Ligne de Navibus - Passeur de l'Erdre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Ligne de Navibus - Erdre.

Navibus - Passeur de l'Erdre
Les dessertes de la ligne étaient principalement assurées par La Mouette.
Les dessertes de la ligne étaient principalement assurées par La Mouette.

Réseau Semitan
Ouverture Août 1997
Dernière extension 1997
Exploitant Bateaux Nantais
Conduite (système) Manuelle, avec conducteur
Matériel utilisé Jules Verne 2 (depuis le )

La Mouette (en remplacement du Jules Verne 2)

Points d’arrêt 2
Distance moyenne entre points d’arrêt 180 m
Communes desservies 1
Lignes connexes   2   C20  23  80  E5 

La ligne de Navibus - Passeur de l'Erdre est une navette fluviale sur l'Erdre à Nantes, mise en service depuis août 1997, reliant les Facultés près de la ligne 2 du tramway et de l'embouchure du Cens (sur la rive ouest) à la cité HLM de Port Boyer.

À compter du , le mode de désignation des lignes de Navibus a été modifié : plutôt que d'utiliser une appellation en toutes lettres, un numéro est désormais attribué à chaque ligne précédé de la lettre « N ». Ainsi, l'actuelle ligne de Navibus - Passeur de l'Erdre devient la ligne N3.

Historique[modifier | modifier le code]

La ligne fut créée par la SEMITAN en 1997 pour desservir le lycée professionnel maritime Jacques-Cassard et les facultés près de la ligne 2 et le quartier Port Boyer, permettant ainsi d'éviter le franchissement du pont de la Jonelière, qui oblige à un détour de plusieurs kilomètres et qui est assuré par La Mouette. Cette ligne qui dessert alors ses deux points d'arrêt « à la demande » (sur la rive est, à l'aide d'une cloche), préfigure un service similaire sur la Loire qui sera créée 10 ans plus tard.

Durant l'été 2015, la SEMITAN étudie la possibilité de remplacer La Mouette, jugée vieillissante, par un navire à hydrogène alimenté en électricité par deux piles à combustible consommant seulement de l’hydrogène et de l’oxygène. Il s'agit du premier bateau à utiliser cette technologie en France. Ce catamaran baptisé Jules Verne 2 d'une capacité de 25 passagers et 10 vélos maximum (mais ne pouvant transporter que 11 passagers, un usager à mobilité réduite obligatoirement accompagné dans le cas d'un fauteuil roulant et 5 vélos maximum par traversée comme pour La Mouette), construit par les chantiers Navals de Bouin, en Vendée a été mis en service le [1],[2],[3]. Cependant, La Mouette reste en réserve, en cas d'indisponibilités du Jules Verne 2 (tout comme l'était le catamaran Passe Partout pour La Mouette à l'époque).

Fréquentation[modifier | modifier le code]

En 2016, le passeur de l'Erdre a transporté 66 000 passagers sur les 636 000 passagers convoyés par l'intermédiaire du service Navibus[1].

Horaires[modifier | modifier le code]

Le passeur de l'Erdre fonctionne de 7h30 à 12h30 et 13h30 à 19h15 en jours bleus et verts, de 8h30 à 12h30 et 13h30 à 19h15 en jour jaune, de 10h à 12h et 14h à 19h30 en jour violet, et de 14h à 18h45 en jour blanc.[4]

Liste des stations[modifier | modifier le code]

Station Lat/Long Communes desservies Correspondances
o Petit Port - Facultés 47° 14′ 35″ N, 1° 32′ 51″ O Nantes   2   C20  80  E5 
o Port Boyer 47° 14′ 31″ N, 1° 32′ 46″ O Nantes  23 

Projets[modifier | modifier le code]

En , le conseil municipal de La Chapelle-sur-Erdre propose la mise en place d'une seconde navette sur la rivière reliant la base nautique du port chapelain de la Grimaudière à Gachet (quartier Nantes Nord)[5]. Une expérimentation du service a eu lieu durant le mois juin 2019 avec l'aide de la Semitan qui a prêté le Jules Verne 2 pour l'occasion[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Nantes. Le premier bateau-bus à hydrogène en France bientôt en service », ouest-france.fr (consulté le 28 juillet 2017).
  2. Bateau à hydrogène : NAVIBUS sur navalu.fr
  3. « À Nantes, le premier bateau fluvial à hydrogène entre en service », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 avril 2018)
  4. « Tan - Ma vie sans arrêt - Navibus - Erdre », sur tan.fr (consulté le 4 janvier 2019)
  5. « Nantes. Un projet de navettes fluviales sur l’Erdre », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2018)
  6. « A Nantes, ils mettent en place leur propre service de navette sur l'Erdre », sur www.20minutes.fr (consulté le 25 juin 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]