Eugène Bizeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugène Bizeau
Eugène Bizeau.gif
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 105 ans)
Nationalité
Activité

Eugène Bizeau est un poète et chansonnier anarchiste français, né le 29 mai 1883 à Véretz (Indre-et-Loire) et mort le 16 avril 1989 à Tours. Il collabora à de nombreux périodiques et journaux libertaires de son époque, parmi lesquels Le Libertaire. Il appartint au groupe de la Muse rouge avec Gaston Couté et Aristide Bruant.

Il cultiva ses vignes jusqu'à quatre-vingt-dix ans. La salle des fêtes de Véretz porte son nom.

Gérard Pierron a notamment mis en musique et interprété ses textes Ferraille à vendre et Il neige sur les mers. Alain Meilland a mis en musique et interprété son texte Pacifiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est réformé pour « faiblesse de constitution » peu avant la guerre de 14-18.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

En 1983, l’année de ses cent ans, Eugène Bizeau fut invité par le journaliste Jacques Erwan, à rencontrer, au cours d’un débat, le jeune public du Printemps de Bourges. À la suite de quoi, les chanteurs Gérard Pierron, Alain Meilland et Michel Grange créèrent le spectacle Les Cent Printemps des poètes au cours duquel ils interprétèrent des poèmes de Bizeau qu’ils avaient mis en musique (Songe creux – Eugène Bizeau/Gérard Pierron et Pacifiste Eugène Bizeau/Alain Meilland).

En 1986 l'Académie Charles-Cros décerna son prix, dans la catégorie patrimoine, à ce disque. Eugène Bizeau avait 103 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]