Judith Henry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry.
Judith Henry
Description de l'image judit.jpg.
Nationalité française
Profession actrice
Films notables La Discrète
Germinal

Judith Henry est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Judith Henry apprend le métier d'actrice à l’École des enfants du spectacle et de l’École nationale du cirque.

Après des débuts au théâtre, elle est découverte en 1990 par le grand public dans le film La Discrète, dont elle tient le rôle féminin principal aux côtés de Fabrice Luchini. Ce film lui vaut le César du meilleur espoir féminin[1]. Elle tient ensuite l'un des rôles principaux de Germinal, réalisé par Claude Berri.

Elle privilégie ensuite le théâtre et raréfie ses apparitions au cinéma. Depuis la fin des années 2000, elle apparaît plus fréquemment au cinéma, dans des rôles secondaires[2].

En 2018, elle tient sur scène le rôle des quatre femmes homonymes répondant successivement au nom de Anna Girardin que rencontre le personnage de Liza Blanchard avant de rencontrer celle qu'elle recherche dans la pièce À la trace d'Alexandra Badea[3], créée au TNS par Anne Théron, puis jouée à La Passerelle de Saint-Brieuc[4] et à La Colline de Paris[5].

Distinction[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La 16e cérémonie des César, au cours de laquelle elle remporte cette récompense, est à cette occasion marquée par une gaffe de Vanessa Paradis : chargée de remettre le César du meilleur espoir féminin, la chanteuse annonce par erreur le nom de Judith Godrèche — également nominée — avant de se reprendre aussitôt.
  2. « Le César du meilleur espoir : la clé du succès ? », francetvinfo.fr, 24 février 2012.
  3. Hugues Le Tanneur, « Théâtre. "À la trace", la quête d’une mère selon Alexandra Badea et Anne Théron », Culturebox,‎ (lire en ligne)
  4. « A la trace – La Passerelle », sur www.lapasserelle.info (consulté le 25 septembre 2018)
  5. « « A la trace » : poker menteur glacial entre mère et fille - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 25 septembre 2018)
  6. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres janvier 2015 - Ministère de la Culture », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 25 septembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]