Ligne 1 du tramway de Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne 1 du tramway de Nantes
Une rame CAF Urbos se retournant après le terminus Beaujoire.
Une rame CAF Urbos se retournant après le terminus Beaujoire.

Réseau TAN
Terminus François Mitterrand
Jamet
Beaujoire
Ranzay
Communes desservies 2 (Nantes,
Saint-Herblain)
Histoire
Ouverture
Dernière extension
Dernière modification
Exploitant SEMITAN
Infrastructure
Conduite (système) Conducteur
Exploitation
Matériel utilisé TFS (Alsthom)
Incentro (Adtranz / Bombardier)
Urbos 3 (CAF)
Dépôt d’attache Dalby
Points d’arrêt 34
Longueur 18,4 km
Temps de parcours 45 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 533 m
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
28,750 millions (2008)
1/3
Lignes connexes Tramway de Nantes  2    3  

Busway de Nantes  4    5  

La ligne 1 du tramway de Nantes est une ligne du réseau de transports en commun de Nantes Métropole, exploitée par la SEMITAN, et la première ligne du premier réseau de tramway recréé de France.

Lancée le , elle dessert actuellement les villes de Nantes et Saint-Herblain entre Beaujoire ou Ranzay (deux terminus sur le côté est de la ligne) et François Mitterrand ou Jamet (deux terminus sur le côté ouest). Elle est par ailleurs, le lointain successeur de l'ancienne ligne de tramway à air comprimé de l'ancien tramway de Nantes, ouvert en 1879, qui reliait Doulon à la gare maritime[1].

En 2005, c'était la cinquième ligne de tramway la plus empruntée de France avec plus de 95 000 voyageurs par jour[2] et la troisième en 2009 avec 114 000 voyageurs par jour[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970, Nantes lance l'idée d'une ligne de tramway pour mieux desservir la ville. Après avoir disparu de la majorité des villes françaises, la réintroduction de ce mode de transport est à l'étude pour plusieurs villes françaises, mais aucune municipalité n'a encore franchi le pas, et Nantes ne faisait pas partie des huit villes pressenties par le Ministère des Transports pour se doter d'un tel équipement.

C'est donc Nantes finalement qui, en août 1978, retient l'itinéraire est-ouest Bellevue - Haluchère, après une étude lancée cette année-là avec la SOFRETU, la filiale d'ingénierie de la RATP. Cette ligne passera par le centre-ville, la place du Commerce, la médiathèque et l'accès nord de la gare SNCF, évitant ainsi de passer par l'hypercentre en retirant de la place aux automobilistes et aux commerçants. Elle réutiliserait également des sites propres d'autobus et une ancienne emprise de la ligne de Nantes-Orléans à Châteaubriant de la SNCF[4].

La première rame 001 en essais.

Après la déclaration d'utilité publique obtenue en 1981[4], les travaux préparatoires commencèrent en novembre 1981, mais des retards font jour, notamment lié au coût du matériel roulant et à l'élection d'une équipe municipale majoritairement anti-tramway en 1983 qui décide d'arrêter les travaux, mais ceux-ci étant bien engagés, ils reprirent finalement peu après.

Les premiers rails sont posés en 1982[4], puis après 33 mois de travaux, des essais sont effectués sur la ligne en août 1984.

Après le succès de la présentation de la première rame TFS d'Alsthom numérotée 001 à Commerce à l'été 1984, une mise en service exceptionnelle a lieu les 20, 21 et 22 décembre 1984 ou 50 000 personnes empruntent la ligne, ce qui monte encore une fois son succès populaire[4].

Le terminus Bellevue en 1992 avant le prolongement de la ligne 1.

Malgré un retard d'environ 18 mois (la mise en service était initialement prévue en 1983, mais finalement repoussée en raison de l'arrêt des travaux cette année-là)[4], les services commerciaux débutent sous la neige le 7 janvier 1985 entre Commerce et Haluchère, puis entre Haluchère et Bellevue le 18 février 1985 (après quelques retards dans les travaux).

La ligne atteint les 40 000 voyageurs par jour après une année de service, ce qui pousse l'équipe municipale (au départ anti-tramway) à revoir son jugement et à lancer le prolongement de la ligne à l'est jusqu'au parc des expositions de la Beaujoire. Ce nouveau tronçon a ouvert le 22 avril 1989[4].

