Canton d'Excideuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Excideuil
Canton d'Excideuil
Situation du canton d'Excideuil dans l'arrondissement de Périgueux en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Périgueux
Chef-lieu Excideuil
Code canton 24 11 (ancien)
Histoire de la division
Création 1790
Modification(s) 1801
Disparition 2015
Démographie
Population 5 666 hab. (2012)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 120 m
Max. 415 m
Superficie 185,91 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton d'Excideuil est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Avec le redécoupage cantonal de 2014, Excideuil est devenu le bureau centralisateur du nouveau canton d'Isle-Loue-Auvézère.

Historique[modifier | modifier le code]

Le canton d'Excideuil, écrit dans un premier temps « canton d'Exideuil », est l'un des cantons de la Dordogne créés en 1790, en même temps que les autres cantons français. Composé initialement de onze communes (Aulhiac, Clermont, Excideuil, Preissac, Saint Germain, Saint Jory, Saint Martial, Saint Martin, Saint Medard, Saint Pantaly et Saint Raphaël), il est d'abord rattaché au district d'Excideuil[1], jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, il est rattaché à l'arrondissement de Périgueux. Il s'agrandit alors en récupérant quatre communes (Genis, Saint-Mesmin, Saint-Trie et Salagnac) du canton de Genis qui est supprimé.

De 1833 à 1848, les cantons de Hautefort et d'Excideuil avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Excideuil est supprimé à cette occasion. Treize de ses quatorze communes sont alors rattachées au canton Isle-Loue-Auvézère (bureau centralisateur : Excideuil), la dernière (Sainte-Trie) étant rattachée au canton du Haut-Périgord noir (bureau centralisateur : Thenon)[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour d'Excideuil dans l'arrondissement de Périgueux. Son altitude variait de 120 m (Saint-Pantaly-d'Excideuil) à 415 m (Saint-Mesmin) pour une altitude moyenne de 222 m.

Administration : conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Thomas-Robert Bugeaud de la Piconnerie Majorité
ministérielle`
Général
Gouverneur général de l'Algérie
Député de la Dordogne (1831-1848)
Député de Charente-Inférieure (1849)
1839 1856 Jean-Baptiste Chavoix Centre gauche Docteur en médecine à Excideuil
Député (1848-1849, 1878-1881)
Conseiller municipal d'Excideuil
1856 1861
(décès)
Adrien de Bar[4] Monarchiste Général, sénateur (1852-1861)
1861 1868
(décès)
Charles Bugeaud de la Piconnerie[5]   Lieutenant de chasseurs dans la Garde impériale
Propriétaire, consul de France en Géorgie
1869 1890
(décès)[6]
Sylvain Combescot Constitutionnel Maître de forge
Maire de Saint-Mesmin (1870-1883)
1891 1925 Émile Pichon-Vendeuil RG Maire de Saint-Martial-d'Albarède (1878-1935)
1925 1937 Albert Roche Rad. Professeur d'agriculture
Maire de Génis
Député (1934-1936)
1937 1942
(démission d'office)
Camille Bedin SFIO Négociant en tissus
Député (1936-1942)
Révoqué par le Gouvernement de Vichy[7]
1945 1951 Albert Ducongé PCF Industriel, dirigeant de fonderies à Excideuil
1951 1967
(décès)
Noël Clergerie Rad. Industriel
1967 1970 Jean Rebière Rad. Exploitant agricole
Maire d'Excideuil (1957-1977)
1970 1984
(décès)
Charles Pagnon PCF Journaliste
Maire de Saint-Martial-d'Albarède (1975-1984)
1984 1988 Jacques Détivaud DVD sout RPR[8] Agriculteur
Adjoint au Maire de Saint-Pantaly-d'Excideuil
1988 2008 Henri Faure PCF Agriculteur
Maire d'Anlhiac (1977-2001)
2008 2012
(décès)
Rémy Bernier[9] PS Gérant de société
Maire de Saint-Jory-las-Bloux (2001-2012)
2012 2015 Annie Sedan PS Directrice d'école retraitée
Conseillère municipale d'Excideuil (2008-2014)
Maire d'Excideuil (depuis mars 2014)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1928 1941 Joseph Célerier SFIO Agriculteur, maire de Preyssac-d'Excideuil
Révoqué par le Gouvernement de Vichy[10]
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Excideuil regroupait quatorze communes et comptait 5 711 habitants (population municipale) au 1er janvier 2011[11].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Anlhiac 293 24160 24009
Clermont-d'Excideuil 250 24160 24124
Excideuil 1 184 24160 24164
Génis 475 24160 24196
Preyssac-d'Excideuil 161 24160 24339
Sainte-Trie 119 24160 24507
Saint-Germain-des-Prés 523 24160 24417
Saint-Jory-las-Bloux 260 24160 24429
Saint-Martial-d'Albarède 490 24160 24448
Saint-Médard-d'Excideuil 554 24160 24463
Saint-Mesmin 258 24270 24464
Saint-Pantaly-d'Excideuil 159 24160 24476
Saint-Raphaël 112 24160 24493
Salagnac 873 24160 24515

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 2896 9516 7886 2715 9455 6775 8925 7115 666
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]