Joël Giraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giraud.
image illustrant un homme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Joël Giraud
Image illustrative de l'article Joël Giraud
Fonctions
Député de la 2e circonscription des Hautes-Alpes
En fonction depuis le
Élection
Réélection 17 juin 2007

17 juin 2012

Groupe politique RRDP
Prédécesseur Patrick Ollier
Maire de L'Argentière-la-Bessée
En fonction depuis le
Prédécesseur Auguste Toye
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Parti politique PRG
Profession Administrateur civil

Joël Giraud, né le à Gap (Hautes-Alpes), est un homme politique français.

Il est membre du Parti radical de gauche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'ENSPTT (promotion 1986) il a été Administrateur des PTT, puis Administrateur civil (hors classe). Il entre en politique en devenant conseiller municipal de L'Argentière-la-Bessée en 1986. Il est le maire de cette commune depuis le .

Député de la 2e circonscription des Hautes-Alpes depuis 2002, il est apparenté au groupe socialiste et membre de la commission des finances.

Élu une première fois le avec 50,90 % des suffrages face à Jean-Yves Dusserre, candidat UMP qui tentait d'assurer la succession de Patrick Ollier retourné se faire élire dans les Hauts-de-Seine, il est réélu le en battant Alain Bayrou, le maire UMP de Briançon, avec 54,82 % des suffrages au second tour.

Joël Giraud est par ailleurs vice-président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur depuis .

En novembre 2010, il annonce qu'il ne se présentera pas au Conseil Général pour y prendre la présidence en cas de victoire de la gauche, ceci pour des raisons de cumuls de mandat.

Domaine diplomatique[modifier | modifier le code]

Il est vice-président du groupe d'études sur le problème du Tibet de Assemblée nationale[1].

Mandats[modifier | modifier le code]

Député
Conseiller régional
Conseiller municipal / Maire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]