Le 17 avril 2000, la ligne change d'itinéraire dans le quartier de Bellevue, en vue de son prolongement jusqu'à François Mitterrand qui intervient le 28 août 2000, soit le même jour que le lancement de la ligne 3. Ce prolongement permet de desservir la zone commercial d'Atlantis ainsi que le Zénith Nantes Métropole. Avant son extension à François Mitterrand, la liaison entre Croix Bonneau et Bellevue était effectuée par un tronçon desservant les stations Jamet et Romanet. Seul le nom de Romanet a été réattribué à une nouvelle station située à proximité de l'ancienne, tandis que la station Jamet a été provisoirement fermée. Le tramway dessert donc la station Bellevue, renommée Mendès France ─ Bellevue pour l'occasion, via par les nouvelles stations Jean Moulin, Lauriers et Romain Rolland.

À la rentrée 2006 est mis en place un renfort proposant, aux heures de pointe un tramway toutes les 3 minutes entre Hôpital Bellier à l'est et Gare Maritime à l'ouest. En septembre 2007, la station Jamet est rouverte afin de créer un nouveau terminus pour ses renforts à l'ouest.

Le nouveau pôle d’échanges Haluchère ─ Batignolles.

À la suite de travaux commencés en janvier 2011, la station Haluchère a été remplacée par un pôle d'échange multimodal le situé à quelques dizaines de mètres plus au nord, rebaptisé Haluchère ─ Batignolles. Il permet d'accueillir désormais :

Durant l'été 2018, les stations Duchesse Anne ─ Château et Gare Nord ─ Jardin des plantes (anciennement Gare SNCF Nord), ainsi que les 900 mètres de voies les séparant sont entièrement rénovés afin d'accompagner les travaux de piétonisation des artères reliant le parvis de la gare de Nantes (Esplanade Pierre-Semard) au centre historique de la ville[7],[8].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

La ligne[modifier | modifier le code]

Logo de la ligne.

La ligne 1 du tramway de Nantes emprunte les sections suivantes :

  • CommerceHaluchère ─ Batignolles, ouverte le , à l'occasion de la mise en service de la ligne ;
  • Mendès France ─ BellevueCommerce via Jamet, ouverte le , à l'occasion du premier prolongement de la ligne ;
  • Haluchère ─ BatignollesBeaujoire, ouverte le , à l'occasion du second prolongement de la ligne ;
  • Croix BonneauMendès France ─ Bellevue via Jean Moulin, Lauriers et Romain Rolland, ouverte le , à l'occasion d'un changement de parcours de la ligne dans ce secteur ;
  • Mendès France ─ BellevueFrançois Mitterrand, ouverte le , à l'occasion du troisième prolongement de la ligne ;
  • Haluchère ─ BatignollesRanzay, ouverte le , à l'occasion du quatrième et dernier prolongement de la ligne.

Les terminus réguliers[modifier | modifier le code]

Le terminus Beaujoire.

La ligne 1 compte quatre terminus principaux :

  • La station François Mitterrand, qui constitue le terminus le plus à l'ouest de la ligne, est composée de deux quais encadrant deux voies. Dans le prolongement de la station, se situe un tiroir de retournement à voie unique le long du parc relais « François Mitterrand » permettant le retournement des rames. Deux trams sur 3 desservent cette station[9].
  • La station Jamet, qui constitue le second terminus ouest de la ligne, est composée de deux quais encadrant deux voies. Dans le prolongement de la station, se situe un tiroir de retournement à double voie avec aiguillage permettant le retournement des rames, et plus loin le raccordement vers le tronçon de la ligne 1 vers François Mitterrand. Un tram sur 3 desservent cette station.
  • La station Beaujoire, qui constitue le terminus le plus à l'est de la ligne, est composée de deux quais encadrant deux voies. Dans le prolongement de la station, se situe un tiroir de retournement à voie unique permettant le retournement des rames. Deux autres quais présents avant la station sont également utilisés en cas de forte affluence (après un match au stade de la Beaujoire par exemple). Un quai pour les bus parallèle à la station est également présent (côté stade), mais n'est actuellement plus utilisé. Deux trams sur 3 desservent cette station.
  • La station Ranzay, qui constitue le second terminus est de la ligne, est composée de deux quais encadrant deux voies. Dans le prolongement de la station, se situe un tiroir de retournement à double voie avec aiguillage permettant le retournement des rames. Un tram sur 3 desservent cette station.

