Nikolaï Patrouchev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nikolaï Patrouchev
(ru)Николай Патрушев
Illustration.
Nikolaï Patrouchev en 2019.
Fonctions
Secrétaire du Conseil de sécurité de Russie
En fonction depuis le
(14 ans, 2 mois et 29 jours)
Prédécesseur Valentin Sobolev (intérim)
Directeur du Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie

(8 ans, 9 mois et 3 jours)
Prédécesseur Vladimir Poutine
Successeur Alexandre Bortnikov
Biographie
Nom de naissance Nikolaï Platonovitch Patrouchev
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Léningrad (URSS)
Nationalité Russe
Profession Ingénieur

Nikolaï Platonovitch Patrouchev (en russe : Николай Платонович Патрушев), né le à Léningrad, est une personnalité des services de sécurité de la Fédération de Russie.

Il dirige le Comité national antiterroriste (NAK) et le Service fédéral de sécurité nationale (en russe, Federalnaïa Sloujba Bezopasnosti, FSB) de 1999 à 2008.

Il s'occupa, entre autres de l'affaire des attentats en Russie en 1999.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1951 à Léningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg), Patrouchev est le fils d'un officier de la marine soviétique qui était également membre du Parti communiste de l'Union soviétique. Il est diplômé de l'Institut de construction navale de Léningrad en 1974. Initialement il travaille comme ingénieur dans le bureau de conception de construction navale de l'Institut, mais très peu de temps après, en 1975, il est recruté par le KGB.

Il suit des cours de renseignement et de sécurité à l'école du KGB à Minsk, puis à l'école supérieure du KGB à Moscou. Par la suite, il devient officier de sécurité du KGB dans la ville de Leningrad, puis chef de l'unité anti-contrebande et anti-corruption du KGB local.

Il est marié et père de deux fils.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 1975 : École supérieure du KGB, passe ensuite au service anti-contrebande puis au service anti-corruption de Léningrad.
  • 1992 : Directeur du FSB en république de Carélie. C'est à cette occasion qu'il fait la connaissance de Vladimir Poutine.
  • 1998 : Chef adjoint de l'administration présidentielle.
  • 1999 : Il succède à Vladimir Poutine à la tête du FSB de Russie. Du au , il est au conseil de la présidence chargé de la lutte contre le terrorisme.
  • Depuis le  : membre permanent du Conseil de sécurité de Russie, dont il est aujourd'hui le secrétaire.

Sanctions européennes[modifier | modifier le code]

Depuis le , Nikolaï Patrouchev fait l'objet d'une interdiction de pénétrer dans le territoire des pays de l'Union européenne et du gel de ses avoirs éventuels, dans le cadre des sanctions européennes à l'encontre de la Fédération de Russie dans la gestion de la crise ukrainienne de 2013-2014[1].

Rhétorique anti-occidentale[modifier | modifier le code]

En 2021, Patrouchev critique l'Occident pour sa politique étrangère et pour sa « discrimination non-dissimulée à l'égard des citoyens qui adhèrent aux valeurs traditionnelles ». Cette « érosion planifiée des relations normales entre les sexes » irait, selon lui, jusqu'à la légalisation du mariage entre humains et animaux dans certains endroits de l'Occident[2]. En outre, Patrouchev soupçonne les États-Unis de fabriquer des armes biologiques dans leurs laboratoires qui « poussent comme des champignons » aux frontières russes et chinoises et « menacent la santé de dizaines de millions de personnes »[3].

En 2022, Patrouchev accuse les Occidentaux de vouloir détruire le système d'éducation en vigueur en Russie en imposant à celle-ci « les soi-disant modèles d'enseignement progressistes » : « En vérité, il n'y a là rien de progressiste. Aux États-Unis, par exemple, beaucoup de gens disent déjà que dans les cours de mathématiques, il faut chanter et danser, car résoudre des problèmes et des équations déprime et discrimine certains. Nous ne voulons pas de ce "progrès". » Patrouchev attribue également à l'Occident la volonté de réduire la population mondiale à un milliard d'habitants en anéantissant « la Russie et d'autres États indésirables »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]