Alexandre Skirda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexandre Skirda
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Alexandre Skirda, né en 1942 d'un père ukrainien et d'une mère russe, est historien[1] et traducteur français, spécialiste du mouvement révolutionnaire russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alexandre Skirda est un nom de plume[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Skirda, L’Insurrection de Kronstadt la rouge, 1971.
  • Alexandre Skirda, Kronstadt 1921 : prolétariat contre bolchévisme, Paris, Tête de feuille, , 271 p. (ISBN 978-2-84621-002-7) Réédité en 2012 dans une version augmentée sous le titre Kronstadt 1921 : prolétariat contre dictature communiste. Réédité en 2017 par les éditions Spartacus sous le titre de Kronstadt 1921: soviets libres contre dictature de parti.
  • Alexandre Skirda, « Les anarchistes russes et les soviets », in Autogestion et socialisme, repris par les éditions Spartacus, 1973.
  • Alexandre Skirda, Les Anarchistes dans la Révolution russe, Paris, Tête de feuilles, , 186 p.
  • Alexandre Skirda, Autonomie individuelle et force collective : les anarchistes et l’organisation de Proudhon à nos jours, Publico, Skirda, Spartacus, , 365 p. (ISBN 978-2-9502130-0-6, lire en ligne)
  • Alexandre Skirda, Nestor Makhno, le cosaque de l’Anarchie, la lutte pour les soviets libres en Ukraine 1917-1921, éd. A. S., 1982 ; deuxième édition, Les Cosaques de la liberté, Nestor Makhno et la guerre civile russe, J.C. Lattès, 1985 ; troisième édition revue et augmentée : Nestor Makhno, le cosaque libertaire (1888- 1934). La guerre civile en Ukraine, 1917-1921, Les Éditions de Paris, 1999 ; 4e édition, 2005 ; 5e édition, Spartacus, 2020.
  • Alexandre Skirda, Les Anarchistes russes, les soviets et la révolution de 1917, Paris, Paris, , 348 p. (ISBN 978-2-84621-002-7) ; Spartacus, 2017.
  • Alexandre Skirda, La traite des Slaves : l'esclavage des Blancs du VIIIe au XVIIIe siècle, Les éditions de Paris, , 230 p. (ISBN 978-2-84621-130-7)[3] ; deuxième édition revue et augmentée, Vetché, 2016, 2019.
  • Alexandre Skirda, Les Russies inconnues, Rouss, Moscovie, Biélorussie, Ukraine et Empire russe : des origines, 862, à l'abolition du servage, 1861 ; Vétché, 2014.
  • Alexandre Skirda, Un plagiat « scientifique » : le copié-collé de Marx. Victor Considerant, Le Manifeste de la démocratie (1843) ; Karl Marx, Le Manifeste communiste (1848), Vétché, 2019.

En collaboration[modifier | modifier le code]

  • Jacques Baynac, La Terreur sous Lénine (1917-1924) (avec Alexandre Skirda et Charles Urjewicz), Sagittaire, 1975, réédition Livre de Poche, 2003, 385 p. (ISBN 2-253-94349-5)
  • Marcel Body, Un piano en bouleau de Carélie. Souvenirs de Russie, 1917-1927, Hachette littérature, 1981, Spartacus 1986 ; Au cœur de la Révolution : mes années de Russie 1917-1927, Les Éditions de Paris, 2003 ; Un ouvrier limousin au cœur de la révolution russe : mes années de Russie 1917-1927, Spartacus, 2015.
  • André Bösiger, Souvenirs d’un rebelle, soixante ans de luttes d’un libertaire jurassien, Canevas, 1993 ; réédition éditions Noir, Lausanne, 1998 ; nouvelle édition, Souvenirs d’un rebelle - Soixante ans de lutte d’un libertaire jurassien, présentations de Marianne Enckell et Ariane Miéville, dessins de Jean-Pierre Ducret, Atelier de création libertaire, 2017

