Institut de protection et de sûreté nucléaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'Institut de protection et de sûreté nucléaire (IPSN) était un institut du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) doté, depuis 1990, d'un statut particulier.

Il s'agit aujourd'hui de l'une des entités de l'IRSN, depuis la fusion de l'IPSN avec l'OPRI qui a eu lieu le [1],[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

L'IPSN regroupait environ 1 400 personnes, dont deux tiers de cadres. Son budget était d'environ 1,5 milliard de francs dont 43 % consacrés à la recherche.

L'IPSN effectuait des recherches et des expertises pour la maîtrise des risques nucléaires et de leurs conséquences sur l'homme et l'environnement : sûreté des installations nucléaires, protection des travailleurs du public et de l'environnement, sécurité des transports de matières radioactives, contrôle des matières nucléaires et sensibles, protection contre les actes de malveillance.

Agissant essentiellement pour le compte des pouvoirs publics, il a noué de nombreuses collaborations avec ses homologues étrangers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]