Dépôt de Dalby[modifier | modifier le code]

Les rames sont remisées au dépôt de Dalby, situé à Nantes à côté de la station Hôpital Bellier et de l'hôpital du même nom, et ouvert à l'occasion de la mise en service de la ligne. Il est situé sur les terrains des anciens ateliers Brissonneau et Lotz, transférés à Carquefou en 1973[4]. Ce dépôt abrite également les services administratifs et le poste de commande centralisé de la Semitan.

Schéma de la ligne[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

Les voies gazonnées de la ligne entre les stations Schœlcher et Frachon.
Une TFS sur le quai de la Fosse en juillet 1988.
Une Incentro entre le château et le miroir d'eau.
Une TFS après l'esplanade Pierre-Semard.
La station Beaujoire en 1992.

Les rames partent du terminus ouest François Mitterrand puis suivent le boulevard Salvador Allende jusqu'à la station Tertre. La ligne effectue ensuite une boucle vers la droite pour emprunter le boulevard du Terte. À la station Romanet, la ligne dépasse le raccordement vers la station Jamet sur la gauche, puis continue tout droit vers le boulevard Winston Churchill, en passant par le pôle d'échanges Mendès France ─ Bellevue sur la place Pierre-Mendès-France. La ligne tourne ensuite à gauche dans la Rue Romain Rolland, passe par la Place des Lauriers, puis tourne à gauche dans le boulevard Jean Moulin. Les rames rejoignent ensuite la branche vers le terminus Jamet (sur le boulevard Émile Romanet) sur la Place de la Croix Bonneau, avant d'emprunter le boulevard Léon Jouhaux puis le boulevard René Coty après la station Égalité, le boulevard Benît Frachon puis le boulevard Salvador Allende. Les rames empruntent ensuite le quai de la Fosse puis l'allée de la Bourse afin d'atteindre la station Commerce située entre l'allée Brancas et le cours Franklin Roosevelt.

La ligne continue ensuite tout droit sur le cours Franklin Roosevelt, en croisant les lignes 2 et 3 à la « Croisée des trams » puis en traversant le cours Olivier-de-Clisson. La ligne dépasse la place du Bouffay et le bout de l'Île Feydeau, puis arrive entre le château des ducs de Bretagne et le miroir d'eau avant de croiser la ligne 4 à la station Duchesse Anne ─ Château, puis le canal et le tunnel Saint-Félix. La ligne continue ensuite entre l'allée Commandant-Charcot et le cours John-Kennedy, passe sur l'esplanade Pierre-Semard devant la gare nord et le jardin des plantes avant de continuer tout droit sur le boulevard de Stalingrad. À partir de la station Moutonnerie, la ligne 1 passe en site propre intégral ou les piétons n'ont pas le droit d'y accéder (seule la traversée de quai à quai aux stations est autorisée), ce qui permet aux rames de circuler jusqu'à 70 km/h sur certaines portions[10]. La ligne suit donc le Boulevard Maréchal Lyautey puis dépasse le dépôt de Dalby au niveau de la station Hôpital Bellier avant de suivre parallèlement la ligne T1 du tram-train jusqu'à la gare de Haluchère-Batignolles. Sur ce tronçon, la ligne rencontre le boulevard de Doulon, la mairie de Doulon et son ancienne gare, les ateliers du tram-train, la rue du Landreau, la route de Sainte-Luce, la clinique et la piscine Jules-Verne.

À la station Haluchère ─ Batignolles, la ligne se sépare en deux tronçons : l'un continue tout droit en longeant la rue du Ranzay afin d'arriver au terminus Ranzay, tandis que l'autre effecue une courbe sur la droite vers l'avenue de la Gare-de-Saint-Joseph qu'il suit jusqu'à la station Halvèque (afin de contourner le stade de la Beaujoire), avant d'effectuer un virage à gauche pour entrer sur le boulevard de la Beaujoire et rejoindre le second terminus est Beaujoire, juste devant le parc des expositions de la Beaujoire.

