Patri Friedman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patri Friedman
Patri Friedman Portrait.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Harvey Mudd College (en)
New York Institute of TechnologyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Autres informations
Site web

Patri Friedman, né le à Blacksburg (Virginie), est un activiste libertarien américain. Il est à l'origine du Seasteading Institute, qui explore la possibilité de créer des colonies maritimes souveraines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille juive libérale, il est le fils de l'économiste libertarien David Friedman, et le petit-fils du Prix Nobel d'économie Milton Friedman et de Rose Friedman.

Il a grandi à King of Prussia (Pennsylvanie). Il est diplômé de l'Upper Merion Area High School en 1994, puis du Harvey Mudd College en 1998, avant de décrocher un master en science informatique à l'Université de Stanford. Il détient également un MBA au New York Institute of Technology – Ellis College.

Il travaille ensuite en tant qu'ingénieur logiciel chez Google.

Il est un joueur de poker professionnel.

Il a participé plusieurs fois activement au festival Burning Man[1].

The Seasteading Institute[modifier | modifier le code]

Le 15 avril 2008, Patri Friedman devient le directeur exécutif du Seasteading Institute, financé par un don de 500 000 dollars du co-fondateur Peter Thiel, PDG de Paypal. Le 31 juillet 2011, il devient Président du Conseil d'administration.

Cet institut a pour objectif de « construire des villes sur l'eau, au milieu de l'Océan, à quelques dizaines de kilomètres des côtes californiennes dans un premier temps, dans les eaux internationales. Des villes indépendantes et libres, soumises à aucun Etat, et donc, à aucune loi, libres de tester différentes formes de gouvernement et différents systèmes – système de santé, systèmes financier, social... – pour ensuite les mettre en compétition et ne retenir que les meilleures solutions. »[2]

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Au lieu de se plaindre des gouvernements, concurrençons-les. Aujourd'hui, on peut tout choisir. Tout, sauf le système politique auquel on est soumis. Eh bien, je veux pouvoir choisir mon gouvernement comme je choisis mon téléphone portable ou mon parfum. »[2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (Avec Brian Doherty et Peter Thiel) From Scratch: Libertarian Institutions and Communities, 2009, Cato Institute, 55 p.
  • (Avec Joe Quirk), Seasteading: How Floating Nations Will Restore the Environment, Enrich the Poor, Cure the Sick, and Liberate Humanity from Politicians, mars 2017, Free Press, 384 p. (ISBN 978-1451699265)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 2002 Burning Man Balloon Project », sur patrifriedman.com (consulté le 28 octobre 2017)
  2. a et b Louise Couvelaire Photo Annie Tritt, « Marchand d'utopie », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)