Canton de Montpon-Ménestérol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Montpon-Ménestérol
Canton de Montpon-Ménestérol
Localisation du canton dans la Dordogne en 2015
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Bergerac, Périgueux
Bureau centralisateur Montpon-Ménestérol
Conseillers
départementaux
Corinne de Almeida
Jean-Paul Lotterie
2015-2021
Code canton 24 09
Histoire de la division
Création 1790
Modification 1 2015
Démographie
Population 18 571 hab. (2015)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 12 m
Max. 137 m
Superficie 478,91 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Montpon-Ménestérol est un canton français tenant lieu de circonscription électorale, situé dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Montpon-Ménestérol est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Mussidan avant de faire partie de l'ancien arrondissement de Ribérac du 17 février 1800 au 10 septembre 1926, date de la suppression de cet arrondissement. À cette dernière date, il a été rattaché, avec six autres cantons, à l'arrondissement de Périgueux[1].

Il s'est appelé successivement « canton de Monpont », « canton de Monpon », à nouveau « canton de Monpont » puis « canton de Montpon-sur-l'Isle » avant de prendre son nom actuel en 1964[1].

De 1833 à 1848, les cantons de Montpon et de Mussidan avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux prochaines élections départementales prévues en mars 2015. Le canton de Montpon-Ménestérol est conservé et s'agrandit. Il passe de huit à dix-neuf communes[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Montpon-Ménestérol dans l'arrondissement de Périgueux. Il intègre une commune de l'arrondissement de Bergerac. Son altitude varie de 12 m (La Roche-Chalais) à 137 m (Festalemps).

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Amédée
des Moulins de Leybardie
  Propriétaire du château de Longua
Maire de Saint-Médard-de-Mussidan
1848 1871 Édouard Léonardon   Médecin, maire de Montpon-sur-l'Isle
1871 1886 Aurélien Brugère Union des
Gauches
Exploitant agricole
Maire de Montpon-sur-l'Isle (1878-1901)
Député (1881-1889)
1886 1889
(décès)[4]
François Lagrange   Banquier à Montpon-sur-l'Isle
1889[5] 1890
(démission)[6]
Aurélien Brugère Union des
Gauches
Exploitant agricole
Maire de Montpon-sur-l'Isle (1878-1901)
Député (1881-1889)
1890[7] 1928
(décès)
Bernard Eymery Rad. Médecin
Maire du Pizou
Sénateur (1920-1928)
1928 1933 M. Laborde   Maire de Montpon-sur-l'Isle
1933[8] 1940 M. Roux PRS Conseiller municipal de Montpon-sur-l'Isle
1945 1949 Georges Raillard SFIO Cultivateur
Maire du Pizou
1949 1967 Jean Lagoubie Rad. Docteur en médecine
Maire de Montpon-sur-l'Isle (1947-1983)
1967 1979 Jean Lovato UDR puis RPR Exploitant agricole
Député (1973-1974)
1979 1985 René Birginie PS Employé au Crédit Agricole
Conseiller municipal de Montpon-Ménestérol
1985 1992 Jean Lovato RPR Maire de Montpon-Ménestérol (1983-1989)
1992 2004 Jean-Claude Grégoire DVD Industriel
Maire de Saint-Martial-d'Artenset (1977-1983)
2004 2015 Jean-Paul Lotterie PS Directeur de l'hôpital de Libourne (Gironde)
Maire de Montpon-Ménestérol (depuis 2008)
Président de la CC Isle Double Landais (depuis 2014)

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Corinne de Almeida   PS Adjointe au maire de Parcoul
2015 en cours Jean-Paul Lotterie   PS Maire de Montpon-Ménestérol depuis 2008
Président de la communauté de communes Isle Double Landais depuis 2014

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Corinne de Almeida et Jean-Paul Lotterie (PS, 35,02 %), Luc Buton et Christiane Delrieu (FN, 29,35 %) et Pierre de Cumond et Corinne Gimenez (Union de la droite, 28,06 %). Le taux de participation est de 55,86 % (7 822 votants sur 14 002 inscrits)[9] contre 60,04 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11]. Au second tour, Corinne de Almeida et Jean-Paul Lotterie (PS) sont élus avec 40,75 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 59,79 % (3 213 voix pour 8 372 votants et 14 003 inscrits)[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Montpon-Ménestérol dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.

