Frank Mintz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mintz.
Frank Mintz
Description de cette image, également commentée ci-après
Frank Mintz (2014)
Naissance
Montpellier, France Flag of France.svg
Activité principale
Historien de l'anarchisme
Militant anarcho-syndicaliste
Auteur
Langue d’écriture Français, espagnol
Mouvement Anarchisme
Genres
Histoire

Œuvres principales

Frank Mintz, né le [1] à Montpellier, est un écrivain de langues française et espagnole, militant syndicaliste et libertaire de la Confédération nationale du travail-Solidarité ouvrière. Il utilise parfois les pseudonymes Martin Zemliak ou Israël Renov.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frank Mintz naît à Montpellier de mère auvergnate de Paris, de père apatride (ex citoyen soviétique d'origine juive-allemande et russe). Ses écrits sont liés à l'histoire de l'anarcho-syndicalisme pendant la Révolution sociale espagnole de 1936. Il est aussi traducteur (de l'italien et l'espagnol vers le français) d'œuvres sur ce sujet et a écrit des anthologies sur des figures importantes anarchistes et/ou anarcho-syndicalistes et/ou syndicalistes révolutionnaires, telles que Camillo Berneri ou Errico Malatesta.

Aujourd'hui à la retraite après plus de 34 années d'enseignement comme professeur d'espagnol, il profite de son temps libre pour suivre et participer aux débats et courants anarcho-syndicalistes d'Europe et d'Amérique latine.

D'un point de vue politique, il est proche des orientations syndicalistes révolutionnaires développées par la Sveriges Arbetares Centralorganisation (SAC) en Suède et la Confédération générale du travail en Espagne.

Publications[modifier | modifier le code]

Anthologies :

Articles :

  • Trois jours qui ébranlèrent le monde (Martin Zemliak), 8 mai 2005, IRL no 89, (p. 8-10) [1]
  • Kropotkine, Pierre - Paroles d’un révolté : 1885, préface par Frank Mintz, 2002, Recueil d’articles parus dans Le Révolté (1880-1882), Bibliogr. Impr. Firmin-Didot (Mesnil-sur-l’Estrée), (ISBN 2-912339-17-0)
  • De l’Histoire du mouvement ouvrier révolutionnaire : actes du colloque international « Pour un autre futur », CNT-RP : Nautilus, 2001 – 302 p., (ISBN 2-84603-011-1)
  • Quand l’Espagne révolutionnaire vivait en anarchie par Frédéric Goldbronn et Frank Mintz, Le Monde diplomatique, décembre 2000 (p. 26-27) [2]
  • À propos de deux camarades, janvier 2000, dans Increvables anarchistes, 7 : histoire(s) de l’anarchisme, des anarchistes, et de leur foutues idées au fil de 150 ans du Libertaire et du Monde libertaire : volume sept, 1939-1945, de la résistance anti-fasciste aux luttes anti-coloniales, (ISBN 2-903013-66-7)
  • Dictature jacobine et dictature révolutionnaire : le cas Lénine, dans Les Anarchistes et la Révolution française, Paris : Monde libertaire, 1990, 314 p, (ISBN 2-903013-16-0)
  • Note sur les volontaires étrangers pendant la guerre d’Espagne (Martin Zemliak), La Rue, no 37, 2e trimestre 1986 (p. 33-40)
  • À propos de démocratie (Martin Zemliak), Iztok, no 6, mars 1983 [3]
  • Les langues et la communication (sous le pseud. de Martin Zemliak, La Lanterne noire, No 11, juillet 1978) [4]

Traductions :

  • Argentine, généalogie de la révolte : la société en mouvement (Genealogía de la revuelta : Argentina, la sociedad en movimiento), La Plata 2003, Letra libre, par Zibechi Raúl, traduit par Maria-Esther Tello et Frank Mintz, Paris : CNT-RP, 2004 [oct.] - 379 p., (ISBN 2-915731-02-0)
  • Enseignement de la Révolution espagnole (Lessons of the Spanish revolution (1953)), Vernon Richards, : Acratie, 1997 - 221 p., (ISBN 2-909899-09-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mintz, Frank (1941-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 6 octobre 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]