Dictionnaire des anarchistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Anarchistes : dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone ou dictionnaire des anarchistes
Auteur coordination
Claude Pennetier
Hugues Lenoir
Pays Drapeau de la France France
Genre dictionnaire, biographie
Éditeur Éditions de l'Atelier
Date de parution 2014
Type de média livre + base internet
Nombre de pages 528 pages
ISBN 978-2-7082-4268-5

Les Anarchistes, dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone ou dictionnaire des anarchistes est un ouvrage de la collection du Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social, dont le premier volume est publié en 1964. Son fondateur, Jean Maitron est un historien du mouvement libertaire. Il fait entrer l’histoire de l’anarchisme à l’Université.

Projet[modifier | modifier le code]

Le Dictionnaire des anarchistes, entamé en 2006 et publié en 2014, constitue un nouveau volume du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et du mouvement social.

Coordonné par Claude Pennetier (directeur du Maitron), qui en est à l’initiative avec Hugues Lenoir de la Fédération anarchiste ce dictionnaire est l'œuvre d'une équipe mixte, composée de militants libertaires volontaires et d’historiens, correspondants du Maitron, qui ont assuré la collecte, le choix et la relecture des biographies : Marianne Enckell du Centre International de Recherches sur l'Anarchisme (Lausanne), Rolf Dupuy du Centre International de Recherches sur l'Anarchisme (Marseille), Anthony Lorry du CEDIAS - Musée social, Anne Steiner de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Guillaume Davranche d'Alternative libertaire et Françoise Fontanelli de l'Université de Provence Aix-Marseille I.

Précédé d’une introduction chronologique commentée des origines à nos jours, le dictionnaire dépasse les frontières françaises en intégrant toute l'aire francophone[1] et donc des biographies de militants suisses, belges, québécois, de ceux partis pour les États-Unis ou de militants dont l’impact ou le rôle en France furent très importants comme Bakounine ou Max Nettlau.

Publication du Centre d'histoire sociale du XXe siècle aux Éditions de l'Atelier, le dictionnaire papier de 528 pages, rassemble cinq cents biographies, dont soixante sont illustrées, avec le souci de respecter la diversité du mouvement libertaire[2], de 1840 aux années 2000[3]. S'y ajoutent plus de 3 200 biographies consultables en ligne et en accès libre à partir de 2017[4].

Fort de son succès depuis sa parution en 2014, le dictionnaire est réédité en 2015 au format de poche[5].

Argument[modifier | modifier le code]

Selon Claude Pennetier, directeur du Maitron : « L’intention était de renouveler l’historiographie et de relancer les études sur le mouvement libertaire. S’il existe des travaux sur la pensée anarchiste, sur la presse ou sur la chanson, les publications sur l’histoire sociale de l’anarchie sont plus rares. Dans ce livre, nous nous appuyons sur les parcours, sur une richesse de la connaissance biographique, pour une esquisse de sociobiographie. Nos sources proviennent pour beaucoup de la police qui, à la fin du XIXe siècle, démultiplie les enquêtes avec des fichages très systématiques et suit les déplacements pour repérer les orateurs, les artistes ambulants, les ouvriers, ce qui fournit une matière tout à fait étonnante. C’est le développement de l’État moderne, qui procède à un fichage de ses populations jugées dangereuses. »[6]

Sources[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Devers-Dreyfus, Les anarchistes de A à Z, L'Humanité, 27 mai 2014, p. 21, lire en ligne.
  2. Les Anarchistes, Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone, Force ouvrière hebdomadaire, no 3118, 4 juin 2014, page 12.
  3. Frédéric Cépède, Les anars, dans l'ordre alphabétique, L’Ours, Office universitaire de recherche socialiste, no 439, juin 2014, page 5.
  4. Daniel Dériot, Le dictionnaire des anarchistes, militants ouvriers - 1, Vivre à Chalon, 26 mai 2014, lire en ligne.
  5. Julie Clarini, Claude Pennetier : « Dans la tradition anarchiste, une attention portée à l’individu », Le Monde, 3 juin 2015,lire en ligne.
  6. Lydia Ben Ytzhak, Les anarchistes ont leur Who's Who, CNRS le journal, 10 septembre 2014, texte intégral.