > 29 nœuds (53,7 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 1 lance-missiles Mk 13 (missiles RIM-66 et AGM-84) - retiré en 2003 de l'US Navy du fait de son remplacement

2 tubes lance-torpilles Mark 32 (Torpille Mark 46 ou Mark 50) 1 canon Otobreda 76 mm 1 Phalanx CIWS de 20 mm

Aéronefs 2 hélicoptères
Rayon d’action 4 500 milles marins (8 334 km) à 20 nœuds (37 km/h)
Autres caractéristiques
Électronique Radars : AN/SPS-49, AN/SPS-55 et système de tir Mk 92

Sonars : SQS-56 et SQR-19 Autres : SLQ-32(V)2 - Flight III, Mark 36 SRBOC et AN/SLQ-25 Nixie

Équipage 176 officiers et hommes d'équipage
Histoire
Constructeurs Chantier naval Bath Iron Works

Todd Pacific Shipyards (San Pedro et Seattle)
Australian Marine Engineering Consolidated
Bazan
China Shipbuilding

A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Naval Ensign of Australia.svg Royal Australian Navy
Flag of the Royal Bahrain Naval Force.svg Royal Bahrain Naval Force

Flag of the Republic of China.svg Marine de la République de Chine
Naval Ensign of Egypt.svg Marine égyptienne
Naval Standard of Pakistan.svg Marine pakistanaise
PL navy flag IIIRP.svg Marine polonaise
Flag of Spain.svg Armada espagnole
Flag of Turkey.svg Marine turque

Période de
construction
1975 - 2004
Période de service 1977 - présent
Navires construits 71
Navires en activité 0 (US Navy)
Précédent Classe Brooke Classe Independence
Classe Freeedom
Suivant

La classe Oliver Hazard Perry est une classe de frégate appartenant à l'United States Navy, entrée en service en 1977 pendant la guerre froide. Elle est nommée d’après Oliver Hazard Perry.


Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les navires de cette classe sont dotés de torpilles Mark 46 et 50 pour la lutte anti-sous-marine, de missiles anti-navire RIM-66 Standard, AGM-84 Harpoon, et MK-13, d'un système de défense anti-missile antinavire Phalanx CIWS et d'un canon d'artillerie navale Otobreda 76 mm.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce navire a été construit sous licence en Australie, Espagne et Taïwan.

Entre le début des années 2000 et le 29 septembre 2015, les frégates de cette classe sont progressivement retirées du service de l'US Navy ou données à des pays alliés en raison de leur obsolescence, remplacées par les Littoral combat ship.

Engagements[modifier | modifier le code]

L'USS Stark après avoir été touché par deux missiles Exocet tirés par un avion irakien, golfe Persique, 17 mai 1987.

Au cours de la guerre Iran-Irak, le 17 mai 1987, l'USS Stark est touché par un avion irakien. Il est frappé par deux missiles anti-navires Exocet ; 37 membres d'équipage trouvent la mort. Moins d'un an plus tard, le 14 avril 1988, le Samuel B. Roberts est presque coulé après avoir heurté une mine iranienne. Aucun membre de l'équipage n'a été tué, mais 10 marins ont été évacués du navire de guerre pour être hospitalisés. L'équipage du Samuel B. Roberts lutte contre l'incendie et les inondations à bord du navire pendant 2 jours, permettant de le sauver. La marine américaine a riposté quatre jours plus tard en menant l'opération Praying Mantis comprenant en autre 2 frégates de cette classe contre des plates-formes pétrolières iraniennes utilisées comme bases pour des raids sur les navires marchands neutres transitant dans le golfe Persique et le détroit d'Ormuz. Le USS Simpson (FFG-56) visé par un missile Harpoon tiré par un navire iranien à répliqué avec un missile Standard puis 3 autres missiles et la coulé avec un dernier tir venant d'un croiseur. Il s'agit du seul duel naval exclusivement à coups de missiles livré par la marine américaine[1].

Les deux frégates ont été réparées dans les chantiers navals américains et remises en service. L'USS Stark sera désarmé en 1999 et démantelé en 2006.

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Profil du modèle à "longue coque".

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Dans le jeu vidéo de stratégie Wargame: Red Dragon développé par le studio français Eugen System, la frégate Oliver Hazard Perry est une unité des forces navales BLUFOR.
  • Dans le jeu vidéo de simulation navale "Dangerous Waters" le ou les joueurs peuvent occuper différents postes à bord d'une frégate de type O.H. Perry et utiliser les différents senseurs et armements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hours before decommissioning, USS Simpson crew recall historic naval battle », sur CNN,‎ (consulté le 5 novembre 2015).
  2. (en) Pakistan to get refurbished warship from US, The Times of India, 19 octobre 2008
  3. (en) Oliver Hazard Perry-class guided missile fregates, Destroyer History Foundation
  4. (en) Sam LaGrone, « Last Oliver Hazard Perry Frigate USS Simpson Leaves Service, Marked for Foreign Sale », sur U.S. Naval Institute,‎ (consulté le 5 novembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]