Olena Zelenska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olena Zelenska
Olena Zelenska, 16 June 2022 (cropped).png
Fonction
Première dame d'Ukraine
depuis le
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Олена Володимирівна ЗеленськаVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Олена Володимирівна КияшкоVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Ukrainienne (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Université nationale de Kryvyï Rih (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Volodymyr Kiyachko (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Kyrylo Zelensky (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Studia Kvartal 95, cabinet du président d'Ukraine (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Religion

Olena Volodymyrivna Zelenska (ukrainien : Олена Володимирівна Зеленська ; russe : Елена Владимировна Зеленская, Ielena Vladimirovna Zelenskaïa), née Kyïachko (ukrainien : Кияшко) le à Kryvyï Rih, est une productrice de télévision et l'actuelle Première dame d'Ukraine depuis le , en tant qu'épouse du président Volodymyr Zelensky.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olena Kyïachko naît en 1978 à Kryvyï Rih[1], une ville sidérurgique du centre de l'Ukraine. Son père travaille dans l'industrie du bâtiment et sa mère est ingénieure en usine. Elle étudie l'architecture à la faculté de génie civil de l'université nationale de cette commune, « le choix de ses parents ». À 19 ans, elle y rencontre Volodymyr Zelensky, qui étudie le droit à l'Institut économique de Kryvyï Rih. Il l'aborde pour la première fois en prétextant lui emprunter une cassette VHS de Basic Instinct[2].

Par la suite, elle devient scénariste pour la société de production Studio Kvartal 95[3]. Elle participe à l'écriture du script de la série Serviteur du peuple où Volodymyr Zelensky incarne un président ukrainien. Ce programme est suivi par près de 20 millions de téléspectateurs[4]. En comparaison avec le héros de la série, elle déclare « Zelenskiy n'est certainement pas Holoborodko ! Volodymyr est beaucoup plus débrouillard… Bien sûr, il y a des qualités communes : l'honnêteté, l'éthique. Et parfois un amour injustifié pour les gens. Mais ce n'est que mon avis ! »[5].

Elle participe ensuite à la création de Liga Smichu (littéralement « La ligue du rire »), un programme télévisé populaire en Ukraine où les humoristes s’affrontent lors de concours de stand-up. Olena Zelenska décline le concept au féminin avec « Femmes de Kvartal », dans lequel elle met à l’honneur des femmes humoristes[2],[6].

Première dame d'Ukraine[modifier | modifier le code]

Le 20 mai 2019, Olena Zelenska devient la Première dame d'Ukraine. Avant la victoire de son époux, elle avait appris sa candidature en écoutant la radio, à laquelle elle et sa fille n'étaient pas favorables au départ. Elle devient ensuite conseillère en communication auprès de son conjoint, qui déclare au Corriere della Sera : « Je n'ai pas le temps de m'occuper de la mode, elle choisit mes vêtements et je les achète ». Elle relit ses discours et les corrige - « parfois à l'excès », glisse un témoin anonyme dans les colonnes du journal italien[7].

5e Congrès des femmes ukrainiennes (16 septembre 2021).

Elle s'engage également dans la lutte pour l’égalité femmes-hommes, l'accessibilité à la culture, la lutte contre l’obésité et les droits de l’enfant[6]. Elle mène des projets de sensibilisation, notamment de l'amélioration du système de nutrition scolaire, la lutte contre la violence domestique, ainsi que la promotion de la langue ukrainienne[2]. En partenariat avec des musées du monde entier (Allemagne, Autriche, Azerbaïdjan, Israël, Italie, Lettonie, Turquie, Monténégro, Lituanie, Royaume-Uni, Vatican), elle conclut des accords pour diffuser des versions de visites guidées en langue ukrainienne dans les audioguides, rompant ainsi avec le bilinguisme traditionnel et la prédominance historique de la langue russe. En France, un accord est également conclu avec cinq musées[8].

En juin 2020, durant la pandémie du Covid-19, elle est hospitalisée d'urgence à Kiev après avoir été diagnostiquée positive[9]. Selon le journal Oukraïnska Pravda, Olena Zelenska aurait été infectée lors d'une visite d'une institution de protection sociale pour enfants handicapés malgré le port du masque[10].

En septembre 2021, lors d'une interview dans le The Diplomatic Courier, elle se confie sur ses rôle et responsabilité en déclarant : « Dès que je suis devenue Première dame d'Ukraine, j'ai réalisé le rôle que je pouvais jouer pour soutenir des causes humanitaires et sociales qui m'animaient déjà tout au long de ma carrière »[11].

