Bicloo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bicloo
Image illustrative de l'article Bicloo

Situation Nantes, Drapeau de la France France
Type Vélos en libre service
Entrée en service
Stations 103
Propriétaire Nantes Metropole
Exploitant JCDecaux
Réseaux connexes TAN

Bicloo est le système de vélopartage de Nantes, mis en service le . Bicloo est la déclinaison nantaise du système Cyclocity de JCDecaux, qui en assure la gestion.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le choix du nom « bicloo » vient de l'argot « biclou » signifiant bicyclette. Le choix orthographique est adopté pour des raisons marketing, le bicloo pouvant facilement être assimilé au dicton d'Outre-Manche « be cool ».[réf. souhaitée]

Évolution du réseau, du service et de son utilisation[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

En mai 2009, le nombre d'abonnés se monte à plus de 5 400 abonnés[1] ; cependant, les chiffres d'utilisation à l'issue de la première année d'utilisation (1700 voyages par jour en moyenne) sont inférieurs aux études préliminaires et au contrat passé entre la ville et l'exploitant[2].

Les remontées des usagers soulignent le manque de cohérence de l'offre, dû à son absence totale de complémentarité avec le réseau de transports en commun existant : le service Bicloo est fermé la nuit, lorsque les tramways et les bus ne circulent plus[3], et les stations sont toutes localisées dans le centre-ville, où l'offre de transports est déjà abondante[4].

Afin d'optimiser le service, dix nouvelles stations[1] viennent compléter, en , l'offre existante, en particulier sur l'Île de Nantes. Les tarifs horaires sont alors baissés, tandis que l'abonnement annuel augmente de cinq euros[1]. Certaines stations sont déplacées pour être mieux mises en évidence[2].

2010[modifier | modifier le code]

Le cap des 1 600 déplacements par jour, objectif initial pour la première année, est péniblement atteint au printemps 2010.

2011[modifier | modifier le code]

En , les Bicloos deviennent accessibles 24h/24.

En , treize nouvelles stations voient le jour et onze sont agrandies[5].

2014[modifier | modifier le code]

Le service Bicloo propose près de 1 000 vélos pour 103 stations sur un large périmètre allant de Rezé (2 stations) et le quartier Nantes Sud (3 stations), en passant par le centre-ville et les quartiers limitrophes, jusqu'aux facultés du quartier Nantes Nord (2 stations).

Le nombre d'abonnés est supérieur à 9 354 et le système enregistre 3 000 déplacements par jour, en moyenne, avec des pointes régulières supérieures à 6 000.

2016[modifier | modifier le code]

En novembre 2016, Nantes Métropole décide de rationaliser l'ensemble de ses services vélo (location, stationnement, communication) à un seul et même opérateur. En effet, si Bicloo est géré par JCDecaux, la location de vélos de moyenne et longue durée et le stationnement en parkings sont exploité par NGE (Nantes Gestion Équipement) et EFFIA, tandis que la location de vélos pliants et la gestion des box de stationnement sur la voie publique sont proposées par la Semitan. Une procédure de dialogue compétitif sera lancée entre les candidats intéressés. L'opérateur unique sera désigné fin 2017 pour un contrat de 10 ans. Le lancement des services sera effectif au premier semestre 2018[6].

Us et coutumes autour de l'utilisation du Bicloo[modifier | modifier le code]

Généralité[modifier | modifier le code]

Les abonnés permanents bénéficient d'une carte sans contact qu'il suffit de présenter à la borne pour se saisir d'un vélo.

Cyclodispos[modifier | modifier le code]

Afin d'améliorer le service et la régulation des vélos, des panneaux d’informations numériques baptisés « Cyclodispos », disposés à différents endroits de la ville informent l'utilisateur sur le nombre de places libres et de vélos disponibles aux stations les plus proches,

Signalisation des dysfonctionnements[modifier | modifier le code]

L'usage veut qu'un vélo en mauvais état, ou ne pouvant plus rouler, soit indiqué comme tel par son précédent utilisateur, à l'attention des techniciens de maintenance du réseau, en retournant la selle.

Événements officiels[modifier | modifier le code]

2013 : les cinq vélos mystères[modifier | modifier le code]

Pour célébrer le 5e anniversaire, les Nantais sont invités à participer au concours des 5 vélos mystères qui se déroule du 15 au .

5 vélos, décorés de manière printanière, doivent être retrouvés par les participants[7].

2014 : le plus grand « biclooteur »[modifier | modifier le code]

Pour célébrer le 6e anniversaire, les nantais sont invités à participer au concours du plus grand « biclooteur » qui se déroule du 19 au .

Le jeu consiste à récompenser ceux font le plus grand usage de Bicloo, pour ce qui du nombre de locations[8]

Insolite[modifier | modifier le code]

En 2011, des utilisateurs créent l'équipe de France de Bicloo. Ils organisent un « marathon bicloo », une randonnée qui consiste à rallier toutes les stations dans l'ordre numérique[9].

L'édition du « Marathon Bicloo 2012 » se déroule le , avec 7 participants (dont les 3 membres de l'Équipe de France de Bicloo -équipe organisatrice), sont au départ à la station 1 (Préfecture) pour le coup d'envoi à h 15. Seuls 6 réussent l'exploit d'atteindre la 103e[10] en passant par toutes les stations (à l'exception de la 64, supprimée pour cause de travaux[11]) et, cela, en 10 h 45.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Tarifs[modifier | modifier le code]

Le tarif se décompose en frais d'accès au service sous forme d'un abonnement annuel, hebdomadaire ou journalier, et en frais de location[12].

La carte d'abonnement pour les transports en commun de l'agglomération, baptisée Libertan, délivrée par la SEMITAN est aussi valable sur le réseau Bicloo, et permet, grâce à des tarifs préférentiels, de combiner différents modes de transport y compris le réseau d'autopartage appelé Marguerite et au service « Véloparc » de la Tan[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « 10 nouvelles stations Bicloo »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur nantesmetropole.fr,
  2. a et b « Le Bicloo doit changer de braquet », sur 20minutes.fr,
  3. Nantes : au secours du Bicloo, Sud Oyest, 14 octobre 2010
  4. Bicloo fait des adeptes mais reste nanto-nantais, Ouest-France, 22 mai 2014
  5. « Les vélos Bicloo prennent le large », sur 20minutes.fr,
  6. Frederic Brenon, « Nantes métropole veut regrouper (et muscler) tous ses services vélos », sur 20 Minutes, (consulté le 2 novembre 2016)
  7. « Bravo ! », sur bicloo.nantes.metroploe.fr,
  8. « Pour son 6e anniversaire, bicloo vient à votre rencontre », sur bicloo.nantes.metroploe.fr,
  9. « Le marathon bicloo », sur nantes.maville.com, 21 ami 2011
  10. « Bicloo s’invite au Voyage à Nantes », sur bicloo.nantesmetroploe.fr,
  11. « La station n°64 change d’emplacement », sur bicloo.nantesmetroploe.fr,
  12. « Consultez les tarifs », sur bicloo.nantesmetroploe.fr,
  13. Regroupez vos abonnements sur le site de la SEMITAN.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :