Canton du Bugue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton du Bugue
Situation du canton du Bugue dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Situation du canton du Bugue dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement(s) Sarlat-la-Canéda
Chef-lieu Le Bugue
Code canton 24 05 (ancien)
Histoire de la division
Création 1790
Modification(s) 1801
Disparition 2015
Démographie
Population 4 914 hab. (2012)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 48 m
Max. 281 m
Superficie 157,30 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton du Bugue est une ancienne division administrative française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1845, les cantons de Saint-Cyprien et du Bugue avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[3].

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton du Bugue est supprimé à cette occasion. Ses dix communes sont alors rattachées au canton de la Vallée de l'Homme (bureau centralisateur : Montignac)[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour du Bugue dans l'arrondissement de Sarlat-la-Canéda. Son altitude variait de 48 m (Le Bugue) à 281 m (Fleurac) pour une altitude moyenne de 144 m.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1842 Alphonse Limoges   Maire du Bugue
1842 1845 Louis de Carbonnier de Marzac Centre droit Avocat à Bordeaux
Propriétaire à Marquay
Député (1871-1875)
1845 1848 Louis Darcis-Delcier   Juge de paix du canton du Bugue
Ancien sous-préfet de Vervins (Aisne)
Ancien sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne)
Ancien Secrétaire général du Pas-de-Calais
1848 1865 Camille Limoges[5]   Conseiller à la cour d'appel de Bordeaux
1865 1868
(décès)
Lucien Ambroise Théodore
Villemonte de la Clergerie
  Avocat
1869 1886 Clodomir Archambeaud Droite Avocat - Maire du Bugue
1886 1894 Timothée Marc
Villemonte de la Clergerie
Républicain Maire de Fleurac
Avocat - Député (1889-1893)
1894[6] 1907
(décès)
Henri Chaussade Républicain Vétérinaire - Maire du Bugue
1907 1914
(décès)[7]
Arthur Delfour   Négociant industriel
Maire du Bugue
1914[8] 1940 Louis Chaussade Rad. Premier Président de la cour d'appel d'Agen
Maire du Bugue (1925-1929)
1945 1961 Michel Diéras RGR Exploitant agricole
Maire de Mauzens-et-Miremont
Député (1958-1962)
1961 1979
(décès)
Léopold Salme SFIO puis PS Ingénieur des Ponts et Chaussées
Maire du Bugue (1959-1979)
1979 1998 Gérard Fayolle RPR Editeur
Conseiller régional
Sénateur (1997-1998)
Maire du Bugue (1983-2008)
Président du Conseil général (1992-1994)
1998 2004 Jean-Pierre Gouaud DVD Retraité de l'enseignement
Conseiller municipal du Bugue
2004 2015 Gérard Labrousse PS Retraité de l'Éducation nationale
Maire du Bugue (2008-2014)

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 1801[modifier | modifier le code]

Dans les premières années de la Révolution, les trois communes de Miremont, Mauzens et La Chapelle fusionnent sous le nom de Mauzens et Miremont. Sur la période 1790-1801, le canton se compose de douze communes, puis de dix après cette fusion :

De 1801 à 1827[modifier | modifier le code]

En 1801, le canton de Rouffignac est supprimé. Deux de ses communes sont alors rattachées au canton du Bugue, qui est de nouveau composé de douze communes :

De 1827 à 1972[modifier | modifier le code]

En 1827, Mortemart fusionne avec Saint-Félix-de-Reillac qui prend le nom de Saint-Félix-de-Reillac-et-Mortemart. Le nombre de communes descend à onze.

De 1972 à 2015[modifier | modifier le code]

En 1972, Saint-Cernin-de-Reillac entre en fusion-association avec Rouffignac qui devient Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac, rattachée au canton de Montignac. Entre 1972 et 2015, le canton se compose donc de dix communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Le Bugue
(chef-lieu)
24067 CC de la Vallée de l'Homme 2 704 (2014)
Campagne 24076 CC de la Vallée de l'Homme 389 (2014)
Fleurac 24183 CC de la Vallée de l'Homme 244 (2014)
Journiac 24217 CC de la Vallée de l'Homme 462 (2014)
Manaurie 24249 CC de la Vallée de l'Homme 152 (2014)
Mauzens-et-Miremont 24261 CC de la Vallée de l'Homme 310 (2014)
Saint-Avit-de-Vialard 24377 CC de la Vallée de l'Homme 167 (2014)
Saint-Cirq 24389 CC de la Vallée de l'Homme 133 (2014)
Saint-Félix-de-Reillac-et-Mortemart 24404 CC de la Vallée de l'Homme 201 (2014)
Savignac-de-Miremont 24524 CC de la Vallée de l'Homme 171 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 564 4 677 4 460 4 531 4 571 4 687 4 808 4 906 4 914
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[22] puis population municipale à partir de 2006[23])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice communale du Bugue sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 4 janvier 2012.
  2. Voir ci-dessous la section « De 1801 à 1827 »
  3. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f182.image.r=cantons%201833
  4. Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne sur Légifrance, consulté le 1er mai 2014.
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH132/PG/FRDAFAN83_OL1642037v001.htm
  6. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63158438/f2.item.r=canton.zoom
  7. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6521312h/f2.item.r=canton.zoom
  8. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2418830/f3.item.r=canton.zoom
  9. Notice communale de Campagne sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  10. Notice communale de La Chapelle sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  11. Notice communale de Fleurac sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  12. Notice communale de Journiac sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  13. Notice communale de Manaurie sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  14. Notice communale de Mauzens-et-Miremont sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  15. Notice communale de Miremont sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  16. Notice communale de Mortemart sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  17. Notice communale de Saint-Avit-de-Vialard sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  18. Notice communale de Saint-Cirq sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  19. Notice communale de Savignac-de-Miremont sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  20. Notice communale de Saint-Cernin-de-Reillac sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  21. Notice communale de Saint-Félix-de-Reillac-et-Mortemart sur Ldh/EHESS/Cassini, consulté le 1er juin 2015.
  22. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]