Canton de la Vallée de l'Homme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de la Vallée de l'Homme
Canton de la Vallée de l'Homme
Localisation du canton dans la Dordogne en 2015
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Sarlat-la-Canéda
Bureau centralisateur Montignac
Conseillers
départementaux
Nathalie Manet-Carbonnière
Christian Teillac
2015-2021
Code canton 24 25
Histoire de la division
Création 2015
Démographie
Population 14 890 hab. (2016)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 45 m
Max. 304 m
Superficie 503,14 km2
Subdivisions
Communes 26

Le canton de la Vallée de l'Homme est un canton français tenant lieu de circonscription électorale, situé dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de la Vallée de l'Homme est une création issue de la réforme de 2014 définie par le décret du 21 février 2014. Il entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Montignac dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda. Son altitude varie de 45 m (Saint-Chamassy) à 304 m (Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac).

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de la Vallée de l'Homme se compose de vingt-six communes[1]. Par rapport aux anciens cantons, le canton de la Vallée de l'Homme associe des communes de l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda (treize du canton de Montignac, les dix du canton du Bugue, et trois du canton de Saint-Cyprien). Le bureau centralisateur est celui de Montignac[1].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montignac
(bureau centralisateur)
24291 CC de la Vallée de l'Homme 2 788 (2016)
Aubas 24014 CC de la Vallée de l'Homme 621 (2016)
Le Bugue 24067 CC de la Vallée de l'Homme 2 622 (2016)
Campagne 24076 CC de la Vallée de l'Homme 384 (2016)
La Chapelle-Aubareil 24106 CC de la Vallée de l'Homme 535 (2016)
Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil 24172 CC de la Vallée de l'Homme 824 (2016)
Fanlac 24174 CC de la Vallée de l'Homme 135 (2016)
Les Farges 24175 CC de la Vallée de l'Homme 318 (2016)
Fleurac 24183 CC de la Vallée de l'Homme 246 (2016)
Journiac 24217 CC de la Vallée de l'Homme 430 (2016)
Manaurie 24249 CC de la Vallée de l'Homme 140 (2016)
Mauzens-et-Miremont 24261 CC de la Vallée de l'Homme 299 (2016)
Peyzac-le-Moustier 24326 CC de la Vallée de l'Homme 182 (2016)
Plazac 24330 CC de la Vallée de l'Homme 699 (2016)
Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac 24356 CC de la Vallée de l'Homme 1 590 (2016)
Saint-Amand-de-Coly 24364 CC de la Vallée de l'Homme 390 (2016)
Saint-Avit-de-Vialard 24377 CC de la Vallée de l'Homme 158 (2016)
Saint-Chamassy 24388 CC de la Vallée de l'Homme 525 (2016)
Saint-Cirq 24389 CC de la Vallée de l'Homme 128 (2016)
Saint-Félix-de-Reillac-et-Mortemart 24404 CC de la Vallée de l'Homme 185 (2016)
Saint-Léon-sur-Vézère 24443 CC de la Vallée de l'Homme 429 (2016)
Savignac-de-Miremont 24524 CC de la Vallée de l'Homme 174 (2016)
Sergeac 24531 CC de la Vallée de l'Homme 217 (2016)
Thonac 24552 CC de la Vallée de l'Homme 256 (2016)
Tursac 24559 CC de la Vallée de l'Homme 347 (2016)
Valojoulx 24563 CC de la Vallée de l'Homme 268 (2016)

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Nathalie Manet-Carbonnière   PS Maire de Valojoulx depuis 2001
2015 en cours Christian Teillac   PS Conseiller municipal de Montignac

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Nathalie Manet-Carbonnière et Christian Teillac (PS, 26,09 %) et Nathalie Fontaliran et Jean Montoriol (UMP, 23,07 %). Le taux de participation est de 63,68 % (7 688 votants sur 12 072 inscrits)[2] contre 60,04 % au niveau départemental[3] et 50,17 % au niveau national[4]. Au second tour, Nathalie Manet-Carbonnière et Christian Teillac (PS) sont élus avec 50,36 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 63,01 % (3 444 voix pour 7 604 votants et 12 067 inscrits)[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016, le canton comptait 14 890 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
14 98314 890
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[6].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]