Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise
Image illustrative de l'article Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise

Création
Dates clés  : attribution du Civitas Award
Fondateurs Alain Chénard
Forme juridique Société d'économie mixte
Slogan Transporter. Progresser. Partager.
Siège social Drapeau de la France Nantes Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Direction Pascal Bolo, président du conseil d'administration
Alain Boeswillwald, directeur général
Actionnaires Nantes Métropole (65 %)
Transdev (14,99 %)
Caisse d'épargne des Pays de la Loire (10 %)
CCI de Nantes (10 %)
Associations d'usagers (0,01 %)
Activité Transport de voyageurs
Exploitation
Gestion d'infrastructures
Produits Tramway, BusWay, Chronobus, Bus, Navibus.
Effectif 1 800
Site web https://semitan.tan.fr/

Chiffre d’affaires 111 647 597 € HT

La Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise (SEMITAN) est une entreprise à capitaux publics et privés qui exploite en grande partie le réseau de transports en commun de l'agglomération nantaise sous le nom commercial « TAN », en délégation de service public pour le compte de Nantes Métropole. Elle exploite ainsi l'intégralité des lignes de tramway, la ligne de Busway, une grande partie des lignes de bus (dont les Chronobus hormis le C4 exploité par la compagnie Quérard[1]).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1975 est créé le Syndicat Intercommunal des Transports Publics de l'Agglomération Nantaise (SITRAN) qui donne naissance à la Société des Transports de l'Agglomération Nantaise (STAN). La gestion des transports collectifs s'étend au-delà de la ville de Nantes. En 1979, la STAN devient la Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise (SEMITAN)[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration est présidée par Pascal Bolo, vice-président de Nantes Métropole et 1er adjoint au maire de Nantes.

La société compte 1 800 employés[3] exerçant une cinquantaine de métiers différents dont 75 % d'entre eux sont assurés par le service exploitation[4].

La société affiche un chiffre d'affaires de près de 112 millions d'euros.

Le siège social se trouve au no 3 rue Béllier à Nantes dans le quartier Malakoff - Saint-Donatien.

Le réseau TAN[modifier | modifier le code]

Rame de tramway Incentro sur la ligne 1.
Heuliez GX 317 sur la ligne 36 à l'arrêt Trentemoult.

Le réseau TAN, qui dessert les 24 communes de Nantes Métropole, est composé de trois lignes de tramway, une ligne de Busway, sept ligne de Chronobus, 44 lignes régulière de bus, 2 lignes spécifiques (pour la liaison aéroport/centre-ville et pour le transport des personnes à mobilité réduite) et un service de navettes fluviales[5].

Le Tramway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tramway de Nantes.

Busway[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Busway de Nantes.

Chronobus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chronobus.

Bus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des lignes de bus de Nantes.

Le réseau de bus est composé de 54 lignes de bus régulières, 40 lignes de bus à vocation scolaire et 4 lignes express.

Navibus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Navibus.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]