François Bégaudeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Bégaudeau

Description de cette image, également commentée ci-après

François Bégaudeau à Mouans-Sartoux en 2012.

Nom de naissance Bégaudeau
Activités Écrivain
Critique
Scénariste
Naissance 27 avril 1971 (43 ans)
à Luçon, France
Langue d'écriture Français
Genres Romans, théâtre, essais, scénarios
Distinctions Prix France Culture-Télérama 2006
César de la meilleure adaptation 2009

Œuvres principales

François Bégaudeau est un écrivain, critique et scénariste français, né le 27 avril 1971 à Luçon, en Vendée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Luçon en Vendée, François Bégaudeau passe toute son enfance à Nantes.

Le sport tient très tôt une place importante dans sa vie et influencera ses écrits depuis son premier roman où le narrateur, librement inspiré d'une figure du FC Nantes dont l'auteur fut longtemps supporter, expose ses vues à ses joueurs, jusqu'à la direction d'ouvrages collectifs (Le sport par les gestes, La politique par le sport) en passant par des chroniques écrites pour le quotidien Le Monde depuis l'année 2008.

Le rock est un autre déterminant : durant ses années d'études supérieures, il fonde avec quelques amis le groupe punk rock Zabriskie Point dont il est le chanteur et le parolier. Le groupe enregistre quatre albums entre 1992 et 1999, réédités en 2009 par le label Des Gens de l'Occident[1].

Agrégé de Lettres modernes, il poursuit d'abord une carrière d'enseignant, mais livre dès 1995 quelques textes aux Cahiers du cinéma dont il devient un rédacteur à part entière, puis publie en 2003 aux éditions Verticales son premier roman Jouer juste. Suivent un autre roman Dans la diagonale (2005), et une « fiction biographique », Un démocrate, Mick Jagger 1960-1969 qui inaugure une nouvelle collection chez Naïve.

Par ailleurs François Bégaudeau est réalisateur au sein du collectif Othon dans lequel on retrouve également Gaëlle Bantegnie et Xavier Esnault, avec par exemple Jacques en 2007[2]. Le collectif a réalisé trois documentaires : Jeunes militants sarkozystes (2008), On est en démocratie (2010), Le fleuve, la tuffe et l’architecte (2012). Un documentaire sur Cergy est en cours de tournage.

François Bégaudeau au salon du livre Radio France, 26 novembre 2011

François Bégaudeau participe régulièrement à l'émission Le Cercle sur Canal+, traitant de l'actualité cinématographique et animée par Frédéric Beigbeder ainsi qu'à Ça balance à Paris, sur Paris Première et il est actuellement rédacteur en chef adjoint des pages cinéma du magazine Transfuge auquel il fournit une chronique littéraire depuis 2005.

En 2006, son troisième roman, Entre les murs, inspiré par son expérience d'enseignant en ZEP au Collège Mozart à Paris[3], lui vaut de recevoir le Prix France Culture-Télérama.

En 2008, Entre les murs est porté à l'écran par Laurent Cantet. François Bégaudeau écrit le scénario avec le réalisateur et Robin Campillo. Le film, dans lequel François Bégaudeau joue son propre rôle de professeur, obtient la Palme d'or au Festival de Cannes 2008. L'auteur-scénariste obtient aussi le César 2009 de la meilleure adaptation cinématographique.

La même année, il publie un Antimanuel de littérature, dans une collection inaugurée par Michel Onfray.

Suivront Vers la douceur, un livre jeunesse chez Hélium, L’invention du jeu, un essai sur la jeunesse écrit avec Joy Sorman, Parce que ça nous plait.

Sa première pièce, Le problème, est créée en janvier 2011 au Théâtre du Nord, avec dans les rôles principaux Emmanuelle Devos et Jacques Bonnaffé, puis est jouée plus de deux mois à Paris.

En avril 2011, les critiques littéraires de l'émission Le Cercle (émission de télévision) consacrent La Blessure, la vraie, roman dont l’action se déroule durant l’été 1986. Le réalisateur Abdellatif Kechiche (L'Esquive, La Graine et le Mulet, Vénus noire, La Vie d’Adèle) a prévu d’adapter ce roman pour le grand écran.

En janvier 2012, il publie Au début, un roman composé de treize récits pris en charge par des narratrices.

L'année suivante, il scénarise son premier album de bande-dessinée, Mâle Occidental Contemporain, dessiné par Clément Oubrerie, paru chez Delcourt le 30 octobre 2013[4].


Ouvrages[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Collaboration à Débuter dans l'enseignement : Témoignages d'enseignants, conseils d'experts, ouvrage collectif, ESF, 2006
  • Collaboration à Devenirs du roman, ouvrage collectif, Naïve, 2007
  • Collaboration à Une année en France : Réferendum/banlieues/CPE, ouvrage collectif, Gallimard, 2007
  • Codirection avec Xavier de La Porte de Le sport par les gestes, Calmann-Lévy, 2007
  • Collaboration à Remix # 4, ouvrage collectif, Hachette Littératures, 2008
  • Antimanuel de Litterature, éditions Bréal, 2008 (ISBN 2-74950-328-0)
  • Collaboration à La Politique par le sport, ouvrage collectif, Éditions Denoël, coll. Médiations, 2009 (ISBN 978-2207261330)
  • Parce que ça nous plaît : L’invention de la jeunesse, avec Joy Sorman, Larousse, collection Philosopher, 2010 (ISBN 978-2035842930)
  • Tu seras un écrivain mon fils, éditions Bréal, 2011 (ISBN 2749530547)
  • « Une vie périphérique » dans le magazine Megalopolis, mars 2012
  • D’âne à zèbre, Grasset & Fasquelle, 2014

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • L'Invention du jeu, roman, Hélium, 2009

Bande-dessinée[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]