Aller au contenu

Force de défense territoriale (Ukraine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Force de défense territoriale
Війська територіальної оборони
Image illustrative de l’article Force de défense territoriale (Ukraine)

Création
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Type Arme
Rôle Infanterie légère
Effectif 70 000 
Fait partie de Forces armées ukrainiennes
Guerres Guerre russo-ukrainienne
Commandant Ihor Plakhouta, depuis le .
Commandant historique Iouri Halouchkine
(-)[1],[2]
Logo.

La Force de défense territoriale (en ukrainien : Війська територіальної оборони, Viiska terytorialnoi oborony ou Територіальна оборона, Terytorialna oborona) abrégé en Teroborona (Тероборона)[3] ou TrO (ТрО)[4], est la force de réservistes de l'armée ukrainienne.

La Force de défense territoriale est formée après la réorganisation des bataillons de défense territoriale, des milices de volontaires créées pendant la guerre russo-ukrainienne sous le commandement du ministère de la Défense. Ces bataillons ont existé de à , avant d'être officiellement organisés en brigades au sein de la Force de défense territoriales.

Les brigades sont formées d'un noyau de réservistes à temps partiel, généralement d'anciens combattants, et en cas de guerre peuvent être élargies à des volontaires civils locaux pour la défense locale, en cas de mobilisation de masse (ce qui survient lors de l'invasion russe de l'Ukraine). Ce noyau est censé diriger les volontaires mobilisés.

La Force de défense territoriale supervise également la Légion internationale de défense territoriale d'Ukraine, formée de volontaires étrangers.

Historique[modifier | modifier le code]

La Force de défense territoriale a été réorganisée à partir des bataillons de défense, des volontaires, miliciens issus des besoins de la guerre du Donbass. Ils devinrent des réservistes qui peuvent être augmentés en cas de mobilisation de masse[5].

C'est le que la loi sur la défense du territoire – la loi sur les fondements de la résistance nationale – entre en vigueur.

Missions[modifier | modifier le code]

Conformément à la Constitution et aux lois votées par le Conseil Suprême, les unités de défense territoriale remplissent les missions suivantes[6] :

  • Protection des autorités publiques, des gouvernements locaux, des installations et points stratégiques, des entreprises publiques importantes et des communications
  • Lutte contre le sabotage et les forces de renseignement ennemies
  • Maintien de la sûreté et la sécurité dans les différentes divisions administratives de l'Ukraine (régions, villes, districts et cantons)
  • Organisation de groupes de résistance et (ou) de guérilla - en cas de prise de territoire par l'ennemi
  • Services de recherche, de sauvetage et d'intervention en cas de catastrophes naturelles
  • Depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine, les brigades de défense territoriales, renforcées par un afflux de volontaires et de mobilisés, participent activement aux combats

Organisation[modifier | modifier le code]

Les forces de défense territoriales relèvent du commandement et de la direction du commandant en chef des forces armées. Le poste de commandement des forces de défense territoriales ukrainiennes (uk) a été élevé au niveau des commandants des branches des forces armées. Le commandant des Forces de Défense Territoriales a le même statut que le commandant des Forces d'assaut aérien ukrainiennes ou des Forces d'opérations spéciales, par exemple, y compris celui d'état-major.

Le , remise de décorations au palais présidentiel par M. Zelenski.

Étant donné que l'Ukraine compte 26 unités de division administrative (les oblasts d'Ukraine), chacune censée former sa propre brigade de défense territoriale, il serait difficile et peut-être inefficace de gérer un tel réseau à partir d'un quartier général. Par conséquent, le commandement opérationnel de chaque zone administrative militaire a établi un état-major régional pour ses forces de défense territoriale. Les forces de défense territoriales disposent désormais de quatre quartiers généraux régionaux : Commandement opérationnel nord, est, sud et ouest.

Les commandements régionaux supervisent les commandants de brigade de défense territoriale dans chaque région. La loi stipule que les forces de défense territoriales comptent 10 000 militaires en service actif sous contrat. Ils sont renforcés par la réserve passive, c'est-à-dire des civils qui ne font pas partie de la réserve opérationnelle active et qui n'ont aucune expérience de combat ou même aucune expérience de service militaire. La réserve passive est invitée à participer à des exercices de tir le week-end sur des champs d'entraînement afin d'apprendre à utiliser les armes de combat et de maintenir ses compétences à un niveau satisfaisant.

Une brigade de défense territoriale (3 500 personnes) comprend des bataillons, chacun jusqu'à 600 hommes. Il a fallu environ 2,5 mois depuis le pour renforcer 25 brigades. Au , on estimait que les brigades de défense territoriale comptaient environ 70 000 militaires partiellement armés et équipés, les volontaires constituant le reste des effectifs.

Le , dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky décrète la mobilisation générale et appelle les citoyens à défendre leur pays contre l’invasion lancée par la Russie et à rejoindre la Force de défense territoriale ukrainienne[7],[8]. Les forces de défense territoriale de Kiev n'ont reçu des armes que trois jours avant le déclenchement de l'invasion russe[9].

