Marine royale suédoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le drapeau des Forces Navales Suédoises

La Marine royale suédoise (suédois: Marinen) est la marine des forces armées suédoises. Elle est constituée d'unités de surface, de sous-marins – the Fleet (Flottan) – ainsi que d'une infanterie de marine, dénommée Unité Amphibie (Amfibiekåren).

En suédois, les navires de la Marine royale suédoise ont donné le préfixe "HMS," abréviation de Hans/Hennes Majestäts Skepp (le Navire de Sa Majesté).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 7 juin 1522, à peu près un an après le retrait de la Suède de l'Union de Kalmar, le roi Gustav Ier acheta un certain nombre de navires à la ville hanséatique de Lübeck, ce qui est perçu comme la naissance de la Marine Royale Suédoise. Le Vasa était un navire du XVIIe siècle de la marine suédoise, alors connu sous le nom de Marine Royale Suédoise (Kungliga flottan).

Le corps amphibie a été créé le 1er janvier 1902, quand une unité spéciale d'artillerie côtière (Kustartilleriet) fut créée, et que Marinen fut utilisé comme nom pour ce service à part entière. Les dernières années du XXe siècle ont vu l'abandon des fortifications côtières, et les forces qui y étaient affectées sont devenues une branche régulière de la marine, renommée Svenska amfibiekåren (l'Unité Amphibie Suédoise) en 2000.

En 1982, les derniers destroyers sont retirés du service, les sous-marins de la classe Västergötland deviennent les plus grands bateaux de cette marine.

Organisation[modifier | modifier le code]

Jusqu'à récemment, la Marine était dirigée par le Chef de la Marine (Chefen för Marinen, CM), qui était généralement un vice-amiral. Cette charge a été supprimée, et le plus haut officier de la marine suédoise est désormais l'Inspecteur Naval (Marininspektören), Anders Grenstad.

L'Unité Amphibie utilise le même système de grades que l'Armée.

Unités navales[modifier | modifier le code]

  • 1st Submarine flotilla (1. ubflj) à Karlskrona
  • 3rd Naval Warfare Flotilla (3. sjöstridsflj) à Karlskrona
  • 4th Naval Warfare Flotilla (4. sjöstridsflj) à Muskö

Unités amphibies[modifier | modifier le code]

  • 1er Régiment amphibie (Amf 1) à Berga

Bases[modifier | modifier le code]

  • Base navale (MarinB) à Karlskrona avec des sites à Muskö, Berga et Härnösand.

Équipement[modifier | modifier le code]

Contrairement à la majorité des autres marines importantes, après la Seconde Guerre mondiale l'objectif de la marine royale suédoise devint la défense de ses côtes et n'est pas censée envoyer ses forces dans d'autres pays. Il manque donc de nombreux navires vitaux pour une guerre loin des frontières comme des porte-avions, des croiseurs, des sous-marins nucléaires (un projet de petit SNA est abandonné en 1963) et des destroyers (le dernier est désarmé en 1982). Les vaisseaux de combats les plus importants sont des corvettes. Ceci limite la résistance de la marine, mais l'utilisation de plus petits bateaux à courte portée était plus adaptée aux missions le long de la côte, dans l'archipel et en mer Baltique.


Vaisseaux de surface[modifier | modifier le code]

Sous-marins[modifier | modifier le code]

Navires de soutien[modifier | modifier le code]

Navires école[modifier | modifier le code]

Stratégie[modifier | modifier le code]

Pendant des années, la marine suédoise n'était construite que sur une seule idée: arrêter une invasion massive de la mer baltique, de préférence en provoquant des pertes massives avant que l'ennemi ne puisse atteindre les côtes. Aujourd'hui la marine change rapidement. Avec l'effondrement de l'URSS, la seule véritable menace régionale disparut. L'armée suédoise et l'armée de l'air ont une présence affirmée dans les missions de maintien de la paix de l'ONU. La Marine Suédoise dispose de 4 unités rapidement déployables, "on 30 days standby", mais n'a encore participé à aucune mission. Il s'agit d'un escadron de corvettes (2 navires de classe Göteborg) accompagné d'un navire de soutien, un escadron dragueur de mines (2 navires de classe Landsort) accompagné d'un navire de soutien, un sous-marin et un élément de soutien naval avancé. Au cours des prochaines années, une unité amphibie devrait aussi être mise en disposition rapide "on 30 days standby"


Liens externes[modifier | modifier le code]