Ligne 4 du Busway de Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 4.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant les transports en commun image illustrant Nantes
Cet article est une ébauche concernant les transports en commun et Nantes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ligne 4 du Busway de Nantes
Un busway de la ligne 4
Un busway de la ligne 4

Réseau Busway
Ouverture 2006
Exploitant Semitan
Conduite (système) Manuelle
Matériel utilisé Mercedes-Benz Citaro G GNV
Points d’arrêt 15
Longueur 7 km
Distance moyenne entre points d’arrêt 543 m
Communes desservies 3
Fréquentation
(moy. par an)
6,4 millions
Lignes connexes   1    2    3  

La ligne 4 du Busway de Nantes est une ligne de bus à haut niveau de service du réseau de transports en commun de Nantes Métropole, dont l'exploitation commerciale, confiée à la SEMITAN a débuté le 6 novembre 2006.

Elle relie la place du Maréchal-Foch (plus communément appelée place Louis XVI, derrière la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul) à la porte de Vertou aux abords du boulevard périphérique en passant par Joliverie, le quartier des Bourdonnières et l'île de Nantes et dessert les communes de Nantes, Saint-Sébastien-sur-Loire et Vertou.

Historique[modifier | modifier le code]

De longue date, Nantes Métropole prévoyait de desservir par un tramway le sud-est de l'agglomération nantaise ; plusieurs options de tracé étaient envisagées, en général en prolongement de la ligne 3 :

  • tronc commun avec la ligne 2 jusqu'à Pirmil et antenne ;
  • nouveau tracé par la deuxième ligne de ponts, avec tronc commun avec la ligne 1 de Commerce à Duchesse Anne - Château des Ducs.

Le principe de la deuxième ligne de ponts a été retenu, car il dessert mieux l'île de Nantes.

Mais la fréquentation envisagée, plus faible que celle des lignes 1, 2 et 3, et le coût du tramway sont devenus une difficulté. Le désengagement financier de l'État a aggravé la situation. Nantes Métropole a alors réfléchi à un nouveau mode de transport qui permettrait une qualité de service proche de celle du tramway, mais d'un coût plus raisonnable.

C'est alors qu'émerge l'idée du bus à haut niveau de service. Un bus grande capacité (articulé), roulant intégralement en site propre, et basé sur le même principe de fonctionnement que le tramway.

À l'origine, cette ligne transportait quotidiennement 20 000 passagers. Ce chiffre s'élève à 28 000 en 2010[1], 34 000 en 2012[2] et 38 000 en 2016[3].

Liste des stations (du nord au sud)[modifier | modifier le code]

Les terminus, ainsi que les correspondances avec d'autres lignes de tramway ou busway, sont inscrits en gras.

Station Lat/Long Communes P+R Correspondances Semitan[4] Correspondances Lila[4]
o     Foch-Cathédrale 47° 13′ 09″ N, 1° 33′ 01″ O Nantes  C1  C6  11  12  Luciole 
o     Duchesse Anne - Château 47° 12′ 59″ N, 1° 32′ 50″ O Nantes   1  
o     Cité internationale des congrès 47° 12′ 49″ N, 1° 32′ 42″ O Nantes
o     Tripode 47° 12′ 30″ N, 1° 32′ 26″ O Nantes
o     Île de Nantes 47° 12′ 22″ N, 1° 32′ 20″ O Nantes  C5 
o     Beaulieu 47° 12′ 14″ N, 1° 32′ 14″ O Nantes  26 
o     Grèneraie 47° 11′ 58″ N, 1° 32′ 00″ O Nantes oui  C4  27  28  29  36  39  98  E8 
o     Bonne Garde 47° 11′ 49″ N, 1° 31′ 52″ O Nantes
o     Clos Toreau 47° 11′ 39″ N, 1° 31′ 45″ O Nantes
o     Mauvoisins 47° 11′ 24″ N, 1° 31′ 32″ O Nantes
o     Bourdonnières 47° 11′ 14″ N, 1° 31′ 15″ O Nantes oui  30  42   62
o     Joliverie 47° 11′ 23″ N, 1° 31′ 02″ O Saint-Sébastien-sur-Loire  30 
o     Chapeau-Verni 47° 11′ 21″ N, 1° 30′ 38″ O Saint-Sébastien-sur-Loire oui  42 
o     Maraîchers 47° 11′ 05″ N, 1° 30′ 38″ O Vertou oui
o     Porte de Vertou 47° 10′ 51″ N, 1° 30′ 18″ O Vertou oui  28  E4 

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Busway près de son terminus Foch Cathédrale.

Les véhicules sont des Mercedes-Benz Citaro G GNV à quatre portes coulissantes électriques. L'équipement intérieur comprend :

  • une ambiance soignée, avec tapis de sol colorés, fond musical
  • des annonces vocales
  • des schémas dynamiques de la ligne
  • des écrans pour les correspondances aux pôles d'échanges
  • des sièges de type strapontin et des sièges plus confortables à l'avant du bus

Aménagement urbain[modifier | modifier le code]

L'aménagement urbain de la ligne a été réalisé par l'agence nantaise d'architecte Tétrarc, qui a également réalisé la station Pirmil et Neustrie de la ligne 3 du tramway.

Avenir[modifier | modifier le code]

Devant le succès de la ligne, dès le 23 août 2010, la Tan a porté la fréquence à 3 minutes aux heures de pointe[1] contre 5 auparavant.

À partir de 2018, le matériel roulant actuel doit être remplacé par une flotte de nouveaux bus électriques bi-articulés de 24 mètres (contre 18 mètres actuellement). Cette décision doit permettre de résoudre les problèmes de saturation constatée sur la ligne aux heures de pointe[3].

L'extension de la ligne au nord et sud de son trajet actuel est aussi étudiée[5],[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b A la rentrée, votre réseau évolue
  2. http://www.ville-rail-transports.com/content/18755-le-busway-nantais-atteint-ses-limites
  3. a et b (fr) Gregory Vieau, « Nantes Métropole - De nouveaux BusWay électriques et plus grands dès 2018 - Transport et déplacements », sur www.nantesmetropole.fr (consulté le 23 mars 2016)
  4. a et b Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways, etc.) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données.
  5. Une extension du busway en projet, Frédéric Brenon, 20 Minutes, 14 novembre 2013.
  6. Des études pour augmenter la capacité de la ligne 4 de busway, Frederic Brenon 20 Minutes, 13 janvier 2015.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]