Connexion des lignes 1 et 2 du tramway de Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le tracé du réseau, une fois ce projet réalisé

La Connexion des lignes 1 et 2 du tramway nantais est un projet visant à faciliter les déplacements à Nantes de quartier en quartier sans passer par le centre-ville et la station Commerce. Sa mise en service par la SEMITAN initialement prévue pour septembre 2011, a été reportée sine die, notamment pour des raisons budgétaires[1].
Finalement, à partir de janvier 2011, des travaux ont été effectués pour réaliser un premier tronçon de 800 mètres depuis le pôle multimodal Haluchère-Batignolles avec un nouveau terminus à la station Ranzay, dont la mise en service s'est faite le [2].

Le projet[modifier | modifier le code]

Dans l'objectif à terme, de créer une rocade tramway, l'autorité organisatrice des transports urbains Nantes Métropole prévoyait d'interconnecter les lignes 1 et 2 au nord. En effet, le réseau de tramway de Nantes, ainsi que la majorité du réseau bus se composent de lignes "en étoile", c'est-à-dire partant du centre-ville vers le reste l'agglomération ; ce principe est contraignant dans le sens où il faut obligatoirement passer par le centre-ville pour récupérer une autre ligne de tramway (à moins d'utiliser le bus) ; la station Commerce étant le point de convergence des 3 lignes de tramway et de nombreuses lignes de bus.

Grâce à cette interconnexion, on pourrait ainsi passer de la ligne 2 à la ligne 1 par le nord, facilitant ainsi les déplacements dans toute cette partie de l'agglomération, notamment les liaisons entre les facultés et la gare de Nantes.

Tracé prévu[modifier | modifier le code]

Le projet de tracé suit en partie l'ancienne ligne ferroviaire à voie unique allant vers Châteaubriant (qui a été rouverte dans son intégralité au trafic voyageur sous forme d'un tram-train, le 28 février 2014[3],[4],[5]), les deux projets étant donc en partie liés.

En partant de la nouvelle station « Haluchère-Batignolles », un pôle d'échange multimodal commun avec le tram-train (l'ancienne station de la ligne 1 Haluchère située à une centaine de mètres vers l'est ayant été supprimée), située sur la rive gauche de l'Erdre, la nouvelle connexion serait établie à double voie le long de l'axe ferroviaire. Le passage sur le pont de la Jonelière s'effectuerait sur deux voies distinctes : une pour le tramway et une autre pour le tram-train.

Peu après le pont, un second pôle d'échange multimodal serait aménagé à « Babinière » avec le tram-train qui lui poursuivrait son parcours vers le nord, tandis qu'un nouveau tronçon (à voie double) dédié au tram bifurquerait vers le sud, afin de rejoindre la voie existante de la ligne 2 à la station « Recteur Schmitt ».

Les stations[modifier | modifier le code]

Outre les cinq stations déjà existantes, Nantes Métropole a prévu la création de deux stations supplémentaires baptisées « Martin-Luther King » et « Babinière ». Cette dernière, située à proximité de la gare homonyme assurera comme le fait actuellement celle de « Haluchère-Batignolles » la correspondance avec le tram-train Nantes-Châteaubriant.

Les sept stations qui seront desservies à terme par les lignes 1 et 2 de la connexion seront donc :

Station Commune Localisation P+R Remarque
Haluchère-Batignolles Nantes 47° 14′ 56″ N, 1° 31′ 21″ O oui deviendra le terminus du 2e tronçon de la ligne 2
Ranzay Nantes 47° 15′ 13″ N, 1° 31′ 51″ O oui
Babinière La Chapelle-sur-Erdre Station inexistante oui
Martin Luther King Nantes Station inexistante
Recteur Schmitt Nantes 47° 15′ 07″ N, 1° 33′ 10″ O oui
Ecole Centrale-Audencia Nantes 47° 14′ 55″ N, 1° 33′ 04″ O
Facultés Nantes 47° 14′ 45″ N, 1° 33′ 19″ O deviendra le terminus du 2e tronçon de la ligne 1

Redistribution des tronçons[modifier | modifier le code]

Il est prévu que deux lignes desservent la nouvelle section :

  • pour la ligne 1, certaines rames iront vers Beaujoire, tandis que d'autres iront vers Facultés, en empruntant la nouvelle section depuis la station Haluchère-Batignolles ;
  • pour la ligne 2, certaines rames iront à Orvault-Grand Val, tandis que d'autres iront à Haluchère-Batignolles, en empruntant la nouvelle section depuis la station Recteur Schmitt.

