Possessions (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Possession.
 Ce film ne doit pas être confondu avec le film de 1981, celui de 2002 et celui de 2009.
Possessions
Réalisation Éric Guirado
Scénario Éric Guirado
Isabelle Claris
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 98 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Possessions est un film français réalisé par Éric Guirado et sorti le , qui s'inspire librement d'un fait divers survenu en 2003, l'affaire Flactif.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bruno et Marilyne Caron, un jeune couple modeste, quittent leur petite ville du Nord avec leur fille pour redémarrer une nouvelle vie à la montagne. Sur place, ils louent un chalet à la famille Castang, d'importants promoteurs immobiliers, avec qui ils vont sympathiser. Si tout se passe pour le mieux au départ, les époux Caron, à cause d'une série de déconvenues, vont nourrir une haine et une jalousie féroces envers cette famille aisée qui les conduiront à commettre l'irréparable.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Le film s'inspire de l'affaire Flactif appelée aussi Tuerie du Grand Bornand[1], un fait divers criminel français ayant défrayé la chronique en 2003, à la suite de la disparition dans un premier temps, puis de la découverte des corps quelques semaines plus tard, d'un promoteur immobilier nommé Xavier Flactif, de la femme de celui-ci et de leurs trois enfants âgés de sept à dix ans, au Grand-Bornand en Haute-Savoie.

Dans le film, le nom de tous les protagonistes de cette sordide affaire, ainsi que les lieux, ont été changés, mais les faits restent assez similaires. Autres différences que l'on peut constater, les Flactif, victimes du meurtre, avaient trois enfants alors qu'ici les Castang n'en ont que deux, et les Hotyat, reconnus coupables, en ont deux alors qu'ici les Caron n'ont qu'une fille.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu pendant le printemps 2010 à Albertville, Briançon, Chantemerle, Méribel, Saint-Chaffrey[2],[3], et à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « David Hotyat », Faites entrer l'accusé (consulté le 28 juin 2010).
  2. [1].
  3. Remerciements à la fin du téléfilm.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]