Julie Gavras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gavras.
Julie Gavras
Nationalité Drapeau : France Française
Profession réalisatrice
Films notables

La Faute à Fidel !

Les Bonnes Conditions (documentaire)

Julie Gavras est une réalisatrice française de cours et longs métrages ainsi que de documentaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Costa-Gavras et de Michèle Ray-Gavras, elle est la sœur cadette d'Alexandre Gavras et la soeur aînée de Romain Gavras. Elle fait des études supérieures de lettres (au Lycée Victor-Duruy et au Lycée Fénelon) puis de droit (à l'Université Paris II, Panthéon-Assas), avant de s'orienter vers le cinéma. D'abord assistante en France et en Italie, sur des films publicitaires, des téléfilms et des longs métrages (« La voleuse de Saint-Lubin » de Claire Devers en 1999), elle travaille avec les réalisateurs Robert Enrico, Jacques Nolot, Alexandre Jardin, Camille de Casabianca ou Michele Soavi.

Elle réalise son premier court-métrage « Oh les beaux dimanches » en 1998 puis en 2000, un documentaire « De l'aube à la nuit : chants des femmes du Maroc »[1]. En 2001, elle réalise un nouveau documentaire sur une classe d'école primaire travaillant sur le cinéma « Le Corsaire, le Magicien, le Voleur et les Enfants »[2]

En 2006, elle réalise son premier long métrage « La Faute à Fidel »[3]

En 2011 un second long métrage, Late Bloomers, tourné en anglais à Londres avec Isabella Rossellini, William Hurt, Simon Callow et Joanna Lumley. Le film est présenté au festival de Berlin et remporte le prix du public au Festival de Séville.

En 2018, diffusion sur Arte de Les Bonnes Conditions, documentaire tourné sur une période de 15 ans, qui suit, de la classe de seconde jusqu'à la veille de leur 30 ans, huit personnes du 7ème arrondissement de Paris[4],[5]. Il illustre l'influence du milieu de naissance, ici le milieu bourgeois, sur l'entrée dans la vie adulte[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 2000 : De l'aube à la nuit: chants des femmes du Maroc, documentaire, Arte.
  • 2002 : Daniel Pennac: voici des mots, documentaire, Arte.
  • 2002 : Le Corsaire, le Magicien, le Voleur et les Enfants (documentaire) - Sortie en salle en janvier 2002.
  • 2003: J'ai 17 ans l'âge de raison, documentaire, France 5.
  • 2006 : La Faute à Fidel ! Sélection Festival de Sundance 2007 - Grand Prix du Jury Festival du film de la Réunion 2006 - Prix fiction au Festival international du film d’histoire de Pessac 2006 - Prix Michel d’Ornano de la Motion Picture Association au Festival de Deauville 2006
  • 2011 : Trois fois 20 ans Festival de Berlin 2011 - Prix du Public, European Film Festival de Séville 2011
  • 2017 : Les bonnes conditions, documentaire. Une production Zadig / KG Productions / ARTE.

Comme assistante réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • Dellamorte, Dellamore (1993) Film réalisé par Michele Soavi - Urania Films / Audi Films - Italie
  • La véridique histoire de Mme Petlet (1994) Film réalisé par Camille de Casabianca - Félix Films.
  • Sostiene Pereira (Pereira prétend) (1994) Film réalisé par Roberto Faenza - Vigo International - Italie
  • Oui (1996) Film réalisé par Alexandre Jardin - Square Production International.
  • L’Arrière-Pays (1997) Film réalisé par Jacques Nolot. Magouric Productions.
  • Faits d'Hiver (1997-98) Film réalisé par Robert Enrico - Idéal Films.
  • Petit Ben (1998) Téléfilm réalisé par Ismaël Ferroukhi - Elzevir Films /Arte.
  • La voleuse de Saint Lubin (1998/99) Téléfilm réalisé par Claire Devers - Agat Films/ Arte (Collection "Droite-Gauche")

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix du public au Festival de Séville pour Late Bloomers (2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chants des femmes du Maroc », sur kgproductions.fr (consulté le 23 mai 2018)
  2. « Fiche de Julie Gavras », sur allocine.fr (consulté le 23 mai 2018)
  3. « Dans la famille Gavras... », sur lexpress.fr, (consulté le 23 mai 2018)
  4. « La reproduction des élites, face caméra », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « Les bonnes conditions » (consulté le 31 mai 2018)
  6. « L'habitus pour les nuls : plonger dans un lycée élitiste pour comprendre (enfin) de quoi parlait Bourdieu », France Culture,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]