État d'avancement[modifier | modifier le code]

En juillet 2009, le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault avait évoqué l'hypothèse de la mise en place d'une première phase du projet par la prolongation de la ligne 1 entre la station « Haluchère » et le Ranzay (soit 800 mètres de voies supplémentaires). Le , le conseil communautaire de Nantes Métropole votait finalement la réalisation de cette première phase de travaux dont la mise en service est planifiée pour fin 2012[6].

En février 2011, les travaux permettant l'aménagement du pôle d'échange multimodal de Haluchère-Batignolles et de la station Ranzay débutaient, incluant la réalisation de cette première phase. L'ampleur du chantier, nécessita l'interruption du service de la ligne 1 pendant plusieurs mois au-delà de la Haluchère en direction du terminus Beaujoire (un service de bus relais était mis en place). L’ancienne station Haluchère fut même fermée et remplacée par une structure provisoire située une centaine de mètres plus au sud, au niveau de la rue Jean-Robic. Tandis que la circulation des bus et autres véhicules était déviée, puisque certaines voies étaient soit fermées, soit mises à sens unique, durant le temps des travaux qui permirent une réorganisation de la voirie (création de ronds-points, carrefours et voies en site propre) visant à améliorer la cohabitation bus / tram / voiture. L'élargissement du pont de la Jonelière a été effectué dans le cadre de la ligne de tram-train Nantes - Châteaubriant[7]. Ces travaux se sont poursuivis avec succès jusqu'au 1er octobre 2012, date d'ouverture du nouveau tronçon[2].

La seconde phase de travaux, consistant en la connexion des lignes 1 et 2 entre les stations Ranzay et Recteur Schmitt, est repoussée à une date ultérieure et ne constitue plus qu’une « perspective » pour le président de la TAN Pascal Bolo, Nantes Métropole concentrant actuellement ses investissements transports sur l'entretien du patrimoine tramway, le développement des lignes de bus labellisées « Chronobus » et la mise en service d'une future ligne 5 du tramway que devrait desservir l'île de Nantes à l’horizon 2023[8].

Cependant, en 2017, la Métropole, doit lancer une étude sur une éventuelle deuxième phase de développement consistant en la prolongation de la ligne jusqu'à la gare de Babinière via la traversée du pont de la Jonelière et la construction d'un nouveau dépôt du tramway pouvant accueillir des rames plus longues que celles circulant actuellement sur le réseau (48 mètres au lieu de 40)[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Article Nantes Maville.com du 13 décembre 2008
  2. a et b Haluchère-Batignolles : une gare polyvalente - article Maville du 17 décembre 2012.
  3. Article sur www.paysdelaloire.fr du 15 mars 2013, consulté le 17 mars 2013.
  4. Article sur www.france3.fr du 14 mars 2013, consulté le 17 mars 2013.
  5. Article sur www.france3.fr du 15 mars 2013, consulté le 17 mars 2013.
  6. Frederic Brenon, « La connexion ligne 1-ligne 2 redémarre », sur 20 Minutes, (consulté le 19 décembre 2016)
  7. TAN - Connexion des lignes 1 et 2 du tramway
  8. Frederic Brenon, « Nantes: Quels sont les projets de développement pour le tramway? », sur 20 Minutes, (consulté le 19 décembre 2016)
  9. Frederic Brenon, « Nantes métropole étudie l'extension de la ligne 1 vers la Chapelle-sur-Erdre », sur 20 Minutes, (consulté le 19 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]