Canton de Vergt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Vergt
Situation du canton de Vergt dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.
Situation du canton de Vergt dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Périgueux
Chef-lieu Vergt
Code canton 24 43
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 6 416 hab. (2012)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 90 m – Max. 266 m
Superficie 238,69 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Vergt est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Avec le redécoupage cantonal de 2014, Vergt est devenu le bureau centralisateur du nouveau canton du Périgord Central.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Vergt, qui a pris un temps le nom de « canton de Saint-Jean-de-Vergt », est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Perigueux avant de faire partie de l'arrondissement de Périgueux[1].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Vergt est supprimé à cette occasion. Ses seize communes sont alors rattachées au canton du Périgord central dont le bureau centralisateur reste fixé à Vergt[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Vergt dans l'arrondissement de Périgueux. Son altitude variait de 90 m (Fouleix) à 266 m (Lacropte) pour une altitude moyenne de 183 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 M. Fabre   Avocat, juge de paix du canton de Vergt
1852 1871 M. Durieux de Marsaguet   Maire de Vergt
1871 1899 M. Marty Républicain Propriétaire et notaire, maire de Vergt
(1874-1882)
1899 1924
(annulation)[3]
Marie Antoine
de Brou de Laurière
Rad. Médecin à Périgueux
Maire de Cendrieux
1924[4] 1940 Charles Pestré Rad. Greffier de la justice de paix
Maire de Vergt
1945 1949 Charles Pestré Rad.-RGR Maire de Vergt
1949 1985 René Lavergne SFIO puis PS Agriculteur
Conseiller municipal (1935-1945) puis maire (1945-1973) de Lacropte
Conseiller régional
1985 1992 André Moulinier UDF Médecin
Maire de Vergt
1992 2015 Jean-Pierre Saint-Amand PS Chef technique des services vétérinaires
Maire de Lacropte (1989-2014)

[1]

Jumelage[modifier | modifier le code]

En 1996, un jumelage a été initié entre le canton de Vergt et la commune et Saint-Jacques de Montcalm au Québec[5].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Vergt regroupait seize communes et comptait 6 323 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[6].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Bourrou 137 24110 24061
Breuilh 249 24380 24065
Cendrieux 574 24380 24092
Chalagnac 398 24380 24094
Creyssensac-et-Pissot 241 24380 24146
Église-Neuve-de-Vergt 453 24380 24160
Fouleix 224 24380 24190
Grun-Bordas 202 24380 24208
Lacropte 642 24380 24220
Saint-Amand-de-Vergt 226 24380 24365
Saint-Maime-de-Péreyrol 274 24380 24459
Saint-Michel-de-Villadeix 308 24380 24468
Saint-Paul-de-Serre 260 24380 24480
Salon 250 24380 24518
Vergt 1 637 24380 24571
Veyrines-de-Vergt 248 24380 24576

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 202 5 106 4 933 5 025 5 249 5 648 5 957 6 323 6 416
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]