Jérôme Diamant-Berger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diamant-Berger.
Jérôme Diamant-Berger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jérôme Diamant-Berger est un scénariste, réalisateur et producteur de cinéma français, né le à Paris XVe. Il est le petit-fils du cinéaste Henri Diamant-Berger (1895-1972).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fonde, avec Dimitri Davidenko, le Festival du film Super 8 à Paris au Théâtre du Ranelagh en novembre décembre 1973, manifestation qu'il renouvelle à Paris, à l'Espace Cardin, puis à New York.

À partir des années 1970, il écrit, produit et réalise plusieurs films de court et long métrage, fictions et documentaires, pour le cinéma et la télévision.

En 1985, il crée le poste de directeur des effets spéciaux pour Christian Guillon sur son premier long métrage, L'Unique, avec Julia Migenes, Charles Denner et Sami Frey. Ce film intègre pour la première fois en France des images de synthèse 3D. Il enchaîne en 1993 avec La Légende, libre adaptation contemporaine du roman Le Golem de Gustav Meyrink, long métrage qu'il produit, réalise et distribue.

Tout en écrivant des scénarios de longs métrages, il se consacre, entre 1995 et 2010, à la réalisation d'une dizaine de documentaires, notamment sur Alexandre Dumas, la restauration du film muet Les Trois Mousquetaires réalisé en 1921 par son grand-père Henri Diamant-Berger, sur le naturaliste Jean-Henri Fabre ou encore sur l'histoire du Studio Pathé Albatros à Montreuil. En 2011, il revient à la fiction avec Shooting, un court métrage en 3D relief avec Julie Depardieu évoquant le passage de Douglas Fairbanks à Paris dans les années 1920. Actuellement il développe deux projets de longs métrages en 3D relief : une nouvelle adaptation de Zazie dans le métro d’après le roman de Raymond Queneau et La Vallée de l’étrange inquiétude, une fantaisie dont l’héroïne est un androïde.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 1986 : L'Unique, 85 min, fiction. Sortie en France : 26 février 1986.
  • 1993 : La Légende, 80 min, fiction. Sortie en France : 23 juin 1993.
  • 2011 : Shooting , 13 minutes, fiction en 3D relief.

Producteur[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Massaï, 26 minutes, documentaire.
  • 1980 : Voir naître, 26 minutes, documentaire.
  • 1981 : L’Amour entre les tours, 30 minutes, fiction caméra cachée.
  • 1986 : L'Unique , 85 minutes, fiction. Sortie en France : 26 février 1986.
  • 1993 : La Légende, 80 min, fiction. Sortie en France : 23 juin 1993.
  • 1995 : Le Cinéma de grand-père, 80 minutes, documentaire. Réalisation Liliane de Kermadec
  • 2002 : Les Trois Mousquetaires : l’histoire d’une résurrection 1920-2002, 52 minutes, documentaire.
  • 2003 : Le Dernier Voyage d’Alexandre Dumas, 58 minutes, documentaire.
  • 2004 : Everlor, 52 minutes, documentaire.
  • 2005 : Albatros Debout malgré la tempête, 40 minutes, documentaire.
  • 2005 : La Musique au cœur de l’image, 52 minutes, documentaire.
  • 2006 : Le Cinéma des cinéastes, deux fois 52 minutes, documentaire.
  • 2006 : Sur les pas de Jean-Henri Fabre, 60 minutes, documentaire.
  • 2010 : Albatros debout malgré la tempête, version 2010, 52 minutes, documentaire
  • 2011 : Shooting, 13 minutes, fiction en 3D relief.

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Massaï, 26 minutes, documentaire.
  • 1980 : Voir naître, 26 minutes, documentaire.
  • 1981 : L’Amour entre les tours, 30 minutes, fiction caméra cachée.
  • 1986 : L'Unique, 85 minutes, fiction. Sortie en France : 26 février 1986.
  • 1993 : La Légende, 80 minutes, fiction. Sortie en France : 23 juin 1993.
  • 2002 : Les Trois Mousquetaires : On Tour, 26 minutes, documentaire.
  • 2002 : Les Trois Mousquetaires : l’histoire d’une résurrection 1920-2002, 52 minutes, documentaire.
  • 2003 : Le Dernier Voyage d’Alexandre Dumas, 58 minutes, documentaire.
  • 2004 : Everlor, 52 minutes, documentaire.
  • 2005 : Albatros debout malgré la tempête, 40 minutes, documentaire.
  • 2005 : La Musique au cœur de l’image, 52 minutes, documentaire.
  • 2006 : Le Cinéma des cinéastes, 2 fois 52 minutes, documentaire.
  • 2006 : Sur les pas de Jean-Henri Fabre, 60 minutes, documentaire.
  • 2010 : Albatros debout malgré la tempête, version 2010, 52 minutes, documentaire
  • 2011 : Shooting, 13 minutes, fiction en 3D relief.
  • 2014 : Clemenceau, 50 minutes, docu-fiction avec Michel Bouquet, Béatrice Thiriet, Jean-Noël Jeanneney et Michel Winock. Produit par Mélisande Films et la chaîne Histoire.
  • 2017 : Rêve au Tuschinski , 52' , docu-fiction avec Max Von Sydow, Patrick Braoudé et Béatrice Thiriet. Produit par Kolam Productions et Ciné+.

Ouvrages écrits[modifier | modifier le code]

  • Jérôme Diamant-Berger et Dimitri Davidenko, Des images plein la tête, éditions J.C. Simoen, 1977, 157 pp.
  • Yves Bié et Jérôme Diamant-Berger, Voir naître, éditions Encre, 1979.

Restauration[modifier | modifier le code]

Les Trois Mousquetaires : version restaurée et sonorisée des 14 épisodes de 26 min du film de Henri Diamant-Berger de 1921, d’après un internégatif conservé aux Archives du Film. Conçue et réalisée en numérique par Guillaume Diamant-Berger et Jérôme Diamant-Berger. Nouvelle bande-son, musique symphonique, composée par Greco Casadesus. Voix off, narration, de Patrick Préjean. Sortie en DVD, septembre 2002. Editions TF1 Vidéo. Bonus : découverte des négatifs, restauration, création de la musique et de la voix off.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]