Canton de Saint-Pardoux-la-Rivière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Pardoux-la-Rivière
Canton de Saint-Pardoux-la-Rivière
Situation du canton de Saint-Pardoux-la-Rivière dans l'arrondissement de Nontron en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Nontron
Chef-lieu Saint-Pardoux-la-Rivière
Code canton 24 33
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 4 434 hab. (2012)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 125 m
Max. 451 m
Superficie 214,81 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Saint-Pardoux-la-Rivière est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Pardoux, devenu canton de Saint-Pardoux-la-Rivière, est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Il a d'abord été rattaché au district de Nontron avant de faire partie de l'arrondissement de Nontron[1].

De 1833 à 1848, les cantons de Jumilhac et de Saint-Pardoux-la-Rivière avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Saint-Pardoux-la-Rivière est supprimé à cette occasion. Cinq de ses sept communes sont alors rattachées au canton du Périgord vert nontronnais, dont le bureau centralisateur est fixé à Nontron, les deux autres, Firbeix et Mialet, étant rattachées au canton de Thiviers [3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Saint-Pardoux-la-Rivière dans l'arrondissement de Nontron. Son altitude variait de 125 m (Saint-Front-la-Rivière) à 451 m (Firbeix) pour une altitude moyenne de 257 m.

Il était intégré au Parc naturel régional Périgord-Limousin.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839
(décès)
Armand François Lamy Majorité
ministérielle
Colonel du Génie puis Maréchal de camp
Député (1831-1839)
1839 1839 Jules Gilbert Delanoue   Maire de Milhac-de-Nontron
1839 1845 Henry Prévost aîné   Maître de forges, maire de Jumilhac
1845 1848 Joseph Louis Camille
de Beaupoil de Sainte-Aulaire
Conservateur Pair de France, ancien secrétaire d'ambassade, député (1842-1846)
Propriétaire à Nontron
1848 1852 Jean Planchas   Propriétaire à Saint-Pardoux-la-Rivière
1852 1879 Jean François Taxile
Degorsse du Genest de Broussaneix
Droite Propriétaire, maire de Mialet
1879 1885 Georges Millet-Lacombe Républicain Avocat
Maire de Mialet
1885 1887
(décès)[4]
Jean Numa
Degorsse-Dugenest de Broussaneix
Droite Propriétaire à Périgueux[5]
Maire de Saint-Front-la-Rivière
1887[6] 1891
(décès)[7]
Ferdinand Millet-Lacombe[8] Républicain Docteur-médecin, maire de Mialet
1891 1942
(démission d'office)
Léon Sireyjol[9] Rad Médecin
Maire de Saint-Priest-les-Fougères (1888-1896)
puis maire de Saint-Pardoux-la-Rivière (1896-1941)
Député (1902-1921) - Sénateur (1921-1942)
Président du Conseil général
Révoqué par le Gouvernement de Vichy[10], décédé le 10 juillet 1942
1942 1945 Maurice Imbert   Président de la délégation spéciale de Saint-Pardoux-la-Rivière
Nommé conseiller départemental en 1942[11]
1945 1951 Albert Dogneton SFIO Professeur à l'Ecole des Travaux Publics
Maire de Saint-Pardoux-la-Rivière (1944-1947)
1951 1970 Henri Colombier SFIO Négociant
Adjoint au Maire de Mialet
1970 1979
(décès)
Henri Millet-Lacombe SE puis MRG Médecin
Maire de Mialet
1979 1988 Céline Millet-Lacombe
(épouse du précédent)
MRG Maire de Mialet
1988 1994 Jean-Marie Guillout RPR Médecin
Maire de Saint-Pardoux-la-Rivière (1989-1995)
1994 2001 Henri Brives PS Chef d'entreprise
Maire de Saint-Pardoux-la-Rivière (1977-1989)
2001 2015 Georges Colas DVG puis PS Fonctionnaire des Impôts à la retraite, Maire de Saint-Pardoux-la-Rivière (1995-2001)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Pardoux-la-Rivière regroupait sept communes et comptait 4 433 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[12].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Champs-Romain 310 24470 24101
Firbeix 290 24450 24180
Mialet 672 24450 24269
Milhac-de-Nontron 575 24470 24271
Saint-Front-la-Rivière 521 24300 24410
Saint-Pardoux-la-Rivière 1 199 24470 24479
Saint-Saud-Lacoussière 866 24470 24498

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 6335 9685 6105 1524 7474 4844 4814 4334 434
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]