Atlantis le Centre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atlantis.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (mai 2013).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Atlantis le Centre
upright=100px

Defaut 2.svg
Emplacement
Propriétaire
GIE Atlantis le Centre
Ouverture
Fréquentation annuelle
15 millions
Slogan
« Ça change des centres commerciaux ! »
Surface commerciale
43 000 m2 (centre commercial)
70 ha (zone commerciale)
Niveaux
3
Commerces
151 dont
35 points de restauration[1]
Stationnements
3800
Tramway
  1  
(station : Tourmaline et Schoelcher)
Autobus
 93 
(arrêts : Océane et Dumont d'Urville, Jacques Cartier)
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte de Nantes
voir sur la carte de Nantes
Red pog.svg

Atlantis le Centre est une galerie marchande de 43 000 m2 située au centre d'une zone commerciale de 70 ha baptisée « pôle commercial Atlantis ». Il s'agit de la plus vaste zone commerciale du Grand Ouest[réf. nécessaire].

Cette galerie se situe sur la commune de Saint-Herblain, à 7 km du centre-ville de Nantes. Elle comporte environ 170 enseignes (dont 42 restaurants), notamment Ikea, E.Leclerc, Hollister, Zara, Swarovski, Benetton ou encore un Apple Store. Sa clientèle vient très majoritairement des Pays de la Loire et aussi dans une moindre proportion de la région Bretagne due à la proximité de cette région.

La zone commerciale est reliée au Zénith de Nantes Métropole et à la ZAC d'Ar Mor par une passerelle qui enjambe la nationale 444.

Historique[modifier | modifier le code]

La zone est créée en 1987, à l'instigation de Michel Chauty (alors maire de Nantes de 1983 à 1989), sur des terrains qu'il avait lui-même placés en réserve foncière lorsqu'il était à la tête de la mairie de Saint-Herblain (de 1959 à 1977).

Ce centre commercial bénéficiera de l'arrivée du plusieurs enseignes, dont un Décathlon, sur 1 200 m2 et d'un Usines Center, sur 13 000 m2. Ce dernier bâtiment abrita des magasins d'usines de 1987 à juin 1990. En 1994, Décathlon s'installe sur 3 000 m2, au sous-sol du complexe, jusqu'alors resté à l'abandon. Le multiplexe UGC Ciné Cité investira l'étage du bâtiment en 1996.

La salle de spectacles « Onyx » inaugurée en 1988, cube noir, dû à Jean Nouvel[2], est située au milieu de la zone commerciale. En 2002, Ikea s'installe sur 13 000 m2. Une nouvelle galerie marchande est alors ouverte, faisant le lien entre le magasin et le centre E.Leclerc.

Puis, en 2003, But transfère son magasin de la route de Vannes (Orvault) vers Atlantis (doublant sa surface de 2 750 à 5 500 m2).

En 2008, la ville de Saint-Herblain, et la Commission départementale d'équipement commercial (CDEC) de la Loire-Atlantique, donnent leur accord pour le projet d'agrandissement de l'extension de la galerie commerciale du centre Atlantis, pour atteindre 14 000 m2. Ainsi, le pôle Atlantis compte 113 magasins et 23 restaurants.

Agrandissement entre 2010 et 2012[modifier | modifier le code]

Au printemps 2010, le début des travaux consiste en la démolition des magasins de tailles moyennes, sur l'ancienne avenue Océane. Certains de ces magasins ont déménagé.

À l'automne 2010, commence l'aménagement de la nouvelle « avenue Océane », qui longe la nationale 444, afin de permettre le contournement de la future extension, et la fluidité du trafic. Cette avenue est une 2×2 voies.

Début de l'année 2011, c'est le début de la construction d'un parking-silo, sur quatre étages, pouvant accueillir 1 200 places de stationnement, permettant de désengorger les parkings existants, et de remplacer les places perdues sur la surface de l'extension. Dans le même temps, c'est la restructuration de la galerie commerciale.

À l'automne 2011, c'est l'ouverture du nouvel espace culturel E.Leclerc, au sein de la galerie commerciale, avec un nouvel aménagement intérieur, sur deux étages. Il s'agit du plus grand espace culturel E.Leclerc de France[1].

Au printemps 2012, ouverture de la nouvelle station service[3]. C'est aussi l'ouverture progressive du parking-silo et de ses 2 500 nouvelles places de stationnement supplémentaires.

À l'été 2012, de nouvelles enseignes font leur ouverture dans la galerie, d'autres enseignes en profitent pour rénover leurs magasins.

À l'automne 2012, c'est le fast-food Mc Donald's qui change d'emplacement, et sort de la galerie marchande, transféré à la place de l'ancienne station service. C'est aussi la clôture des travaux d'agrandissement de la zone commerciale : ouverture de la nouvelle galerie, avec de nouvelles enseignes de magasins et de restaurants. Elle est surplombée par une impressionnante verrière de 2 000 m2 et 25 mètres de haut. À quelques pas de la galerie, ouverture en 2012 du Bhô Hotels 3 étoiles, conçu par l'architecte Anthony Rio.

L'inauguration de l'extension de la galerie a lieu le . Dans le même temps, c'est aussi l'ouverture du parking souterrain. Cependant, certains magasins n'ont pas eu le temps d'ouvrir pour le jour de l'inauguration : la plupart d'entre-eux n'ont été inaugurés qu'en janvier 2013.

Principales enseignes[modifier | modifier le code]

La galerie marchande s'articule autour d'un hypermarché E.Leclerc, mais aussi du magasin d'ameublement Ikéa. On y trouve des magasins de prêt-à-porter (Hollister Co., G-Star, Lacoste, Mango, Levi's…) de chaussures (Geox…), d'aménagement intérieur, spécialisés dans le numérique ou l'électronique (Apple Store, Micromania), des chaînes de restauration (Brioche Dorée, Häagen-Dazs…), des parfumeries (Yves Rocher, Sephora…), des magasins de services, des banques, etc.

Certains magasins s'y sont greffés, lors de l'extension, comme Timberland, Aigle, Pull and Bear, Krys, Desigual… Des enseignes de restaurations plus anciennes en ont également profité pour entamer des travaux de rénovation ou se déplacer.

Accès[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Transports routier[modifier | modifier le code]

Accès piéton[modifier | modifier le code]

Une passerelle relie la zone commerciale à la « ZAC d'Armor », où se trouve notamment le Zénith de Nantes Métropole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]