Échourgnac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Échourgnac
Échourgnac
L'église Notre-Dame de l'Assomption d'Échourgnac.
Blason de Échourgnac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Montpon-Ménestérol
Intercommunalité Communauté de communes Isle Double Landais
Maire
Mandat
Patrick Segonzac
2014-2020
Code postal 24410
Code commune 24159
Démographie
Population
municipale
398 hab. (2016 en diminution de 5,24 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 07′ 35″ nord, 0° 13′ 51″ est
Altitude Min. 57 m
Max. 131 m
Superficie 34,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de la Dordogne
City locator 14.svg
Échourgnac

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Échourgnac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Échourgnac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Échourgnac

Échourgnac est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

L'étang des Eymouchères.

En plein cœur de la forêt de la Double, au croisement des routes départementales 38, 41 et 708, Échourgnac se trouve à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Mussidan, au nord-est de Montpon-Ménestérol et au sud-ouest de Ribérac.

Son territoire, parsemé de nombreux étangs, est essentiellement forestier.

La Duche, affluent de l'Isle, prend sa source au nord de la commune et lui sert ensuite de limite naturelle, la séparant de Servanches à l'ouest.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Échourgnac est limitrophe de six autres communes, dont Saint-André-de-Double à l'est, par un simple quadripoint.

Communes limitrophes d’Échourgnac
Saint-Vincent-Jalmoutiers La Jemaye-Ponteyraud
Servanches Échourgnac Saint-André-de-Double
Saint-Barthélemy-de-Bellegarde Saint-Michel-de-Double

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, la commune porte le nom d'Eschornhac[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 26 mars 1944, des soldats allemands abattent une habitante et brûlent sa maison[2].

Échourgnac, par sa position géographique est considérée comme la capitale du pays doubleaud. Dans la vaste et profonde forêt qui couvre la Double, de nombreux camps de maquisards s'installèrent durant l'occupation allemande (1940-1944). Les attaques nombreuses et par petits groupes des convois ennemis obligèrent les autorités occupantes à fixer sur le secteur un grand nombre de soldats pour tenter d'anéantir la résistance des « hommes des bois ». Non seulement, la résistance s'intensifia mais elle priva l'armée allemande d'un renfort important, lorsque les alliés débarquèrent sur la côte normande. De nombreux combattants de la forêt de la Double suivirent l'ennemi durant son repli, depuis ses dernières poches de Royan, de La Rochelle et de Saint-Nazaire, et jusqu'en Allemagne pour certains d'entre eux.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1990 mars 2008 Michel Chinaguet    
mars 2008[3] (réélu en mars 2014) En cours Patrick Segonzac SE Responsable d'atelier

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 398 habitants[Note 1], en diminution de 5,24 % par rapport à 2011 (Dordogne : -0,09 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
447391338601649701710575577
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
504530585556607618692707727
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
696691700588603597605590527
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
511445401443411402419416401
2016 - - - - - - - -
398--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2015[8], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 175 personnes, soit 43,6 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (vingt-cinq) a diminué par rapport à 2010 (vingt-huit) et le taux de chômage de cette population active s'établit à 14,3 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au , la commune compte quarante-trois établissements[9], dont quinze au niveau des commerces, transports ou services, quatorze dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, sept dans la construction, quatre dans l'industrie, et trois relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale[10].

Entreprises[modifier | modifier le code]

Dans le secteur agroalimentaire, parmi les entreprises dont le siège social est en Dordogne, la « Société agricole de la Double » (fabrication de fromage) implantée à Échourgnac se classe en 33e position en termes de chiffre d'affaires hors taxes en 2015-2016, avec 2 247 k€[11].

Spécialités de la commune[modifier | modifier le code]

Le Trappe Échourgnac est un fromage français, fabriqué depuis 1868 en l'abbaye d'Échourgnac.

Le fromage de chèvre du prieuré Saint-Jean-Baptiste est un fromage fabriqué par les frères de Saint-Jean-Baptiste[12].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Échourgnac Blason De sinople à l'écusson cousu d'azur à trois bandes d'or, accosté de deux bâtons de prieur d'or; au chef cousu d'azur chargé d'un croissant d'argent accosté de deux étoiles d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 24 février 2014.
  2. Carnets de guerre en Charente par Francis Cordet
  3. Union départementale des maires de la Dordogne, consultée le 18 août 2014.
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Dossier complet - Commune d'Échourgnac (24159) - Activités, emploi et chômage - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 10 octobre 2018.
  9. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 10 octobre 2018).
  10. Dossier complet - Commune d'Échourgnac (24159) - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 10 octobre 2018.
  11. « Agroalimentaire », Sud Ouest éco & entreprises édition Dordogne, novembre 2017, p. 34.
  12. Le Prieuré Saint Jean Baptiste à Échourgnac, consulté le 7 janvier 2011.
  13. Abbaye d'Échourgnac Notre Dame de Bonne Espérance