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Nestor Makhno, Mémoires et écrits, 1917-1932, traduction et présentation par Alexandre Skirda, Paris, éditions Ivrea, 2010. (ISBN 978-2-85184-286-2)
  • Organisation révolutionnaire anarchiste (trad. Alexandre Skirda), Les Communistes libertaires russes et l’organisation, Paris, Front libertaire, , 13 p.
  • Nestor Makhno (trad. Alexandre Skirda), La Lutte contre l’État et autres récits : 1925-1932, Jean-Pierre Ducret, , 145 p.
  • E. Singer-Lecoq, Élisabeth la rouge, , éd. Stock, 1977.
  • 1921, l'insurrection de Cronstadt la rouge : le pouvoir des soviets libres, documents choisis et introduits par Georges Fontenis et Alexandre Skirda, sixième édition, Éditions d’Alternative libertaire, 2011.
  • Efim Yartchouk, Kronstadt dans la révolution russe, traduction et présentation d’Alexandre Skirda, Noir et rouge, 2018.
  • Jan Waclav Makhaïski, Le socialisme des intellectuels, textes choisis, traduits et présentés par Alexandre Skirda, éditions du Seuil, 1979 ; nouvelle édition revue et augmentée, Les éditions de Paris, 2001 ; Spartacus, 2014.
  • Pièces de théâtre :
    • La Tragédie optimiste de Vsevolod Vichnevski, Rebelote, 1973 (jouée à Paris au Palace par la compagnie Jean-Pierre Vincent - Jean Jourdheuil), 1974.
    • La Punaise, VI. Maïakovsky (jouée par la Comédie de Caen), 1978. Jean Jourdheuil ; ILM, 1985 ; nouvelle édition, The Hoochie coochie, 2015.
    • Le Mystère-bouffe, VI. Maïakovsky, troupe de Mâcon, 1979.

Traductions des travaux de Skirda[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexandre Skirda (trad. Paul Sharkey), Facing the enemy : a history of anarchist organization from Proudhon to May 1968, AK Press, , 292 p. (ISBN 978-1-902593-19-7, lire en ligne)
  • (en) Alexandre Skirda (trad. Paul Sharkey), Nestor Makhno : Anarchy's Cossack: The Struggle for Free Soviets in the Ukraine, AK Press, , 415 p. (ISBN 978-1-902593-68-5, présentation en ligne)
  • (en) Nestor Makno, The Struggle against the State and other Essays, AK Press, 1996.
  • (it) Jan Waclaw Machajski, Il socialismo degli intelletettuali. Critica ai capitalisti del sapere. Ortica editrice, 2019.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Nikola Tchorbadjieff témoigne sur Nestor Makhno, 36 mn, 1984.
  • V. Zemskov, ex-commandant de la ville de Kronstadt parle (sur l’insurrection de mars 1921) en russe, 15 mn.
  • Marcel Body parle, en collaboration avec B. Baissat, 52 mn, 1984.
  • André Bösiger, un Jurassien libertaire, en collaboration avec B. Baissat, 52 mn, 1993.

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • René Bianco, Répertoire des périodiques anarchistes de langue française : un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, Thèse de doctorat, Université d’Aix-Marseille, 1987, Alexandre Skirda.
  • Marc Ferro, Alexandre Skirda - Nestor Makhno, le Cosaque de l'anarchie, Annales, Économies, sociétés, civilisations, 40ème année, n°4, 1985, p. 855, [lire en ligne].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historien », (notice BnF no FRBNF12639665) et data.bnf.
  2. René Bianco, Répertoire des périodiques anarchistes de langue française : un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, Thèse de doctorat, Université d’Aix-Marseille, 1987, Alexandre Skirda.
  3. Lavrov, Aleksandr et Berelowitch, André, « Alexandre Skirda, La traite des Slaves », Cahiers du monde russe. Russie - Empire russe - Union soviétique et États indépendants, nos 51/4,‎ (ISSN 1252-6576, lire en ligne, consulté le 26 juin 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]