Claude Duty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duty (homonymie).
Claude Duty
Description de cette image, également commentée ci-après
En 2016.
Naissance (73 ans)
Tunis
Nationalité Français
Profession Réalisateur
Films notables Filles perdues, cheveux gras
Bienvenue au gîte
Chez nous c'est trois !
Site internet www.claudeduty.com

Claude Duty, né le à Tunis, est un réalisateur français.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il est longtemps un réalisateur non-professionnel de courts métrages, prenant sur son temps de loisir pour assouvir sa passion pour le cinéma, tout en conservant son emploi dans le domaine des arts graphiques, comme directeur artistique à Rouen (SNP puis Publicis). Il est aussi illustrateur, notamment dans la presse pour enfants, et concepteur de jeux chez Parker. Il devient pourtant assez célèbre dans le monde du « court », par ses films humoristiques et par ses interventions au festival de Clermont-Ferrand. Figure majeure du festival, on l'y surnomme le « pape du court-métrage ».

En 1996, il se trouve au chômage. On lui commande la réalisation de la séquence finale en pellicule grattée du film Irma Vep et il prend son statut d'intermittent du spectacle, devenant enfin un professionnel. Il est alors employé par Canal+, comme responsable de Production aux programmes courts (1996-2001) et finit par passer au long-métrage avec Filles perdues, cheveux gras, en 2002.

Claude Duty est par ailleurs président de l'association Révélations Culturelles, organisatrice du Festival de Cinéma Européen des Arcs[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • Le Courant d'air (1974). 16 mm, 4 min 30
  • Les Contes du noyé bagué (1976). 16 mm, 27 secondes
  • La Religieuse de Diderot (1978). 16 mm, 1 min
  • Rêve de vaches (1978). 16 mm, 2 min 30
  • Mode d'emploi (1979). 16 mm, 3 min
  • J'en bave (1980). 16 mm, 6 min
  • Observation de l'Hématozoaire de Laveran (1981). 16 mm, 2 min
  • Poppée (1982). 16 mm, 10 min
  • Intra muros (1984). 16 mm, 10 min
  • Les Énervés de Jumièges (1986). 35 mm, scope, 20 min
  • Mourir en Macédoine (1988). 35 mm, 4 min
  • "Dialogues givrés" (série de 13 formats courts, 1990). vidéo, 13 x 35 s
  • Ménage à froid (1991). 35 mm, 4 min 30
  • Passera-t-il ? (1991). 35 mm, 10 min
  • Retour de bâton (1992). 35 mm, 7 min
  • Pierre et Claude (1995). 35 mm, 12 min
  • La Pucelle des zincs (1995). 35 mm, scope, 20 min. Coréalisé avec Alain Ade.
  • Stigmates (1996). 35 mm, 28 min. Coréalisé avec Jean-Louis Gonnet.
  • Poids et moi (1997). 35 mm, 6 min
  • Rupture de fin d'été (1997). Vidéo, 4 min 30
  • Rupture imposée (1997). Vidéo 4 min 30
  • En plein dans la cuisse ! (1999). Vidéo, 35 mm, 16 min 17
  • Le Goût du couscous (2000). Vidéo, 11 min
  • Civilisation (2011)

Acteur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]