Liste des stations[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente la liste des 34 stations de la ligne d'ouest en est. Les terminus sont indiqués en gras.

          Station Lat/Long Communes P+R Correspondances Tan[Note 1] Correspondances Aléop[Note 2]
  o       François Mitterrand 47° 13′ 20″ N, 1° 38′ 18″ O Saint-Herblain oui  50  71  93   350 
  o       Tourmaline 47° 13′ 17″ N, 1° 37′ 58″ O Saint-Herblain
  o       Schœlcher 47° 13′ 14″ N, 1° 37′ 41″ O Saint-Herblain
  o       Frachon 47° 13′ 09″ N, 1° 37′ 14″ O Saint-Herblain oui
  o       Neruda 47° 13′ 03″ N, 1° 36′ 49″ O Saint-Herblain  23  59 
  o       Tertre 47° 12′ 53″ N, 1° 36′ 30″ O Saint-Herblain  C20  11 
  o       Romanet 47° 12′ 42″ N, 1° 36′ 32″ O Nantes  C20 
  o       Mendès France – Bellevue 47° 12′ 31″ N, 1° 36′ 41″ O Nantes  C20  23  40  59  81  91 
  o       Romain Rolland 47° 12′ 24″ N, 1° 36′ 35″ O Nantes
  o       Lauriers 47° 12′ 17″ N, 1° 36′ 18″ O Nantes
  o       Jean Moulin 47° 12′ 25″ N, 1° 36′ 01″ O Nantes  11 
      o   Jamet 47° 12′ 36″ N, 1° 36′ 10″ O Nantes
    o     Croix Bonneau 47° 12′ 35″ N, 1° 35′ 44″ O Nantes  11 
    o     Égalité 47° 12′ 34″ N, 1° 35′ 19″ O Nantes  10  11 
    o     Du Chaffault 47° 12′ 27″ N, 1° 34′ 55″ O Nantes
    o     Gare Maritime 47° 12′ 25″ N, 1° 34′ 23″ O Nantes  81  E1  N1 
    o     Chantiers Navals 47° 12′ 32″ N, 1° 34′ 03″ O Nantes  11 
    o     Médiathèque 47° 12′ 40″ N, 1° 33′ 39″ O Nantes  11 
    o     Commerce 47° 12′ 49″ N, 1° 33′ 21″ O Nantes   2    3   C2  C3  11  26  54 Liste des lignes de bus de Nantes
    o     Bouffay 47° 12′ 53″ N, 1° 33′ 08″ O Nantes
    o     Duchesse Anne ─
Château des ducs de Bretagne
47° 12′ 59″ N, 1° 32′ 50″ O Nantes   4  
    o     Gare NordJardin des plantes 47° 13′ 04″ N, 1° 32′ 32″ O Nantes
    o     Manufacture 47° 13′ 08″ N, 1° 32′ 14″ O Nantes
    o     Moutonnerie 47° 13′ 10″ N, 1° 31′ 59″ O Nantes
    o     Hôpital Bellier 47° 13′ 16″ N, 1° 31′ 28″ O Nantes
    o     Boulevard de Doulon 47° 13′ 28″ N, 1° 31′ 12″ O Nantes  C3  10   330 
    o     Mairie de Doulon 47° 13′ 37″ N, 1° 31′ 07″ O Nantes  12  87   348 
    o     Landreau 47° 13′ 56″ N, 1° 30′ 58″ O Nantes  87 
    o     Souillarderie 47° 14′ 18″ N, 1° 30′ 58″ O Nantes  C7 
    o     Pin Sec 47° 14′ 37″ N, 1° 31′ 05″ O Nantes  11 
    o     Haluchère ─ Batignolles 47° 14′ 56″ N, 1° 31′ 21″ O Nantes oui  C1  23  77  80  85  95   346  348  360 
      o   Ranzay 47° 15′ 13″ N, 1° 31′ 51″ O Nantes oui  C6  23  80 
  o       Halvêque 47° 15′ 26″ N, 1° 31′ 14″ O Nantes  95 
  o       Beaujoire 47° 15′ 32″ N, 1° 31′ 33″ O Nantes oui  C6  75 

Exploitation[modifier | modifier le code]

Une Incentro arrivant à la station Duchesse Anne ─ Château.