Invasion russe[modifier | modifier le code]

Le 24 février 2022, elle évoque publiquement l’invasion de l'Ukraine par la Russie sur Instagram en déclarant : « Je suis fière de vivre avec vous, dans ce même pays. On dit souvent que les gens forment une foule. Ce n’est pas vrai nous concernant. Parce que les nombreux Ukrainiens ne sont pas une foule, c’est une armée ! »[12]. Elle rend également hommage aux femmes d'Ukraine en citant « celles qui combattent dans les rangs armés, qui se sont enrôlées dans la défense, celles qui soignent, sauvent et nourrissent », accompagné d'une série de photographies de femmes prises sur le terrain[13].

Selon Ukrinform, l’Agence nationale de presse d'Ukraine, « l'épouse du président a assuré que, malgré la situation difficile, elle ne paniquera pas, mais restera calme et confiante aux côtés de son mari, de ses enfants et de tous les Ukrainiens »[12]. Elle affirme également qu'elle demeure à Kiev malgré les risques encourus[7] et les propositions qui lui ont été faites de partir à l'étranger[2].

En juillet 2022, Olena Zelenska se déplace à Washington aux États-Unis et rencontre le secrétaire d’État Antony Blinken et Jill Biden. Le 20 juillet elle intervient devant le Congrès américain pour demander des livraisons d’armes plus importantes afin de lutter contre l’invasion russe[14],[15]. En septembre, elle est acclamée par le Parlement européen alors qu'elle en est l'invitée d'honneur à l'occasion du discours sur l’état de l’Union de la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola[16].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le couple s'est marié le 6 septembre 2003 et a deux enfants : Aleksandra, née en 2004 et Kyrylo né en 2013, baptisés selon le rite de l'Église orthodoxe[2],[17],[18].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2019, Olena Zelenska est classée 30e dans le top 100 des femmes les plus influentes d'Ukraine par le magazine Focus, puis 2e l'année suivante[19].

En novembre 2020, elle devient l'héroïne du livre Ukrainian Women in Vogue, publié par l'édition ukrainienne du magazine américain Vogue[20].

En mars 2021, elle entre dans le top 100 des femmes les plus performantes d'Ukraine selon le magazine Novoe Vremia, dans la catégorie « Société »[21].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (uk) « Олена Зеленська », sur womenua.today.
  2. a b c d et e Ariane Chemin, « Olena Zelenska, de l’ombre à la guerre », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  3. (en-US) Kate Prengel, « Olena Zelenska, Volodymyr Zelensky’s Wife: 5 Fast Facts », sur Heavy.com, (consulté le ).
  4. Mathilde Bellecour, « Olena Zelenska : qui est l'épouse du président ukrainien Volodymyr Zelensky ? - Voici », sur Voici.fr, (consulté le ).
  5. « Meet Olena Zelenska, Ukraine's Next First Lady », sur en.hromadske.ua (consulté le ).
  6. a et b « De productrice à première dame: qui est Olena Zelenska, la femme de Volodymyr Zelensky, le président Ukrainien ? - Elle », sur elle.fr (consulté le ).
  7. a et b « “Je me tiendrai aux côtés de mon mari” : Olena Zelenska, l'épouse et pilier du président ukrainien », sur Madame Figaro, (consulté le ).
  8. (en) « Olena Zelenska », sur Ukrainian Woman's congress, (consulté en ).
  9. « Pandémie. La première dame d’Ukraine hospitalisée en raison du Covid-19 », sur Courrier international, (consulté le ).
  10. (ru) Виктория Довгань, « Стало известно, где Зеленская бывала перед заражением COVID-19: появились фото », sur OBOZREVATEL NEWS,‎ (consulté le ).
  11. « Interview with the First Lady of Ukraine Olena Zelenska », sur www.diplomaticourier.com (consulté le ).
  12. a et b « Qui est Olena Zelenska, la première dame d’Ukraine ? », sur Point de Vue (consulté le ).
  13. « «Notre résistance a un visage particulièrement féminin» : le message poignant d'Olena Zelenska, la première dame ukrainienne », sur Madame Figaro, (consulté le ).
  14. « La première dame ukrainienne réclame plus d’armes devant le Congrès américain », sur Le Monde, (consulté le ).
  15. « États-Unis: Olena Zelenska, première dame d'Ukraine, en visite à Washington », sur RFI, (consulté le ).
  16. « La première dame d’Ukraine Olena Zelenska acclamée au Parlement européen », sur Ouest France, (consulté le ).
  17. Le Point, magazine, « Ukraine: Zelensky, président juif au "pays des pogroms" » [archive du ], sur Le Point (consulté le ).
  18. « Ukraine : qui est Volodymyr Zelensky, cet humoriste arrivé en tête du 1er tour de la présidentielle ? », lci.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. (ru) « #2 Елена Зеленская в рейтинге «самых влиятельных женщин Украины по версии журнала Фокус» », sur ФОКУС (consulté le ).
  20. Vogue.ua, « Ukrainian Women in Vogue: Олена Зеленська », sur Vogue UA,‎ (consulté le ).
  21. (uk) « Журнал НВ називає 100 найуспішніших жінок України », sur nv.ua,‎ (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]