Administrateur des PTT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les administrateurs des PTT sont, en France, un corps de hauts fonctionnaires de l'État, créé par le décret 46-916 du . La structure de ce corps est similaire à celle du corps des administrateurs civils[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Leur formation, assurée par l'école nationale supérieure des postes et télécommunications (ENSPTT) comprenait tout ou partie de la scolarité de l'École nationale d'administration jusqu'au début des années 1990[2]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Ils avaient initialement vocation d'occuper les postes de direction de l'administration des postes et télécommunications. Avec la libéralisation du secteur, ce corps a été mis en extinction par le décret no 2002-611 du . Les membres du corps en position d'activité dans les ministères ou les agences de régulation ont alors pu demander leur intégration dans le corps des administrateurs civils.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guillet, Francois, École Nationale Supérieure des PTT, Histoire de la naissance et de la formation d'un corps de l'État 1888-1988, Éditions Hervas 1988, 149 p (ISBN 9782903118419)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n°68-268 du 21 mars 1968 relatif au statut particulier des administrateurs des postes et télécommunications, modifié par le Décret no 2002-1136 du 6 septembre 2002
  2. Par exemple : Art 3 du Décret n°68-268 du 21 mars 1968 : "Les administrateurs des postes et télécommunications sont recrutés à la sortie de l'école nationale supérieure des postes et télégraphes parmi les élèves qui ont obtenu le diplôme délivré par cette école après avoir suivi l'enseignement de l'école nationale d'administration pendant la période des études". Dans les années 1980, avec le changement de scolarité de l'École nationale d'administration, les élèves de l'ENSPTT ne suivront que la seconde année de scolarité de l'ENA, sans suivre l'année de stage. La version modifiée du décret prévoit alors que les administrateurs suivent un "cycle de perfectionnement qui est organisé à l'École nationale supérieure des postes et télécommunications et peut comprendre une période de scolarité à l'École nationale d'administration". Après le changement de statut des opérateurs en 1991, le passage à l'École nationale d'administration sera supprimé (après la promotion Condorcet 1990-1992 ?)