Principes de la desserte[modifier | modifier le code]

La ligne fonctionne toute l'année (sauf le 1er mai) du lundi au samedi de h 0 à h 40 et jusqu'à h 40 le vendredi et samedi (un tramway toutes les 10 à 20 minutes le matin, toutes les 3 à 6 minutes en journée (5 à 10 minutes sur les branches), toutes les 4 à 8 minutes en soirée (8 à 15 minutes sur les branches) et toutes les 30 minutes en service de nuit après 22 h 30), et le dimanche et jours fériés de h 10 à h 40 (un tramway toutes les 25 à 50 minutes le matin, toutes les 8 à 12 minutes en journée (15 à 20 minutes sur les branches), toutes les 8 à 10 minutes en soirée (20 minutes sur les branches) et toutes les 30 minutes en service de nuit après 22 h 30).

Le matin, les premiers départs s'effectuent à Moutonnerie (en direction de François Mitterrand / Jamet) puisque cette station est située juste après la voie de raccordement entre le côté ouest du dépôt de Dalby et la ligne. Les derniers départs s'effectuent au terminus François Mitterrand. Les terminus Jamet et Ranzay ne sont pas desservis après 22 h 0 (23 h 30 les dimanches et jours fériés)[11].

Temps de parcours moyens[modifier | modifier le code]

Les temps de trajets indicatifs (arrondis à 5 minutes près) de la ligne 1 depuis la station François Mitterrand sont[12] :

  • de 15 minutes jusqu'à Croix Bonneau  ;
  • de 25 minutes jusqu'à Commerce ;
  • de 30 minutes jusqu'à Gare Nord ─ Jardin des plantes ;
  • de 40 minutes jusqu'à Haluchère ─ Batignolles ;
  • de 45 minutes jusqu'à Beaujoire ou Ranzay.

La durée d'un trajet entre deux station est de 2 minutes en moyenne[11].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

La ligne 1 est exploitée par la SEMITAN avec les 3 types de rames du réseau : GEC-Alsthom TFS, Adtranz / Bombardier Incentro et CAF Urbos 3. Les Urbos 3 circulent par ailleurs uniquement sur cette ligne car Dalby est le seul dépôt possédant les équipements pour l'entretien de ces rames.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Une TFS à la station Chantiers Navals, avec les grues Titan et le parc des Chantiers au fond.
Le miroir d'eau avec les voies de la ligne 1 devant le château.

La ligne 1 dessert, d'ouest en est, les lieux d'attraction et monuments suivant :

Projets[modifier | modifier le code]

Une interconnexion est en projet entre les lignes 1 et 2, via le pont de la Jonelière. Son premier segment a été mise en service le entre Haluchère ─ Batignolles et Ranzay. Cette connexion sera empruntée par la future ligne 6.

Les stations Commerce et Médiathèque font l'objet de travaux de réaménagement dans le cadre de la restructuration de la station Commerce, qui prévoit la réhabilitation complète de l'espace public entre ses deux stations.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les lignes scolaires et les lignes Luciole ne sont pas indiquées.
  2. Les lignes régionnales ne sont pas indiquées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nantes, Métropole et Ville - Site officiel », sur nantes.fr (consulté le 6 octobre 2020)
  2. CERTU - Mobilités : faits et chiffres - Les transports publics guidés en France (Données 2005 - métropole hors Paris/Île-de-France)
  3. [1]
  4. a b c d e f et g Le tramway de Nantes : seconde époque (depuis 1985) - transporturbain
  5. « TramTrain Nantes-Châteaubriant : les moments forts de la journée », article de France 3 du , consulté le jour même.
  6. Tram Train Châteaubriant - Nantes, site du pays de Chateaubriant.
  7. « Ligne 1 du tramway : nouvelles stations, nouveau design, nouveaux noms », nantes.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2018)
  8. « Nantes: La ligne 1 du tram en partie coupée à partir de ce lundi... et pour tout l'été », sur www.20minutes.fr (consulté le 14 juillet 2018)
  9. Tan - Coulisses - Voyage, voyage
  10. OMNIBUS NANTES - Signalisation du tramway nantais
  11. a et b Tan - Horaires
  12. Tan - Itinéraires

Voir aussi[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]