Eva Kotchever

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eva Kotchever
Eva Kotchever (“Eve Addams”) on right with an unidentified woman.jpg
Eva Kotchever à droite, avec une femme non identifiée.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Féministe, commerçante, écrivaine, libraireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflits
Mouvement
Lieu de détention

Eva Kotchever, aussi connue comme Eve Addams, née Chava Zloczower en 1891 à Mława et morte à Auschwitz le 17 décembre 1943, est une juive polonaise connue pour avoir tenu en 1925-1926 à New York un établissement ouvertement lesbien, le Eve’s Hangout.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chava Zloczower naît en 1891 en Pologne. Émigrée à New-York dans les années 1920, elle ouvre en 1925 dans le Greenwich Village le Eve’s Hangout, aussi connu comme Eve Addams’ Tearoom. A l'extérieur, une pancarte indique : Men are admitted but not welcome (en français : « les hommes sont admis, mais pas les bienvenus »)[1].

Après une descente de police en juin 1926, elle est reconnue coupable d'obscénité, pour une collection de courtes histoires qu'elle écrit intitulée Lesbian Love[2], et pour mauvaise conduite, pour avoir montré le livre à une policière venue enquêter dans l'établissement, et lui avoir fait des avances sexuelles. Le club est fermé par les autorités, et elle est expulsée en décembre 1926[3],[2].

Elle s'installe alors à Paris, où elle ouvre un nouveau club lesbien et une librairie près de Montmartre. Dans les années 1930, elle combat aux côtés du camp républicain lors de la Guerre civile espagnole. Après la guerre, elle retourne en France. Arrêtée en 1943, elle est déportée à Auschwitz, où elle décède le 17 décembre.

Hommages[modifier | modifier le code]

Barbara Kahn a écrit une pièce sur la vie d'Eva Kotchever[4]. Elle est lue en 2014 au Theater for the New City (en) à New York[5].

En octobre 2019, la voie CW/18,située dans le nouveau quartier Chapelle international (18e arrondissement de Paris) prend le nom de rue Eva-Kotchever[6].

L'école du nouveau quartier porte également son nom[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Eva Kotchever » (voir la liste des auteurs).

  1. « "Men Are Admitted, But Not Welcome" -- 129 MacDougal Street », sur Daytonian in Manhattan (consulté le 17 décembre 2017)
  2. a et b Chauncey, George., Gay New York : gender, urban culture, and the makings of the gay male world, 1890-1940, Basic Books, (ISBN 9780786723355, OCLC 298105088, lire en ligne)
  3. « Eve Addams’ Tearoom », sur nyclgbtsites (consulté le 17 décembre 2017)
  4. « At 129 MacDougal, circa 1926, lesbian tearoom ruled », sur thevillager.com (consulté le 21 décembre 2017)
  5. « Barbara Kahn "Unreachable Eden" Eve Adams (Eva Kotchever) May 25 2014 - TNC » (consulté le 17 décembre 2017)
  6. Dénominations rue Eva Kotchever, allée Lydia Becker, allée Léon Bronchart, rue de la Concertation, rue du Fret et rue Mado Maurin (18e)
  7. « Ecole polyvalente Eva Kotchever », sur www.paris.fr (consulté le 10 décembre 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]