Le canton de Montpon-Ménestérol regroupait huit communes.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montpon-Ménestérol
(chef-lieu)
24294 CC Isle Double Landais 5 480 (2014)
Échourgnac 24159 CC Isle Double Landais 409 (2014)
Eygurande-et-Gardedeuil 24165 CC Isle Double Landais 398 (2014)
Ménesplet 24264 CC Isle Double Landais 1 775 (2014)
Le Pizou 24329 CC Isle Double Landais 1 312 (2014)
Saint-Barthélemy-de-Bellegarde 24380 CC Isle Double Landais 510 (2014)
Saint-Martial-d'Artenset 24449 CC Isle Double Landais 982 (2014)
Saint-Sauveur-Lalande 24500 CC Isle Double Landais 145 (2014)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Lors du redécoupage de 2015, le canton de Montpon-Ménestérol se compose de dix-neuf communes. Il associe l'intégralité des huit communes de l'ancien canton de Montpon-Ménestérol et dix des douze communes du canton de Saint-Aulaye (La Jemaye et Ponteyraud en sont absentes), auxquelles s'ajoute la commune de Moulin-Neuf de l'ancien canton de Villefranche-de-Lonchat[3]. Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec dix-huit communes sur l'arrondissement de Périgueux et une (Moulin-Neuf) sur l'arrondissement de Bergerac. Son bureau centralisateur reste fixé à Montpon-Ménestérol[3].

À la suite de la fusion, au 1er janvier 2016, des communes de Chenaud et Parcoul pour former la commune nouvelle de Parcoul-Chenaud[13], d'une part, et, d'autre part, des communes de Puymangou et Saint-Aulaye pour former la commune nouvelle de Saint Aulaye-Puymangou[14], il est constitué de dix-sept communes.

Au , la commune nouvelle de Saint Privat en Périgord, constituée des anciennes communes de Festalemps, Saint-Antoine-Cumond et Saint-Privat-des-Prés, est créée[15], portant le nombre de communes du canton à quinze.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montpon-Ménestérol
(bureau centralisateur)
24294 CC Isle Double Landais 5 466 (2015)
Échourgnac 24159 CC Isle Double Landais 401 (2015)
Eygurande-et-Gardedeuil 24165 CC Isle Double Landais 398 (2015)
Ménesplet 24264 CC Isle Double Landais 1 795 (2015)
Moulin-Neuf 24297 CC Isle Double Landais 908 (2015)
Parcoul-Chenaud 24316 CC du Pays de Saint-Aulaye 747 (2015)
Le Pizou 24329 CC Isle Double Landais 1 312 (2015)
La Roche-Chalais 24354 CC du Pays de Saint-Aulaye 2 970 (2015)
Saint Aulaye-Puymangou 24376 CC du Pays de Saint-Aulaye 1 448 (2015)
Saint-Barthélemy-de-Bellegarde 24380 CC Isle Double Landais 515 (2015)
Saint-Martial-d'Artenset 24449 CC Isle Double Landais 978 (2015)
Saint Privat en Périgord 24490 CC du Pays de Saint-Aulaye 1 153 (2015)
Saint-Sauveur-Lalande 24500 CC Isle Double Landais 147 (2015)
Saint-Vincent-Jalmoutiers 24511 CC du Pays de Saint-Aulaye 238 (2015)
Servanches 24533 CC du Pays de Saint-Aulaye 95 (2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, le canton comptait 18 571 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015
18 571
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[16].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice communale de Montpon-Ménestérol sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 2 janvier 2012.
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f182.image.r=cantons%201833
  3. a b et c Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne sur Légifrance, consulté le 28 avril 2014.
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62594111/f2.item.r=canton.zoom
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62594393/f9.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6449852j/f2.item.r=canton.zoom
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64379483/f3.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2493349/f3.item.r=canton.zoom
  9. « Résultats du 1er tour pour le canton de Montpon-Ménestérol », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour le département de la Dordogne », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton de Montpon-Ménestérol », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  13. « Arrêté n° PREF/DDL/2015/0220 portant création de la commune nouvelle de Parcoul-Chenaud », Recueil des actes administratifs de la Dordogne,‎ , p. 106-109 (lire en ligne [PDF])
  14. « Arrêté n° PREF/DDL/2015/0219 portant création de la commune nouvelle de Saint Aulaye-Puymangou », Recueil des actes administratifs de la Dordogne,‎ , p. 103-106 (lire en ligne [PDF]).
  15. « Arrêté portant création de la commune nouvelle de Saint Privat en Périgord », sur Préfecture de la Dordogne (recueil des actes administratifs), (consulté le 6 octobre 2016), p. 134-138
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour l'année 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]