Stuart Christie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stuart Christie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Archives conservées par
Œuvres principales
Granny Made Me an Anarchist (d), The Floodgates of Anarchy (d), We, the anarchists! (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Stuart Christie (né le à Glasgow et mort le [2]) est un militant anarchiste et révolutionnaire internationaliste britannique.

Il est connu pour avoir participé à la résistance des Républicains espagnols contre Franco.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1962, Stuart Christie adhère à la Fédération anarchiste à Glasgow.

Le , il est arrêté à Madrid et accusé d'être venu remettre des explosifs à un autre anarchiste, Fernando Carballo Blanco, dans le but de commettre un attentat contre Francisco Franco. Le , la cour martiale condamne Carballo à 30 ans et Christie à 20 ans de réclusion. Il n'en effectuera finalement que trois, la pression internationale poussant Madrid à céder. Jean-Paul Sartre et Bertrand Russell font partie de ses soutiens.

Après sa libération, il continue ses activités militantes en Grande-Bretagne. En 1967, il relance l'Anarchist Black Cross avec Albert Meltzer et fonde avec lui en 1970, le journal Black Flag

Il est arrêté fin , avec six autres anarchistes, inculpé pour sa prétendue appartenance au groupe d'activistes Angry Brigade (Brigade de la Colère) qui a commis divers attentats. Le procès s'ouvre à Londres le , pour finir le . Quatre inculpés sont condamnés à de lourdes peines de prison, mais Stuart Christie est acquitté après avoir passé 18 mois en détention préventive.

Il fonde ensuite la maison d'édition Cienfugos Press (1972), Refract Publications (1982) et Meltzer Press (1996).

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Granny Made me an Anarchist, publié par Scribner (R-U). Voir Partie 2, The Christie File, General Franco Made Me A Terrorist et Partie 3, Edward Heath Made Me Angry
  • (en) The Floodgates of Anarchy avec Albert Meltzer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://hdl.handle.net/10622/ARCH00287 » (consulté en )
  2. (en) [1], sur blantyreproject.com, août 2020

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]