Selon Serhiy Sobko, le chef d'état-major de la Défense territoriale, le , 25 des 32 brigades participaient aux hostilités lors de l'invasion russe. Sobko déclare que les brigades sont déployées en dehors de leurs oblasts d'origine, malgré une idée fausse largement répandue selon laquelle leur zone d'opérations est limitée[10]. Selon lui, la taille de la Défense territoriale était passée à 110 000 effectifs, répartis en 700 unités[11].

Composition[modifier | modifier le code]

Organigramme théorique début . Elle comprend également la Légion internationale pour la défense territoriale de l'Ukraine fondée le à la suite de l'invasion russe.

Unités de la Défense territoriale
Brigade Oblast Quartier général Commandement opérationnel
100e brigade de défense territoriale Oblast de Volhynie Loutsk Commandement opérationnel ouest
101e brigade de défense territoriale Oblast de Transcarpatie Oujhorod
102e brigade de défense territoriale Oblast d'Ivano-Frankivsk Ivano-Frankivsk
103e brigade de défense territoriale Oblast de Lviv
104e brigade de défense territoriale Oblast de Rivne
105e brigade de défense territoriale Oblast de Ternopil
106e brigade de défense territoriale Oblast de Khmelnytskyï
107e brigade de défense territoriale Oblast de Tchernivtsi
125e brigade de défense territoriale Lviv
108e brigade de défense territoriale Oblast de Dnipropetrovsk Dnipro Commandement opérationnel est
109e brigade de défense territoriale Oblast de Donetsk Kramatorsk
110e brigade de défense territoriale Oblast de Zaporijjia
111e brigade de défense territoriale (uk) Oblast de Louhansk Sievierodonetsk
113e brigade de défense territoriale Oblast de Kharkiv
127e brigade de défense territoriale Kharkiv
128e brigade de défense territoriale Dnipro
129e brigade de défense territoriale Kryvyï Rih
112e brigade de défense territoriale Kiev Commandement opérationnel nord
114e brigade de défense territoriale Oblast de Kiev
115e brigade de défense territoriale (uk) Oblast de Jytomyr
116e brigade de défense territoriale Oblast de Poltava
117e brigade de défense territoriale Oblast de Soumy
118e brigade de défense territoriale Oblast de Tcherkassy
119e brigade de défense territoriale Oblast de Tchernihiv
241e brigade de défense territoriale Kiev
120e brigade de défense territoriale (uk) Oblast de Vinnytsia Commandement opérationnel sud
121e brigade de défense territoriale (uk) Oblast de Kirovohrad Kropyvnytskyï
122e brigade de défense territoriale Oblast d'Odessa
123e brigade de défense territoriale Oblast de Mykolaïv
124e brigade de défense territoriale Oblast de Kherson
126e brigade de défense territoriale Odessa

Commandants[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Croix des Forces de Défense Territoriale du Ministère de la Défense (Ukraine)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Zelensky appoints Halushkin Commander of territorial defense forces of Ukraine’s Armed Forces », Ukrinform, (consulté le )
  2. (uk) « Володимир Зеленський призначив командувачем Сил територіальної оборони ЗСУ Юрія Галушкіна » [« Volodymyr Zelenskyy a nommé Yury Galushkin au poste de commandant de la Force de défense territoriale des Forces armées ukrainiennes »], Ministry of Defence,‎ (consulté le )
  3. (uk) Олег Черниш, « Як подолати дефіцит артилерії і чи продовжать воєнний стан. Пояснює голова комітету з нацбезпеки », BBC News Україна,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (uk) Анастасія Ізвощікова, « З 32 бригад сил тероборони 25 беруть участь у бойових діях – ЗСУ », sur Суспільне | Новини,‎ (consulté le )
  5. Illia Ponomarenko, « Who can and can't join Ukraine's Territorial Defense Force », sur The Kyiv Independent, (consulté le )
  6. (uk) « «Ніхто з автоматами на танки не піде» – начальник штабу Сил тероборони ЗСУ Сергій Собко », sur Радіо Свобода (consulté le )
  7. « En images : des milliers de civils ukrainiens se mobilisent contre l'invasion russe », sur France 24, (consulté le )
  8. « Les civils ukrainiens appelés à prendre les armes pour défendre leur capitale », sur RFI, (consulté le )
  9. (en-US) Maksym Butchenko, « Ukraine’s Territorial Defence on a War Footing » [« La défense territoriale ukrainienne sur le pied de guerre »], sur ICDS, (consulté le )
  10. (uk) « У боях на фронті беруть участь 25 із 32 бригад тероборони », Ukrinform,‎ (consulté le )
  11. (uk) « Нині вже створено понад 700 добровольчих формувань територіальних громад », sur ArmyInform (consulté le )
  12. https://www.president.gov.ua/documents/3362022-42537
  13. oukaze № 679/2023
  14. [1]